Comment fonctionne un plancher chauffant ?

Plancher Chauffant
Le chauffage au sol n’est pas forcément très répandu, mais pourtant ce procédé est bien loin d’être récent. Il était utilisé en Chine autrefois sous la cuisine afin de permettre un chauffage confortable de la maison. Il s’est généralisé par la suite au Canada et aux États-Unis, dans les années 50. Il est agréable et il répond aux normes en matière d’écologie. Actuellement d’ailleurs il équipe 4 appartements sur 10. Zoom sur son fonctionnement !

Comment fonctionne le parquet chauffant ?

Le fonctionnement du plancher chauffant reste simple. Un gros chauffage est installé sous vos pieds et dans toute la surface de votre habitation. La chaleur se diffuse alors à travers un réseau de tubes hydrauliques ou de câbles. Les tuyaux sont alors placés sur un isolant qui lui-même repose sur une dalle en béton. Les tubes et les câbles sont couverts ensuite par une chape. C’est elle qui permet une diffusion homogène et régulière de la chaleur. Cette chape sera ensuite revêtue de parquet, de carrelage ou d’un autre revêtement au choix. Les tubes se présentent de différentes manières : ils sont soit en matière synthétique (PE), soit en cuivre recuit ou en multicouche.

Bon à savoir :

La dalle permet de supporter la maison, elle est fabriquée à vase de sable, de ciment, de gravier et d’eau.

La chape est coulée sur la dalle ce qui permet d’obtenir une surface lisse et plane qui permet de recevoir n’importe quel revêtement.

Ce mode de chauffage présente de véritables atouts puisqu’il fonctionne aussi bien avec un chauffage au gaz, au fioul, un système électrique ou une pompe à chaleur. Le collecteur permet de réguler le débit d’eau dans le système qui est relié aux appareils. C’est une solution qui séduit particulièrement dans le neuf.

Les avantages et les inconvénients du parquet chauffant

Le chauffage au sol a connu de nettes améliorations au cours des années et les inconvénients ont peu à peu été gommés. En effet, avant, il avait la réputation de faire gonfler les jambes ce qui était inconfortable pour la plupart d’entre nous.

Avantages du chauffage au sol :

  • Une meilleure répartition de la chaleur.
  • Un confort accru.
  • Il ne dessèche pas l’air ambiant et se répartit dans la pièce par rayonnement ce qui assure son uniformité.
  • La chaleur ne s’accumule pas au plafond comme le font la plupart des chauffages classiques, le plancher chauffant est un émetteur réparti.
  • Sa température ne dépasse pas 28 °C et de ce fait il n’a plus aucune conséquence négative sur la circulation veineuse au niveau des jambes, ce qui n’était pas le cas au début de ce type de chauffage. De plus, il est très agréable de marcher pieds nus ou en chaussette dans la maison. La sensation de confort étant importante. Avec une température de 18 °C vous avez la même impression de confort qu’avec 20 °C pour un chauffage classique.
  • En plus de diffuser rapidement la chaleur, le plancher chauffant est invisible et n’occasionne pas de perte d’espace puisqu’il n’y a pas de radiateurs qui sont toujours difficiles à placer.
  • Il ne demande aucun entretien particulier et son utilisation est très simple, il est programmable grâce à un simple thermostat.
  • Les risques de brûlures sur le radiateur disparaissent et il n’est pas vecteur de déplacements de poussières.
  • Il est parfait aussi bien dans le cadre de la rénovation que dans la construction.
  • Il consomme peu d’énergie puisqu’il fonctionne à basse température ambiante sans pour autant avoir de perte de confort.

Inconvénients du chauffage au sol :

  • Son prix qui reste assez élevé.
  • Le fait qu’il convienne mieux à une maison parfaitement bien isolée qui de ce fait n’a pas besoin de niveau de chauffage élevé.
Chauffage Au Sol
© istock

Les différents types de planchers chauffants

Il existe trois grands types de planchers chauffants : certains fonctionnent grâce à l’électricité, d’autres sont alimentés par l’énergie solaire et les derniers produisent de la chaleur grâce à l’eau chaude qui circule.

Le plancher chauffant électrique :

Il est simple à installer, il se compose d’une trame de câbles électriques sur des treillis qu’il faut dérouler sur le sol, composé de la dalle de béton. Les câbles jouent le rôle de résistance, ils transmettent la chaleur qui ensuite se répartit par rayonnement dans les pièces de la maison. Pour que l’isolation soit maximale, la trame de câble est couverte d’un isolant thermique haute densité incompressible. Il est commercialisé sous la forme de kits prêts à poser. Ce type de chauffage supporte différents revêtements au sol.

Le plancher solaire :

C’est le plus écologique et le plus économique parmi les différents types de chauffage par le sol. Il se présente de cette manière : un circuit de tuyau contenant un fluide colporteur court sur toute la surface de la maison. Ce fluide est réchauffé sous l’action de l’énergie solaire, qui est captée par des panneaux photovoltaïques. Il ne nécessite aucun stockage d’eau chauffée, le fluide colporteur étant directement injecté dans le circuit installé dans le sol. Le plancher solaire en général couvre les besoins en chauffage d’une habitation à hauteur de 40 à 60 %. Il fait donc prévoir d’ajouter des chauffages d’appoint.

Le plancher chauffant à eau chaude :

C’est le plus performant et économique des planchers chauffants. Il est composé d’un réseau de tubes disposés en boucles et posés sur des plaques qui s’emboitent entre elles. Il est raccordé à une chaudière à condensation pu à une pompe à chaleur. Il est posé sur un isolant thermique, puis il est couvert par une dalle en béton sur laquelle vous venez poser le revêtement de sol que vous avez choisi. Vous pouvez mettre n’importe quel sol en évitant cependant le parquet flottant. Le stratifié devra être soigneusement choisi pour être adapté à ce type de plancher chauffant. Quant au vinyle, au PVC et à la moquette, ils devront également être expressément conçus pour ce type de sol.

L’avantage de ce type de plancher tient au fait qu’en été, il peut se transformer en plancher rafraichissant.

Quel est le prix du plancher chauffant ?

Le prix se compose du coût de l’achat, mais il engendre également des frais d’installation, il est donc assez important. En revanche, malgré son investissement important, il a l’avantage de procurer des économies d’énergie lors de son utilisation. Il faut compter environ entre 45 et 60 euros du m² pour un plancher chauffant électrique. Le plancher chauffant solaire vous revient à environ 140 euros du m², tandis que le plancher à eau chaude vous coûtera aux alentours de 90 euros du m².

Petite précision :

Il n’existe plus d’aides spécifiques pour vous équiper de ce type de chauffage, depuis que le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) a été mis en place.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.