Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Chauffage au bois : Quelles sont les nouvelles restrictions prévues à partir du mois d’avril ?

Vous vous chauffez au bois ? Cet article est fait pour vous ! 

Amandin QG

Publié le

Chauffage au bois : Quelles sont les nouvelles restrictions prévues à partir du mois d'avril ?

Se chauffer est devenu pour certains une réelle source d’angoisse et d’appréhension. Entre la hausse des prix ces dernières années avec des salaires qui ne sont pas revalorisés, l’inflation qui ne fait qu’augmenter et les enjeux environnementaux. Avoir un logement bien chaud et agréable en hiver n’est pas si évident que cela.  Si vous chauffez votre intérieur au bois, sachez que de nouvelles restrictions sont prévues à partir du mois d’avril 2023. On vous explique tout sur ce sujet ci-dessous ! 

Des restrictions sont prévues dès le 1ᵉʳ avril 2023

Pourquoi ? Comment ? On vous dit tout. 

À lire Voici 4 bois qu’il ne faut surtout pas utiliser dans votre cheminée (ou le poële)!

Le bois : une solution économe

En raison de difficultés financières que rencontrent de nombreux Français, notamment dues aux raisons mentionnées en introduction. Un nombre important de nos concitoyens cherchent à se chauffer de la manière la plus économe en optant pour le mode de chauffage qui sera le plus économique. Le bois de chauffage reste une source d’énergie qui est moins coûteuse financièrement que l’électricité ou que le gaz. 

Sur le plan strictement financier, il s’agit de la solution optimale. Toutefois, parce que le chauffage au bois n’est pas très bon d’un point de vue environnemental, de nouvelles restrictions lui seront appliquées très prochainement. Les foyers qui utilisent le chauffage au bois seront-ils affectés, et si oui de quelles manières ?

Un dispositif d’aide avantageux

Ces changements dans l’utilisation du chauffage à bois sont mis en place pour lutter contre l’émission de particules fines. Le chauffage à bois est le moyen de se chauffer de 6,5 millions de Français, et ce, pour plusieurs raisons. D’abord, il est la solution la plus économe et renouvelable pour se chauffer. Ensuite, l’État a mis en place une aide allant jusqu’à 200 euros pour acheter du bois, il faut néanmoins remplir certaines conditions pour en profiter.

Une solution vraiment si optimale ? 

Si nous avons jusqu’à présent expliqué pourquoi le chauffage à bois constitue une bonne option pour se chauffer, elle présente aussi de nombreux inconvénients qui peuvent se révéler très néfastes pour la santé et pour l’environnement. En effet, lorsque le bois se met à brûler, il émet généralement des composés polluants qui sont très nocifs pour l’environnement

À lire Brico dépôt : préparez-vous pour les jours les plus froids de l’année sans trop dépenser grâce à ce bois de chauffage premium !

Malgré de nombreux avantages, il faut toutefois faire bien attention avec son bois. Veillez, en effet, à : 

  • Ne jamais faire brûler un bois humide : quand il est brûlé, c’est à ce moment-là que de fines particules dangereuses pour l’environnement et pour votre santé peuvent être émises.
  • Vérifiez à ce que votre modèle de chaudière soit à jour et aux normes actuelles. Une chaudière trop ancienne va mal retenir les particules fines et s’avère donc polluante.

Un plan de protection pour remédier à ses potentiels effets dangereux

Cette solution applicable à partir du 1ᵉʳ avril 2023 va demander quelques changements pour se chauffer au bois.

Un plan visant à protéger 

Pour se protéger convenablement de ces particules polluantes, le nouveau Plan de Protection de l’Atmosphère a été mis en place à la fin de l’année 2022. Il veut imposer des changements pour les foyers utilisant le bois pour se chauffer, dès le 1ᵉʳ avril 2023. Ses nouvelles restrictions renvoient notamment à l’utilisation exclusive d’appareils labellisés Flamme Verte.

Le label Flamme Verte 

Ce label a déjà été mis en place il y a une vingtaine d’années en France. Son but était de faire la promotion du bois comme mode de chauffage optimal et performant. Ce label propose ainsi des systèmes qui utilisent ce type de combustible de manière très performante. Ce label a particulièrement affecté la charte de qualité qui a dû être revue à la hausse dans le but de satisfaire les besoins en énergie de nombreux ménages. Aujourd’hui, ce label va s’assurer que les systèmes de chauffage à bois limitent au maximum l’émission et la propagation de particules fines nocives.

À lire Chauffage au bois : astuces infaillibles et économiques pour éliminer les odeurs de fumée chez vous !

À partir du 1ᵉʳ avril 2023, si vous souhaitez chauffer ou continuer de chauffer votre logement au chauffage à bois, vous devrez avoir un matériel et un équipement ayant le label Flamme Verte.

Le cas des cheminées ouvertes 

Pouvez-vous vous chauffer au bois avec une cheminée ouverte ? Pour de nombreux effets néfastes démontrés, la consommation importante de bois, le mauvais rendement et d’autres effets de ces cheminées. Celles-ci vont certainement être progressivement interdites en commençant par la ville de Lyon, qui a annoncé bannir les cheminées ouvertes dès le 1ᵉʳ avril 2023. On assiste toujours à une ruée sur le bois de chauffage.

Un intérieur agréable, oui, mais gardant la bonne santé

  • Save

Partagez votre avis