Le coup de bélier en plomberie

Fuite D’eau
Si de temps en temps, vous n’avez plus d’eau et que quand elle revient, vous entendez un grand bruit dans vos canalisations, il est possible que ce phénomène soit dû au coup de bélier. Ce terme vient des béliers utilisés pour enfoncer les portes du fait des ondes de choc qui sont subies par les canalisations. Il faut savoir que des coups de bélier répétés peuvent endommager vos canalisations, il faut donc y remédier.

Coup de bélier : qu’est-ce que c’est exactement ?

Le coup de bélier est dû à une surpression. Il se manifeste suite à une variation brutale de la vitesse de l’eau, et le plus souvent au moment où vous ouvrez ou fermez votre robinet. La surpression importante entraîne alors un bruit caractéristique et important. Il faut rester vigilant, car les coups de bélier répétés entraînent des faiblesses sur l’installation, mais ils peuvent aussi conduire à la rupture d’une conduite sur les grosses installations en particulier.

Il peut se produire soit au moment du démarrage soit quand la vitesse d’écoulement de l’eau varie brusquement, comme quand vous fermez brusquement une vanne.

Comment fonctionne le coup de bélier ?

Ce sont les mouvements de va-et-vient de l’eau dans vos conduites qui entraînent les coups de bélier. Quand vous ouvrez ou fermez un robinet, ce mouvement s’amplifie, mais il faut savoir que même quand vos robinets sont fermés, les allers et retours de l’eau continuent. C’est l’une des causes en général des coups de bélier. La condensation d’eau en contact avec une canalisation froide est un phénomène qui peut encore accentuer le coup de bélier.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la vapeur d’eau prend plus de place dans les canalisations que les gouttelettes qui apparaissent avec la condensation. La condensation, c’est le passage de l’état vapeur à un état plus solide, liquide dans le cas de l’eau. L’espace que laisse la vapeur quand elle disparaît crée alors un appel d’air vers le reste de l’eau, celle-ci va remplir l’espace libre et créera sans doute le fameux coup de bélier.

C’est Lorenzo Allievi qui étudiera le premier les coups de bélier, cependant la première loi de Newton explique également le fonctionnement des coups de bélier, en voici la teneur « Tout corps persévère dans l'état de repos ou de mouvement uniforme en ligne droite dans lequel il se trouve, à moins que quelque force n'agisse sur lui, et ne le contraigne à changer d'état ». La force dont on parle correspond à celle de l’ouverture et de la fermeture du robinet d’arrivée d’eau qui exerce une pression sur les éléments déjà présents dans les conduites.

Les causes des coups de bélier

Il existe plusieurs causes aux coups de bélier :

  • L’ouverture et la fermeture de vos robinets qui créent des allers et retours au niveau des forces exercées sur l’eau et qui donc amplifient l'effet de pression.
  • Le condensat qui se crée dans vos tuyauteries fait passer la vapeur d’eau à l’état liquide. Comme elle prend moins de place, elle crée un appel d’eau vers le vide et un choc en résulte.
  • La différence de température entre la vapeur d’eau très chaude et un condensat plus froid est également à l’origine du coup de bélier.
Tuyau Eau Fuite
© istock

Les conséquences des coups de bélier répétés

Votre installation sanitaire peut être endommagée de manière assez importante lors des coups de bélier si ces derniers se produisent souvent en particulier. Elle est en effet prévue pour subir une pression limitée et n’a pas forcément la capacité de résister à cette force.

Le coup de bélier a différents effets :

  • Rupture de la canalisation qui entraîne de fait un dégât des eaux dû à la quantité d’eau qui est toujours en mouvement.
  • La déformation des conduites d’eau.

Bon à savoir : la seconde conséquence peut être identifiée grâce au bruit qu’elle provoque. Le son se rapproche d’un coup de marteau.

Autre conséquence : les coups de bélier abîment les canalisations et surtout la couche d’oxydation présente qui les empêche de rouiller, voire fêler la tuyauterie, sous l’effet des chocs trop importants.

Comment éviter les coups de bélier ?

Comme vous le savez maintenant, les coups de bélier à répétition endommagent vos tuyauteries et peuvent engendrer des problèmes à long terme comme la rupture de celles-ci. Heureusement, il est possible de réduire ou de supprimer ce phénomène. Voici quelques solutions que vous pouvez adopter :

  • Réduire la pression de l’alimentation en eau de votre installation avec un régulateur de pression.
  • Utiliser des robinets à vitesse de fermeture lente.
  • Installer une bouteille anti-pulsatoire ou un anti-bélier.

Bon à savoir : en utilisant sa propre énergie, le coup de bélier permet de pomper de l’eau à une certaine hauteur, c’est aussi grâce à ce phénomène que l’on peut mettre en place un système de pompage.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.