Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Comment bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 % pour vos travaux de jardinage : détails et conditions

Le crédit d’impôt est un avantage fiscal mis en place par l’état pour faciliter l’accès des ménages aux services à la personne. Ce ne sont pas moins de 26 activités, dont le jardinage, qui sont disponibles.

Dorine Alanoix

Publié le

Comment bénéficier d'un crédit d'impôt de 50 % pour vos travaux de jardinage détails et conditions

Si vous envisagez d’engager un professionnel pour entretenir votre jardin, sachez qu’il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt pouvant atteindre 50 % des dépenses engagées. Voici les informations essentielles pour maximiser votre avantage fiscal.

Comment est-il calculé ?

Le principe de fonctionnement est simple : le crédit est directement déduit de votre impôt sur le revenu. Si le montant du crédit excède l’impôt dû, la différence vous est remboursée.

Avec le prélèvement à la source, ce crédit est intégré dans le calcul de votre impôt annuel et se base sur les dépenses déclarées. Le remboursement est effectué l’année suivant la déclaration.

À lire Yucca : conseils d’entretien pour garder votre plante en bonne santé toute l’année

Les travaux éligibles incluent le désherbage, l’entretien de massifs floraux, l’application d’engrais ou autres traitements, ainsi que diverses tailles.

L’arrosage manuel des plantes est également éligible, à l’exclusion de la maintenance de systèmes d’arrosage automatiques.

Travaux de jardinage assurés par un professionnel
  • Save
Travaux de jardinage assurés par un professionnel

Un crédit sous conditions ?

Le crédit d’impôt est accessible à tous les résidents fiscaux français, y compris les personnes retraitées ou sans activité professionnelle.

Il est important de noter que toutes les dépenses relatives à ces travaux sont plafonnées à 5 000 € par an et par foyer afin de prévenir de potentiels abus.

À lire Protégez vos tomates des coups de soleil : conseils pour une récolte abondante

Pour justifier vos dépenses, une attestation fiscale qui doit être fournie annuellement par l’entreprise ou l’artisan agréé.

Pour ce qui est des interventions en elles-mêmes, elles peuvent se dérouler dans votre résidence principale ou secondaire, mais doivent être réalisées par une entreprise agréée.

Comment est calculée cette déduction fiscale ?

En règle générale, le montant est égal à 50 % du montant des dépenses et est calculé selon ces paramètres :

  • Le montant des rémunérations nettes versées aux salariés ainsi que le montant des cotisations sociales afférentes à ces rémunérations
  • Le montant facturé par l’association ou l’entreprise engagée pour les travaux.

Notez que les travaux de création ne sont pas inclus dans les services à la personne et ne donnent donc pas droit au crédit d’impôt. Il incombe aussi à l’employeur de fournir le matériel nécessaire pour la réalisation des travaux.

À lire Vos vignes ne fleurissent pas ? Causes et solutions pour une récolte réussie

De plus, les aides versés par des organismes publics ou privés pour l’emploi d’un salarié à domicile est déduit des dépenses retenues pour le calcul du crédit d’impôt.

Pour rappel, le remplissage du formulaire 2042 RICI sur le site dédié en précisant les dépenses engagées pour l’emploi du salarié sur les lignes 7 DB, 7 DF ou 7 DD. pour ce qui est d’aide au jardinage pour les séniors ou un emploi direct pour la première fois, il convient de cocher la case 7 DQ.

Dans le cas où vous n’avez pas rempli ces formulaires ou que vous ne disposez pas des documents valables pour une quelconque justification, l’administration fiscale peut remettre en cause l’avantage octroyé.

4.1/5 - (23 votes)
  • Save

Partagez votre avis