Blog décoration et maison Ctendance

Actualite

Comment bouturer un camélia ? Techniques et moment idéal

Si la rose est la star de l’été, le camélia s’illustre quant à elle durant les journées d’hiver pour se jouer du froid et offrir une floraison impressionnante.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Comment bouturer un camélia Techniques et moment idéal

Décliné en différents coloris, allant du blanc pur au pourpre intense, et présentant une vaste palette de formes, le camélia est une plante souvent associée aux rhododendrons ou aux azalées japonaises. Mais comment se passe son bouturage une fois qu’elle est mise en terre ?

Quelques détails que vous devez savoir lorsqu’il faut bouturer le camélia

La première chose à savoir pour un jardinier souhaitant bouturer un camélia est qu’il ne doit pas s’attendre à obtenir une copie conforme de la plante mère, car les formes et les coloris peuvent varier.

Bien que la plante en elle-même puisse être planté tout au long de l’année, il convient de noter que le bouturage doit suivre un certain calendrier.

À lire 7 grandes plantes d’intérieur pour sublimer votre maison !

En effet, c’est durant les mois de juin à septembre que vous obtiendrez les meilleurs résultats avec un bois durci placé sur une pousse molle.

Pour réaliser votre bouture dans les meilleures conditions, un bon équipement est nécessaire. Vous aurez donc besoin de :

  • Un ou quelques pots en plastique ou en tourbe
  • Un sécateur stérilisé au préalable
  • Du sable
  • Un peu de terre de bruyère
  • Une hormone de bouturage

La méthode de bouturage à l’étouffée est la plus utilisée pour les camélias. Pensez donc à prévoir un sachet plastique pour maintenir un bon niveau d’humidité.

Un Camélia
  • Save
Un Camélia

Comment se déroule le bouturage ?

Commencez par remplir un contenant avec un tiers de terre de bruyère et deux tiers de sable.

À lire Voici la liste des 6 tâches ménagères à absolument faire avant votre départ en vacances pour éviter les mauvaises surprises

Humidifiez le tout pour obtenir un substrat homogène. Avant de placer vos boutures, vous devez les tremper dans l’hormone de bouturage pour accélérer la formation des racines.

À défaut de ce produit de bouturage, vous pouvez utiliser du miel ou de l’aloe vera, qui sont 100 % naturels.

Prélevez un rameau au pied mère du camélia pour la préparation. La tige doit mesurer au moins 15 cm. Enlevez les feuilles et les tiges superficielles, puis coupez le bas des tiges en biseau.

Si vous comptez bouturer une variété à grandes feuilles, vous pouvez couper un tiers des feuilles avec le sécateur. Les variétés à petites fleurs n’ont pas besoin de cette étape.

À lire Tillandsia : adoptez la fille de l’air au jardin !

Réalisez un trou avec un plantoir et placez votre bouture à 3 cm de profondeur, puis tassez autour avant d’arroser généreusement.

Quels sont les bons gestes qui permettent de réussir la bouture ?

Pour un système racinaire optimal, le substrat de vos boutures doit toujours être humide, mais sans excès d’eau pour éviter de faire pourrir les bois.

Conservez vos boutures à une température ambiante de 20 à 25 °C en intérieur afin de ne pas être affectées par les températures estivales. Les boutures peuvent d’ailleurs rester à l’ombre durant la période d’enracinement.

À lire Lychnis coronaria : comment réussir sa culture dans votre jardin ?

Patientez environ un mois avant de rempoter vos camélias et n’utilisez pas de substrat identique lors du repiquage.

La mise en pleine terre s’effectuera après deux mois avec un sol dont l’acidité est comprise entre 5,5 et 6,5.

Si vous suivez toutes ces étapes, profiter de magnifiques fleurs n’est plus qu’une question de temps.

4.2/5 - (14 votes)
  • Save

Partagez votre avis