Ctendance

Energie

Comment alléger sa facture en chauffage ? Toutes les astuces

Kelly Wearstler

Publié le

Comment alléger sa facture en chauffage ? Toutes les astuces

Faire face au froid n’est pas toujours évident. Parfois, le confort de température a de grosses répercussions sur la facture d’électricité ou de gaz. Il existe cependant plusieurs astuces pour éviter de payer trop cher votre facture.

Être raisonnable

Rien ne sert de vivre dans un espace dans lequel la chaleur est excessive. C’est pour cette raison qu’il faut bien veiller à ne pas chauffer excessivement vos pièces. Pour donner un ordre d’idée, la température généralement conseillée est de 19 °C. Une chaleur suffisante, sans être étouffante. Pour les frileux, mieux vaut se couvrir plutôt que gaspiller du chauffage.

Une chambre supporte mieux le froid, car il est préférable de dormir au frais. La pièce doit être chauffée pour atteindre 17° C, l’augmenter ne serait pas très utile. Dormir dans un espace trop chauffé peut affecter la qualité du sommeil, et notamment causer des maux de tête. 

Pour la salle de bains, laissez une température de 18° C. Ce sera largement suffisant, d’autant plus que les douches sont habituellement prises bien chaudes. Pas besoin de trop chauffer une pièce dans laquelle on reste peu.

Les gestes à adopter

Quelques gestes simples sont à adopter. Des routines à s’imposer pour éviter de se retrouver face à une facture trop élevée.

Entretenir les radiateurs

Une fois tous les mois, il est important d’entretenir son radiateur. Le geste est crucial, car les radiateurs sont des nids à poussière. Par ailleurs, ils surchauffent lorsqu’ils sont trop poussiéreux, ce qui n’est pas bon du tout pour votre facture en fin de mois.

Plus vous laissez vos radiateurs ingérer de la poussière, plus ils vont chauffer pour rien et gaspilleront de l’énergie. 

Laisser rentrer de l’air

L’air extérieur ne sert pas qu’à rafraîchir votre foyer. Cet air a la particularité d’être sec, il est donc plus adapté à être chauffé que l’air humide présent dans votre maison. L’air sec dispose d’un avantage de taille, il chauffe bien plus vite que l’air humide. Comme il chauffe plus rapidement, vous économisez de l’argent.

Par ailleurs, l’aération est un geste à adopter au quotidien. Vous vous sentirez mieux dans votre espace s’il est fréquemment aéré.

Ne pas négliger le placement…

Le placement d’un chauffage est crucial. De toute évidence, le placer derrière des objets ou des meubles serait un mauvais choix. L’espace doit être dégagé afin que la chaleur se diffuse correctement. C’est sous les fenêtres que les radiateurs sont le plus efficace. Par ailleurs, il est crucial que les fenêtres soient isolées correctement, car les chauffages ne seraient plus vraiment utiles.

Si le placement des radiateurs est important, celui du thermostat l’est encore plus. En plein centre de votre foyer, où la température est la plus neutre, placez-le. Ainsi, vous pourrez être sûr que vos radiateurs se fient à une température correcte.

Ne pas se tromper dans ses choix

Le choix d’un radiateur n’est pas à prendre à la légère. Que ce soit la puissance ou encore les options intégrées, de multiples paramètres sont à considérer.

Adapter le chauffage au logement

Le premier réflexe des consommateurs demeure celui d’acheter le radiateur le plus puissant possible afin d’être confortablement installé. De plus, pour certains, la puissance est synonyme de qualité. Toutefois, il n’est pas absolument nécessaire de choisir un chauffage puissant si vous résidez dans un appartement de moins de 50 m².

En plus d’être l’option la plus coûteuse, elle consommera excessivement l’électricité et vous fera perdre de l’argent sur la facture. Certes, vous serez au chaud en moins de temps, mais il suffit d’être prévoyant pour remédier à ce problème.

Programmez votre chauffage pour économiser

Certains modèles de chauffage sont programmables. Ces outils connectés sont pilotables à distance, choisissez ainsi les heures sur lesquelles vous souhaitez avoir du chauffage pour éviter de l’allumer à tout bout de champ. Lorsque vous n’êtes pas chez vous, vous pouvez de cette manière baisser la température, si ce n’est couper votre radiateur.

Lorsque vous dormez, le chauffage n’est pas nécessaire. De toute évidence, vous pouvez baisser la température avant d’aller vous coucher, la chaleur de la couette sera largement suffisante pour la nuit. Si vous aimez sortir du lit sans avoir la chair de poule, programmer une température que vous estimez adaptée pour l’heure de votre réveil.

Partagez votre avis