Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Février 2023 : quel est le prix d’un stère de chêne de 50 cm ?

Vous aspirez à vous chauffer cet hiver à l’aide d’une source de chauffage écologique. Il s’agit de la combustion avec le chêne, une essence de bois bien spécifique, qui sert aussi bien pour la cheminée que pour les poêles.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Février 2023 quel est le prix d’un stère de chêne de 50 cm

Le recours au bois coupé à se faire livrer pour la saison hivernale est devenu un service précieux puisqu’il coûte de plus en plus cher, comme les autres énergies aux tarifs en forte hausse. Depuis maintenant quelques années, le stère de bois et plus particulièrement le stère de chêne, un type de bois haut de gamme, a pris une valeur inestimable. Ce qui se justifie notamment par la crise économique, l’inflation concernant les prix de l’énergie, les frais de la main d’œuvre et du transport du bois coupé. Néanmoins, il est important d’ajouter que cette solution reste plus économique que de se chauffer à l’électricité.

Le tarif moyen en février 2023 pour un stère de chêne

Découvrons désormais le tarif de février pour un stère de chêne de 50 cm vendu sur le marché.

Il est utile de rappeler que de plus en plus de foyers s’orientent vers ce système de chauffage naturel. Ce système est légèrement moins affecté, comme nous l’avons dit en amont, par les tarifs concurrentiels actuels de l’énergie en France et en Europe. En effet, vous le savez déjà sûrement, mais certains prix liés à l’électricité ou encore au gaz sont en nette croissance, ce qui contraint les familles à trouver d’autres dispositifs pour se chauffer, moins énergivores et plus économes. Alors que dans ce cas-ci le tarif du bois et du chêne augmente bien moins considérablement.

À lire Comment économiser jusqu’à 83 euros sur votre facture de gaz ?

Mais, il est important de souligner que le prix d’un stère de chêne est vendu à un prix qui a tendance à souvent varier puisque lors de votre choix, il est crucial de considérer quelques critères utiles tels que : 

  • l’essence, ici, il est question du chêne, plus coûteux que certaines autres essences
  • l’origine du chêne s’il est français ou étranger, s’il est produit à proximité de chez vous ou bien très loin
  • le taux d’humidité au sein du chêne
  • le temps de séchage qu’il a fallu au stère pour être vendu 

On retrouve, par ailleurs, d’autres critères qui viennent en second plan et qui peuvent influer sur le prix. Notamment, les variations suite à l’inflation de ces derniers jours de janvier, mais également le contexte économique mois par mois qui évolue. Cela se traduit alors par différents facteurs majeurs de modifications : 

  • un stockage du bois de chêne plus ou moins cher selon la période
  • des frais de transport plus ou moins onéreux selon le prix actuel du carburant
  • une manutention du chêne qui peut significativement croître

De ce fait, un stère de chêne d’environ 50 centimètres à la découpe, qui correspond alors à moins d’1 m³, plus précisément 0,8 m³ n’est plus vendu au même prix qu’au mois de janvier. Que ce soit sur les sites de revente ou dans les boutiques physiques.

Ainsi, les prix d’un stère de 50 cm en février 2023 pour cette essence-ci avoisinent les 90 euros tout compris : coupé et livré. Tandis que d’autres essences de bois moins onéreuses sont affichées parfois au tarif de 80 euros en février 2023.

À lire Hausse des tarifs du gaz chez ENGIE : vers une flambée des factures dès l’été 2024

Concernant les dimensions de stères plus petites, telles que 30 cm, celles-ci sont plus chères sur le marché qu’un stère d’une longueur de 50 cm, puisque évidemment elles demandent plus de temps à la coupe et à la manutention.

Les essences de bois de chauffage qui existent autre que le chêne

Notons que se questionner en ce début 2023 sur le bois le plus efficace pour se chauffer peut être un sujet à discuter.

Les meilleures essences de bois de chauffage pour son logement sont les bois durs, car ils possèdent un taux d’humidité peu important (20 %). Ce qui entraîne une augmentation bénéfique de leur pouvoir calorifique. 

Ainsi, si vous optez pour une essence de bois dit dur lors de votre investissement, vous serez certain de moins consommer en combustible, et donc en chauffage général. Ce qui n’altérera en aucun cas vos factures d’énergie chaque mois. On retrouve donc certaines essences très efficaces, autres que le chêne, telles que : 

  • le hêtre
  • l’érable
  • le charme
  • le frêne
  • l’orme

Toutefois, comme leurs vertus sont appréciées, ils sont souvent plus coûteux et constituent les bois de chauffage les plus chers du marché avec le chêne.

À lire 6 facteurs essentiels qui peuvent augmenter la valeur de votre bien immobilier

Vous savez en conséquence désormais vers quelles essences vous tourner lors de votre futur achat ainsi que les caractéristiques des stères de chêne, un bois très haut de gamme.

Chaque geste compte pour diminuer son chauffage et ses factures d’énergie.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis