Comment poser un linteau préfabriqué ?

Linteau Préfabriqué
Le linteau est une pièce essentielle dans la construction d’un bâtiment. Posé horizontalement entre deux montants verticaux, il forme la partie haute d’une ouverture, porte ou fenêtre. Cette pièce est destinée à supporter le poids de la maçonnerie et à le répartir sur les deux éléments verticaux, ou jambes de force, sur lesquels elle repose. Certains linteaux, en bois ou en acier, sont fabriqués en usine. L’installation de ces linteaux préfabriqués se fait par étapes, selon une méthode précise.

Le choix du linteau préfabriqué

Pose Linteau
© Travauxbeton.fr

Avant de poser votre linteau préfabriqué, il faut choisir celui qui a votre préférence. Les liteaux en bois sont les plus traditionnels. Ils se composent en général d'une poutre en un seul bloc. Sur un mur de pierre, la poutre, laissée en évidence, donne du style et un caractère chaleureux à la maison.

Si le mur à supporter est plus lourd, il faudra peut-être utiliser deux poutres en guise de linteau. Il est également possible de choisir un linteau en acier. Ces poutrelles sont appelées "IPN", ce qui signifie qu'elles ont un profil normalisé. Les qualités propres de ce métal garantissent une excellente résistance contre les sollicitations extérieures.

Ce linteau, lui aussi monobloc, est disponible en plusieurs dimensions, ce qui permettra de l'adapter plus facilement à votre construction. Comme pour le linteau en bois, son installation est relativement simple, à condition cependant d'avoir des notions assez solides de maçonnerie. En effet, l'aspect en un seul tenant de ces linteaux monoblocs en facilite la pose.

Comment poser votre linteau préfabriqué ?

Linteau Prefabriqué
© Pinterest

Prenons le cas où vous désirez percer une ouverture. Vous vous lancez donc dans des travaux de rénovation. Si vous avez affaire à un mur porteur, il faudra prendre des précautions, afin d'éviter tout risque d'effondrement.

Il importe d'abord de tracer la forme du linteau, qui viendra renforcer le mur au-dessus de la porte. La pièce de bois ou d'acier servant de linteau doit dépasser de chaque côté de la porte, d'environ vingt centimètres, afin d'assurer une meilleure assise du linteau.

Il convient ensuite de percer le mur, avec un matériel approprié, pour dégager l'emplacement sur lequel sera posé le linteau. Une fois la place faite pour la poutre, il faut enlever soigneusement tous les débris et bien nettoyer l'emplacement.

Assurez-vous également que l'emplacement ménagé est parfaitement plat. Pour le vérifier, vous pouvez vous servir d'une baguette en bois et d'un niveau. Supposons que vous utilisiez une poutre en bois comme linteau.

C'est ensuite le moment d'égaliser le fond de l'emplacement avec du mortier. La poutre reposera ainsi sur un support à la fois plat et égal. Il faut ensuite sceller le linteau avec du béton et ajouter des pierres, pour combler les vides et mieux intégrer la poutre au mur.

À lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.