Travailler le bois nécessite un peu d’adresse, mais également quelques outils qui sont indispensables pour une réalisation de qualité. Il faut bien les connaitre afin de les utiliser à bon escient de manière à faciliter votre travail. Vous souhaitez vous lancer ? Vous avez envie de créer vos propres petits meubles ou simplement de fabriquer quelques aménagements sur-mesure. Nous vous expliquons quel est le matériel, dont vous pouvez avoir besoin, et à quoi sert chaque instrument. Inutile de posséder toute la panoplie du parfait menuisier, la plupart du temps, quelques outils bien choisis sont suffisants pour accomplir les tâches que vous vous êtes fixées.

Les outils utilisés dans le façonnage du bois

Les ciseaux à bois

ciseaux a bois

Le ciseau à bois est parfait pour tailler ou creuser le bois en enlevant de la matière.

Essayez d’en avoir trois ou quatre dont la largeur va de 8 à 25 mm. Le mieux pour être correctement équipé est d’en choisir de 8,12, 20 et 25 mm. Bien affuté le ciseau à bois vous est utile pour de nombreuses réalisations. Il est indispensable pour l sculpture du bois.

Les bédanes

bédanes de menuisier

Comme les ciseaux à bois, les bédanes sont pratiques pour creuser le bois. Plus épais et plus résistant, il est idéal pour la taille de mortaises. Vous l’utilisez quand vous souhaitez mettre des tenons au cours de l’assemblage de meubles. Il sert également à la coupe du bois tourné.

Les gouges

gouge tour a bois

Avec leurs lames courbes ou en V, les gouges sont plutôt utilisées pour sculpter le bois. Contrairement aux ciseaux, les lames sont aiguisées des deux côtés. La lame en acier est divisée en deux parties : la soie, partie pointue qui rentre à l’intérieur du manche et le corps se trouvant à l’extérieur. Celui-ci se termine par un biseau affuté qui permet de sectionner le bois. L’embase sert à maintenir le manche. La partie acérée se présente en diverses formes : plat, demi-plat, creux, demi-creux et en différentes tailles. Les gouges sont posées à plat sur l’établi, le tranchant face à vous.

Les planes

plane outils

Ce sont également des outils de façonnage idéal pour les bois de tout nature et très anciens. Elles sont particulièrement recommandées pour la rapidité d’exécution. C’est notamment avec les planes que sont sculptés les pieds de chaises. Elles offrent la possibilité d’écorcer, de dresser un plan, de chanfreiner les angles d’une poutre, d’arrondir une pièce de bois carrée. Les planes s’utilisent e les tirant vers soi dans le sens du fil du bois. Les copeaux obtenus sont d’une finesse incroyable, tant elles peuvent être précises.

Les racloirs

racloir à bois

Ils sont essentiellement utilisés pour les finitions. En effet, ils permettent d’avoir un rendu supérieur au ponçage. Les copeaux obtenus sont très fins et la finition est parfaite. Ils fonctionnent grâce à une tôle d’acier dur qui est affutée et d’un morfil rabattu à angle droit. Il est également adapté pour nettoyer le bois en enlevant les taches et autres traces de colle.

Les rabots à bois

rabot à bois

Ils se présentent sous la forme d’un corps en bois, en matière synthétique ou en fer, contenant une lame de métal placée de manière plus ou moins inclinée. C’est le tranchant de cette lame qui permet de travailler. Il offre la possibilité d’aplanir, de corroyer et de profiler le bois. Il est utile pour effectuer des moulures, des rainures ou diminuer l’épaisseur du bois.

Il est dénommé différemment suivant sa fonction :

  • La varlope et riflard servent à aplanir le bois
  • Les feuillets, les bouvets et les guillaumes sont utiles pour creuser des rainures
  • Les guimbardes servent à aplanir les fonds
  • Les talons, les doucines peuvent avoir différentes formes selon les moulures décoratives que vous souhaitez obtenir.

Il existe également des rabots à bois électriques qui offrent la possibilité de dresser un champ, de raboter une planche ou de réaliser une feuillure ou un chanfrein.

Les ponceuses

Photo ponceuse

Si la ponceuse comme l’indique son nom, sert à poncer des pièces de bois, il existe différents modèles adaptés à certaines utilisations bien précises :

  • La ponceuse à bande est très lourde et offre une bonne puissance, elle est parfaite dans le cas des poutres et des solives.
  • La ponceuse orbitale est au contraire légère, vous l’employez pour poncer les formes galbées et elle est également très performante en finition.
  • La ponceuse excentrique est recommandée pour les finitions et les surfaces planes. Ayant une ergonomie comparable à la ponceuse orbitale, elle est facile à manier.
  • La ponceuse girafe ou murale est réservée au ponçage des surfaces hautes.
  • La ponceuse à parquet convient parfaitement à ce dernier, même si d’autres ponceuses peuvent être utilisées, elle offre un meilleur rendement.

Les outils de découpe du bois

Les scies à main

Elles se présentent sous différentes formes et elles sont principalement utilisées pour les découpes et le débit de pièces d’importance moyenne :

  • La scie égoïne est une scie possédant une lame triangulaire, à dentures variées, et une simple poignée. C’est sans aucun doute la plus polyvalente, elle est efficace quand vous sciez des panneaux ou débitez des petites pièces.
  • La scie à dos a une lame rectangulaire et droite, légèrement ourlée dans sa partie supérieure, d’où l’expression à dos. Vous vous en servez avec une boite à découpe et elle vous permet de couper des baguettes à 45 ou à 90°.
  • La scie à monture est nécessaire quand vous avez besoin de tronçonner des portions assez importantes de bois ou pour les buches par exemple. Elle permet également de réaliser des arasements et des tenons.
  • La scie à guichet est composée d’une lame triangulaire fine et ce que l’on appelle une poignée revolver. Vous pouvez découper votre bois en plein panneau à partir d’un trou circulaire grâce à cette scie.
  • La scie à chantourner se présente sous la forme d’une scie à monture avec une lame ruban ou fil, selon les cas. Elle est pratique pour les découpes sinueuses. Il suffit pour cela de percer un trou dans la planche que vous souhaitez scier.
  • La scie à onglet est uniquement utilisée dans la découpe des angles. Elle offre un travail très précis sans perdre de temps sur les pièces de bois comme pour les plinthes, les planches, le lambris…
  • La scie à araser possède une lame très souple et fine permettant d’araser les tourillons, les chevilles, les tenons. L’avantage tient au fait que la surface n’est pas abimée lors de votre travail.
  • La scie à cadre et scie à métaux est utilisée pour la découpe des PVC, du bois ou des métaux, il est nécessaire de la choisir en fonction du matériau que vous devez trancher.
  • La scie japonaise se présente sous différentes formes, mais elle est toujours composée d’un simple manche et d’une lame à dents. Elle se manipule en la tirant et elle coupe très facilement, permettant un maximum de précision.

Les scies électriques

4 types de scies à metaux

Les scies électriques sont pratiques dès que la pièce à découper est grande. Elle ne nécessite que peu d’effort et offre une certaine précision dans le geste. Différentes scies électriques sont disponibles sur le marché :

  • La scie sauteuse se compose d’une lame dentée, de petite ou grande taille vous permettant de trancher avec minutie de manière verticale ou ronde. Grâce au mouvement pendulaire, votre effort est peu important. Vous découpez du bois bien sûr, mais suivant la lame, vous pouvez détailler du PVS, de l’aluminium ou du métal.
  • La scie circulaire présente une lame qui est directement montée sur l’axe du moteur. Elle est pratique pour toutes les découpes d’ébénisterie et de menuiserie. Son utilisation est sécurisée par l’interrupteur de sécurité et le blocage de l’axe.
  • La scie plongeante est destinée à la coupe des portes, des plans de travail, du parquet, des placards, des profilés. La scie plongeante sur rail est recommandée pour les découpes profondes et précises. La lame plongeante offre la possibilité de fractionner une pièce centrale dans un panneau entier.
  • La scie à ruban fonctionne grâce à une bande en acier fermée. C’est un outil parfait pour le travail rapide et minutieux, mais également pour les formes complexes. Si vos matériaux ne sont ni trop épais ni trop importants, vous pouvez obtenir toutes les formes même les plus compliquées. Quand vos matériaux sont très épais, travaillez sur une table et avec un guide-lame si nécessaire. C’est la largeur de la lame qui détermine l’épaisseur du bois que vous pouvez couper.
  • La scie sabre facilite la coupe grâce à un mouvement de va-et-vient. Elle convient bien aux découpes de précisions droites ou courbées. Grâce au réglage possible de sa vitesse, elle est facile à maitriser et elle vous permet de travailler en toute sécurité.
  • La scie à cloche avec son foret perceur en diamant, carbure de tungstène ou HSS offre une certaine commodité pour percer des trous de gros diamètre.
  • La scie à onglet est parfaite quand il s’agit de faire des découpes en angles comme pour les plinthes, les lambourdes, le lambris… Il existe de nombreux modèles sur le marché de différentes puissances, capacités de coupes et avec ou sans laser directeur.
  • La scie à chantourner se compose d’une lame courte et fine qui opère un mouvement de va-et-vient, montant et descendant. Elle est recommandée pour fractionner en petits tronçons, quand l’épaisseur ne dépasse pas quelques millimètres. Elle est particulièrement utilisée pour la découpe de formes complexes et compliquées.

Les serre-joints

modèles de serre joint

Le serre-joint est indispensable pour assembler ou coller différentes planches de bois par exemple. Il existe différents modèles comme le serre-joint à presse, le serre-joint dormant, les pinces, le serre-joint à visser…

Ils permettent de fixer une ou deux pièces assemblées bien en place sur votre établi. De cette manière, vous pouvez souder, percer, couper ou sécher la pièce facilement. Ils se diffèrent par leur ouverture qui va de quelques centimètres à plusieurs mètres, par leur puissance de serrage et par leur profondeur. Le serrage est maintenu par vissage dans le cadre des serre-joints à vis, en C, à pompe ou dormants, par pincement pour les serre-joints à ressort, à cliquet, à pince.

Les outils pour travailler le bois
5 (100%) 23 votes