Choisir le bon rouleau pour peindre son plafond ?

Rouleau pour Peindre un Plafond
Le monde des peintures est vaste et celui de ces accessoires l’est d’autant plus. Dès lors, il est normal de se noyer un peu dans le flot d’informations, concernant les bons rouleaux à utiliser pour telle ou telle surface. La question du rouleau à utiliser pour peindre un plafond sans trace revient souvent. C’est normal, c’est un endroit plutôt délicat à traiter. Vous ne savez pas comment choisir votre rouleau ? Ne vous inquiétez pas, dans cet article, nous allons y remédier et vous délivrer nos conseils avisés.

Peindre son plafond avec un rouleau anti-gouttes

Rouleau Antigoutte Peinture
©4Murs.com

Il existe plusieurs types de rouleaux de peinture aux manchons divers, comme les ceux mousse, à lasure, à façade, ou à laquer. En ce qui concerne la peinture au plafond, il est conseillé d’utiliser un rouleau anti-gouttes. Le manchon qui équipe ce type de rouleau est constitué de fibres de 12 mm de longueur.

Les rouleaux anti-gouttes, comme leur nom l’indique, permettent de retenir la peinture sur le rouleau, au moment de l’étalement de celle-ci sur la surface à peindre.

Ce sont des rouleaux qui absorbent une assez grande quantité de peinture, et offrent donc un gain de temps et d'énergie à leurs utilisateurs.

>> À lire aussi : Peindre un mur sans trace : comment faire ?

Peindre son plafond avec un rouleau à réservoir

Rouleau à Peinture avec Reservoir
©Leroymerlin.fr

Ces dernières années ont vu la naissance des rouleaux avec leurs réservoirs de peintures embarqués.

Plus onéreux à l’achat, ils offrent un avantage certain pour ce qui est de la peinture au plafond. En effet, avec un réservoir incorporé, le peintre peut rester à sa tâche, sans pour autant faire des allers-retours incessants vers le pot de peinture.

C’est donc un outil qui peut intéresser les utilisateurs les plus exigeants.

A lire aussi : Dans quel sens peindre un plafond ?

Les conseils à ne pas oublier pour la peinture au plafond

Choisir son rouleau de peinture ne peut pas se limiter à son manchon, ou à son système de réservoir. Surtout quand on entreprend de peindre un plafond. Dans ce cas, il faut forcément parler d’ergonomie et d’organisation, sous peine de s’en mordre les doigts par la suite.

N’oubliez donc pas ces quelques points :

  • Utilisez une perche télescopique : c’est l’accessoire absolu à ajouter à votre rouleau de peinture, avant d’attaquer vos plafonds. Avec lui, vous serez libre de vos mouvements et pourrez rester au sol. Avec un meilleur recul, vous verrez beaucoup mieux où vous passez et ce qu’il reste à faire. Tous les défauts vous sauteront aux yeux et vous pourrez corriger au fur et à mesure. Vous pourrez aussi couvrir plus rapidement une surface, plutôt que de devoir monter et descendre continuellement de votre échelle. En utilisant la perche télescopique avec un rouleau à réservoir, vous optimisez d’autant plus votre travail de peinture.
  • Protégez bien votre sol : même si vous utilisez des rouleaux anti-gouttes, vous n’êtes pas à l’abri de quelques pertes. Il convient donc de revêtir les sols d’un papier ou d’un plastique de protection.
  • Utilisez une bonne grille d’essorage : celle-ci se met d’ailleurs dans votre bac à peinture, où vous aurez transférer la peinture utilisée du récipient du commerce. Essorez toujours le surplus de votre rouleau sur cette grille avant d’appliquer la peinture au plafond.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.