6 erreurs à éviter lorsque l’on repeint un meuble

Repeindre Un Meuble
En apparence repeindre un meuble est simple et ce n’est pas faux. Cependant pour un résultat optimal, il faut faire attention et bien respecter les différentes étapes. Si vous voulez que la peinture tienne durablement, prenez votre temps et évitez certaines erreurs !

Ne pas passer par la case nettoyage

Quand vous avez une idée en tête, vous voulez la mettre en pratique très vite, dans ce cas, l’étape du nettoyage est parfois oubliée. C’est une mauvaise idée, et ce, pour deux raisons : vous serez obligé de refaire la peinture rapidement et le rendu ne sera pas parfait.

Quel que soit le type de meubles : utilisé, ancien ou neuf, il doit être nettoyé pour obtenir une surface lisse afin que la peinture adhère. Un nettoyant doux, appliqué à l’éponge, suffit pour enlever la poussière, les résidus de graisse ou la finition.

Zapper la préparation du support

Un meuble déjà peint doit être décapé pour repartir sur une surface propre et lisse. Si vous constatez la présence de trous sur un meuble en bois ancien, les reboucher avec de la pâte à bois est nécessaire. À faire en plusieurs fois, car la pâte a tendance à se rétracter, ensuite, vous poncez.  Sur un meuble en métal, poncez et si vous pensez que c’est nécessaire, mettez une fine couche d’antirouille.

De manière générale, quel que soit le matériau, traiter votre meuble avant de le peindre est toujours plus simple.

Ne pas penser à la sous-couche

Ce n’est pas toujours une étape obligatoire, mais dans certains cas, l’oublier peut ruiner tout votre travail. C’est le cas, si vous avez décidé de repeindre un meuble foncé avec une teinte claire. En ne mettant pas de sous-couche, le résultat risque de n’être pas du tout conforme à celui escompté. Sans la sous-couche, si le meuble est utilisé au quotidien, la peinture s’abime très rapidement. Si le meuble est trop lisse, elle n’adhère pas. La peinture avec sous-couche intégrée est utilisable dans le second cas, mais pas dans le cas d’une teinte trop sombre.

Ne pas respecter le temps de séchage entre deux couches

Entre la première et la deuxième couche, la peinture doit sécher à cœur. Respectez le temps indiqué par le fabricant et ne vous fiez pas au toucher qui peut sembler sec. Elle le sera en apparence seulement. Une peinture qui n’a pas eu le temps de sécher reste plus fragile, même si vous appliquez plusieurs couches. Il est préférable de prendre plus de temps pour une finition impeccable.

Oublier la finition

Une fois votre meuble repeint, il faut penser à le protéger, et c’est le rôle de la finition. Cette étape est primordiale. Vous choisissez un verni mat ou brillant qui va protéger la peinture et fixer la couleur. De plus, un verni est plus simple à entretenir que la peinture. Dernier atout : c’est un excellent moyen d’obtenir la finition mate très tendance sans que les traces de doigts se voient.

Ne pas opter pour la peinture adaptée

Vous ne pouvez pas poser la même peinture sur tous vos meubles et il est essentiel de tenir compte du lieu et de l’usage du meuble. Dans une salle de bain ou une cuisine, les peintures, spéciales pièces humides, sont les seules à être adaptées. Ce sont généralement des résines qui résistent mieux aux différents usages. Sur le mélaminé, le plastique ou le métal, la peinture est choisie avec soin, sa formule doit correspondre à ces supports spécifiques.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.