Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Brûler ses déchets verts dans son jardin : une pratique interdite par la loi qui peut vous coûter cher !

Bien que cela puisse sembler anodin, brûler vos déchets verts dans votre jardin peut vous faire payer une amende !

Amandin QG

Publié le

Brûler ses déchets verts dans son jardin : une pratique interdite par la loi qui peut vous coûter cher !

Le jardin nécessite beaucoup d’attention et d’entretien. De ce fait, les jardiniers procèdent à la tonte de la pelouse et à la taille des plantes et arbres. À la fin, ils se retrouvent avec des déchets envahissant tous leur espace vert.

Comment faire alors pour s’en débarrasser ? Il ne faut surtout pas les brûler dans le jardin. C’est une pratique interdite par la loi en raison des risques qu’elle comporte.

À lire Couper les branches du voisin qui dépassent chez soi ? Voici ce que dit la loi

Brûler ses déchets verts : un risque sur votre santé et sur l’environnement

L’entretien du jardin est un processus qui génère des déchets verts à la fin qui peuvent atteindre les 160 kg par individu et par an.

Les brûler n’est pourtant pas la solution pour vous en débarrasser.

Sachez que cet pratique n’est pas sans conséquence sur votre santé et sur l’environnement.

Le brûlage des déchets est très nuisible, étant donné qu’il entraine l’altération de la qualité de l’air que l’on respire, en émettant des particules polluant l’environnement et très toxiques pour les humains.

À lire Installer une ruche dans le jardin : règles essentielles à respecter !

Il s’agit notamment des PM10, du monoxyde de carbone (CO), ainsi que des composés organiques volatils (COV), tous pouvant causer des problèmes respiratoires.

Au-delà du fait qu’il soit toxique, le brulage des déchets verts dans le jardin augmente le risque d’incendie et provoque des troubles du voisinage.

En effet, des odeurs et une fumée importante vont en résulter, ce qui est désagréable pour vos voisins. 

Brûler ses déchets verts dans le jardin
  • Save
Pexels

 

Brûlage des déchets verts dans le jardin : une pratique strictement interdite par la loi

En raison des inconvénients liés à la pratique du brûlage des déchets dans le jardin, la loi français l’a interdit.

À lire Construire une clôture autour de sa propriété ? Les lois essentielles à connaître avant de commencer !

Selon la Loi N° 2020-105 du 10 février 2020 (relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire), il est interdit d’enflammer à l’air libre des biodéchets.

De même, les incinérateurs de jardins ne sont pas autorisés à être utilisés ou même vendus.

Par conséquent, toute personne ne respectant pas cette loi encourt le paiement d’une amende de 750 euros.

Comment faire alors pour se débarrasser des déchets ?

Maintenant que vous savez à quel point le brûlage des déchets à l’air libre peut nuire à votre santé, vous ne voulez certainement pas encourir le risque.

À lire Cueillette de houx pour Noël ? Les règles légales à ne pas ignorer avant d’en faire la collecte en forêt !

De toute façon, la loi ne vous l’autorisera pas, donc vous allez devoir chercher d’autres solutions pour vous débarrasser des résidus de l’entretien de votre espace vert.

De notre part, nous vous suggérons de porter vos déchets à la déchetterie qui se chargera de les traiter.

Vous pouvez en faire du paillis en les broyant, comme vous pouvez les transformer en engrais grâce au compostage.

En raison des risques qu’il entraine pour la santé des individus et pour l’environnement, le brûlage des déchets verts est interdit par la loi. Cependant, d’autres moyens existent pour nettoyer votre jardin des résidus.

À lire Compostage obligatoire à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 : découvrez les changements majeurs pour vous !

  • Save

Partagez votre avis