Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Callistemon : astuces infaillibles pour un bouturage sans fautes !

Originaire d’Australie, le callistemon, plus connu sous le nom de rince-bouteille, est une plante à la floraison particulière. Comment la bouturer ?

Dorine Alanoix

Publié le

Callistemon : astuces infaillibles pour un bouturage sans fautes !

Du fait qu’il soit facile à faire pousser, de nombreux jardiniers apprécient le rince-bouteille qui constitue un élément singulier au jardin. Envie de multiplier cette plante ? Voici comment la bouturer avec succès.

Quelle est la meilleure période pour bouturer le callistemon ?

La meilleure période pour bouturer le callistemon est lorsque les températures sont encore clémentes ou lorsque la plante a terminé sa période de croissance active.

À lire Ne ratez pas le bouturage de ces plantes en hiver pour un jardin éblouissant au printemps !

Autrement dit, c’est aux environs du mois d’août ou de septembre qu’il est conseillé de les bouturer.

callistemon
  • Save
Getty Images

Quel est le matériel nécessaire ?

Pour procéder au bouturage du callistemon, un minimum de matériel est nécessaire. Voici ce dont vous aurez besoin :

  • Un sécateur propre est aiguisé.
  • Un pot bien drainé.
  • Un sac plastique ou une mini-serre.
  • Un terreau spécial bouturage ou un mélange de terreau et de sable.
  • Des hormones de bouturage (facultatif)
  • De l’eau.

Les étapes pour réussir le bouturage du callistemon

Réaliser un bon bouturage n’est qu’une question d’étapes. Commencez par choisir une branche en bonne santé, de préférence ni trop jeune ni trop ligneuse.

Munissez-vous d’un sécateur et coupez un bout de tige d’approximativement 10 à 15 cm (en dessous d’un nœud). Retirez les feuilles inférieures à la bouture pour ne conserver que celles au sommet.

À lire Cactus de Noël : techniques simples pour le bouturer pour une future floraison spectaculaire !

Trempez l’extrémité de la bouture dans les hormones de bouturage dans le cas où vous désirez accélérer l’enracinement (l’étape est bien sûr optionnelle). L’eau de saule peut aussi faire l’affaire.

Remplissez votre pot avec le terreau de bouturage ou de votre mélange maison et humidifiez le tout légèrement.

Placez votre bouture dans le substrat sur une profondeur de quelques centimètres seulement et tassez autour.

Couvrez-la avec un sac plastique afin de maintenir une certaine humidité autour de la plante et vous devriez remarquer l’apparition des racines au bout de 4 à 6 semaines.

À lire Bouturage en novembre ? Le mois idéal pour multiplier ces plantes pour un printemps coloré !

Une fois que le système racinaire est développé, vous pouvez transférer dans un pot plus grand pour un placement progressif à l’extérieur.

arbuste callistemon
  • Save
nadtochiy

Comment stimuler l’enracinement sans hormones ?

Pour augmenter les chances de succès de votre bouture du callistemon, voici quelques conseils pratiques :

  • Utilisez des récipients opaques, car c’est dans l’obscurité que ces plantes se développent le mieux.
  • Préférez un substrat léger pour éviter la pourriture des racines à cause d’une humidité excessive.
  • N’hésitez pas à réaliser plusieurs boutures en même temps, pour augmenter vos chances de réussir votre bouturage.

Désormais, vous avez toutes les chances de votre côté pour réussir la bouture du callistemon. Dans le doute, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel.

  • Save

Partagez votre avis