Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Découvrez ce nouveau piège écologique très efficace pour lutter contre les chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires sont souvent un véritable fléau pour nos jardins, mais il existe désormais une solution ! 

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Découvrez ce nouveau piège écologique très efficace pour lutter contre les chenilles processionnaires

Chaque année, les chenilles processionnaires font parler d’elles et débarquent même de plus en plus tôt dans nos forêts et jardins.Très urticantes, elles représentent un véritable danger pour les arbres, mais également pour les humains et pour les animaux, auxquels elles peuvent être fatales. L’entreprise Procerex a alors mis au point un dispositif qui, en plus de lutter efficacement contre ces petites bêtes, est totalement écologique, et même économique.

Que sont les chenilles processionnaires ? 

Présentes dans toute la France, les chenilles processionnaires ont été classées nuisibles en avril 2022.Elles doivent leur nom de chenilles “processionnaires” à leur manière de se déplacer en file indienne.


Il en existe deux types : 

À lire Qui sont ces insectes utiles pour votre jardin et comment les protéger ?

  • La chenille processionnaire du pin
  • La chenille processionnaire du chêne

La principale différence entre ces deux spécimens est, vous l’aurez compris, leur arbre de prédilection (bien que les chenilles processionnaires du pin aiment aussi s’attaquer aux cèdres).  

Ces larves de papillons de nuit sont reconnaissables à leurs longs poils très urticants. Elles prolifèrent de manière exponentielle et, en plus de provoquer la défoliation des arbres qu’elles colonisent, elles représentent un réel danger pour l’Homme et les animaux. 

Quels dangers pour l’Homme ? 

Ce sont justement leurs poils, parfois microscopiques pouvant même être menés par le vent jusqu’à nous, qui constituent une menace.


Au contact de la peau, ils provoquent souvent une éruption cutanée, des démangeaisons, des rougeurs et des cloques


En cas d’inhalation, ils peuvent entraîner des irritations respiratoires, des troubles oculaires et même des réactions allergiques graves telles que des œdèmes. 

Quels dangers pour les animaux ? 

Nos amis à quatre pattes sont également vulnérables aux effets toxiques des chenilles processionnaires, car ils risquent de se retrouver en contact direct avec elles, voire de les ingérer.


Là aussi sont alors à craindre inflammations, brûlures et œdèmes, voire des chocs anaphylactiques et nécroses de la langue pouvant leur être fatals

À lire Poisson d’argent chez vous : faut-il avoir peur de leur piqure ?

Les chenilles processionnaires du pin sont présentes de janvier à mai, et les processionnaires du chêne d’avril à août. C’est donc le moment idéal pour tenter de les piéger, ou commencer à vous protéger pour l’année prochaine.

Comment fonctionne le piège Procerex ? 

Le dispositif se présente comme un collier à accrocher autour du tronc de l’arbre.
Il existe deux tailles de collerettes avec des diamètres 30 cm ou 55 cm pour pouvoir s’adapter à l’arbre ciblé, à savoir qu’un seul piège par arbre est requis.

À cette collerette est ajouté un tube de descente menant directement à un sac de collecte.

  • Save

Ce piège mécanique empêche tout simplement les insectes de mener leur procession jusqu’au pied de l’arbre.

À lire Des insectes dans votre bois de chauffage ? Solutions efficaces pour éliminer les parasites !


Ces dernières sont retenues par le collier qui ne leur laisse d’autre issue que le tube de descente, qui les amènera directement au sac dans lequel elles resteront piégées. 

Est-ce vraiment une solution économique et écologique ? 

C’est en effet son caractère réutilisable qui fait du piège Procerex une solution à la fois économique et écologique. 

Il est réutilisable au fil des saisons et ne nécessite d’acheter que des recharges une fois acquis (comprenant sac de collecte et mastic), ce qui permet une économie financière et une réduction des déchets. 

Par ailleurs, puisque son action est fondée sur un principe purement mécanique, aucun insecticide ni produit chimique n’est utilisé. De cette manière, aucune substance nocive qui pourrait constituer un danger pour la faune, la flore ou les humains n’est libérée dans l’environnement. 

À lire Punaises de lit chez vous ? Ces signes avant-coureurs qui ne trompent pas !

Quand installer le piège Procerex ? 

Pour profiter de l’efficacité du piège, il doit être posé sur les arbres entre les mois de novembre et mai, avec certaines périodes plus propices selon votre localisation :  

  • Si vous vivez sur la côte Atlantique, préférez une mise en service entre novembre et fin avril
  • Pour le reste du territoire, il est recommandé d’attendre le mois de janvier, vous aurez ensuite jusqu’à fin mai pour l’installer. 

Que faire des chenilles processionnaires capturées ? 

Une fois la saison terminée, récupérer le sac de collecte dans lequel se trouveront toutes les chenilles neutralisées. 


N’ouvrez pas le sac, et incinérez-le ou apportez-le en déchetterie en prenant soin de signaler son contenu au personnel. 

Faire la chasse aux nuisibles est rarement simple, les solutions étant fréquemment peu efficaces, dangereuses et coûteuses. Pourtant, le piège Procerex semble se présenter comme la solution idéale pour se débarrasser des chenilles processionnaires envahissant nos espaces. Vous avez désormais à votre portée une solution efficace qui se révèle aussi respectueuse de l’environnement que de votre budget.

Si vous n’êtes pas convaincu, nous vous conseillons d’attirer ces espèces d’oiseaux si vous souhaitez vous débarrasser des chenilles processionnaires dans votre jardin !

Le plus beau papillon n’est qu’une chenille habillée

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis