Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Des géraniums fleurissants au printemps ? Le SECRET d’un hivernage réussi !

Vous aimez vos géraniums ? Voici quelques astuces pour les aider à passer l’hiver en toute tranquillité.

Dorine Alanoix

Publié le

Les géraniums sont une plante star de l’été, ils fleurissent abondamment du printemps jusqu’au début des gelées d’hiver. Très faciles à cultiver en France, ils offrent une très belle période de floraison. Mais une protection contre le froid est indispensable si vous ne savez pas quand ni comment hiverner vos plantes. Suivez le guide !

Quelle température un géranium peut-il supporter ?

Bien évidemment, la résistance au froid dépend de la variété de géranium que vous avez. En France, on distingue principalement deux types : le géranium vivace et le pélargonium.

À lire Géraniums : les erreurs à absolument éviter pour un hivernage réussi !

  • Save

Le géranium vivace peut aisément résister à des températures pouvant atteindre -20 °C. En revanche, pour le pélargonium, l’hibernation est de rigueur.

  • Save

Si vous n’êtes pas certain de la variété de votre géranium, mieux vaut jouer la prudence et les protéger tous pendant la saison froide.

À lire Maisons du Monde vous propose ce duo chic et élégant pour embellir votre jardin !

Quand devons-nous mettre nos géraniums à l’abri pour l’hiver ?

Le géranium est une plante sensible au froid. Il est conseillé de le protéger dès que les températures avoisinent les 0°C, car une exposition prolongée au gel peut lui être fatale.

La période d’hivernage varie selon la région, mais en règle générale, l’automne est le moment idéal pour commencer à penser à cette protection.

N’oubliez pas de consulter régulièrement les prévisions météorologiques afin d’anticiper les premières gelées et de prendre les mesures adéquates.

Hiberner, comment faire ?

Les pélargoniums sont aisément hivernables et ne nécessitent pas de compétences particulières en jardinage. Que votre plante soit en pleine terre ou en pot, voici la marche à suivre.

À lire Tulipes : comment planter et entretenir la beauté du printemps pour un jardin coloré ?

Pour les géraniums plantés en pleine terre

Afin de les protéger du froid, il est essentiel de les déterrer. Procédez avec soin, retirez délicatement la plante du sol et secouez la motte pour éliminer l’excès de terre, en prenant garde à ne pas endommager les racines.

Une fois cette opération réalisée, replantez-les dans des pots ou des contenants appropriés. Arrosez-les modérément et placez-les dans un espace lumineux et bien ventilé.

Pour l’hivernation des géraniums en pot

Il est préférable de les transférer à l’intérieur. Sélectionnez un emplacement lumineux et frais, idéalement avec une température se situant entre 8 et 15 °C.

Lors de la taille, retirez les tiges jaunies, fanées ou malades pour minimiser le risque d’infections et de parasites. Évitez de jeter les sections retirées dans le compost pour préserver sa qualité.

À lire Pétunias : techniques de plantation et conseils d’entretien pour un jardin coloré et parfumé !

Petit point bonus : l’hiver est le moment propice pour réaliser des boutures de votre géranium. Utilisez des tiges saines pour cette opération.

Si hiverner est essentiel, ne négligez pas l’entretien

Durant les journées froides, limitez l’arrosage à lorsque le sol est particulièrement sec pour empêcher le flétrissement des feuilles. Modérez l’arrosage et assurez-vous que vos plantes bénéficient d’une exposition lumineuse optimale.

Avec ces précautions, vos géraniums traverseront l’hiver en parfaite santé. Patientez jusqu’à la mi-mai avant de les réinstaller à l’extérieur pour éviter les risques liés au gel.

  • Save

Partagez votre avis