Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Attention : ces aliments sont toxiques pour les oiseaux !

Découvrez dans cet article les aliments toxiques pour les oiseaux, afin de ne pas leur en donner !

Dorine Alanoix

Publié le

Attention : ces aliments sont toxiques pour les oiseaux !

C’est un phénomène que l’on peut observer chaque année, surtout durant la saison hivernale. En pensant aider les volatiles, des personnes dispersent à manger au sol ou dans de petites cabanes, adaptées à leur gabarit. Pourtant, sachez que donner sa fin de repas ou une partie à un de ces animaux peut être dangereux pour leur santé, voire mortel dans certains cas. Si un moineau ou une mésange viennent régulièrement vous rendre visite au balcon ou à la fenêtre pour grappiller quelques miettes, découvrez les aliments à bannir pour les protéger.

Attention, ces aliments présents dans votre jardin sont toxiques pour les oiseaux

Vous voulez répondre aux besoins des oiseaux cet hiver et bien les nourrir ? Certains aliments de votre jardin sont dangereux pour nos oiseaux. Découvrez dès à présent lesquels, et prenez garde lorsque vous les nourrissez.

Les pépins et noyaux de fruits 

Pour commencer, même si vous êtes tenté d’offrir vos pépins ou noyaux de fruits aux volatiles en pensant qu’ils seront plein de nutriments, détrompez-vous. Déjà, puisque le noyau est dur, ils peuvent assez facilement se casser le bec, ou du moins l’abîmer. Mais, ce n’est pas tout. S’ils arrivent à le casser, et qu’ils tentent de le manger, ils seront empoisonnés. En effet, il y a la présence de cyanure dedans, qui est un poison toxique, pouvant même causer la mort des mésanges et autres.

À lire 5 oiseaux bleus à attirer dans votre jardin ce printemps

L’avocat

Ce fruit originaire du Mexique est à proscrire dans son intégralité. Que ce soit les feuilles, la graine ou encore le fruit, l’entièreté de l’avocat est toxique. Cela est dû à la persine contenue dans l’aliment, nocive pour toutes les espèces, mais surtout pour les perroquets et perruches. S’ils consomment ce fruit, voici ce qu’ils peuvent subir : 

  • Différents troubles digestifs comme des vomissements, de la diarrhée ou une perte d’appétit pouvant conduire à une déshydratation
  • Des troubles cardio-vasculaires, avec l’apparition de plusieurs œdèmes
  • Des difficultés respiratoires, pouvant provoquer un étouffement

Par conséquent, soyez très prudent. D’autant plus que c’est un fruit que l’on peut assez aisément retrouver dans nos fins de repas ou sandwich. 

Les larves de mouches

On les retrouve en masse dans notre jardin, près des poubelles ainsi que du compost. Ces larves de mouches, que l’on considère comme des asticots, peuvent perforer l’estomac des volatiles. En réalité, ce sont des parasites vraiment robustes, dont la légère acidité de l’estomac de nos compagnons n’arrive pas à éliminer. Effectivement, leur appareil digestif n’est pas aussi acide que le nôtre, donc ils ne peuvent pas les digérer. 

Outre la perforation des organes, ces larves provoquent différentes maladies comme la salmonelle, une infection bactérienne ou des infections parasitaires telles que les ténias. En plus, ils subissent des carences nutritionnelles.

À lire 5 plantes à fleurs à cultiver pour attirer les mésanges dans votre jardin

Dans votre maison aussi, certains aliments sont toxiques pour les oiseaux

Sachez que certains aliments donnés chaque jour aux volatiles sont en réalité néfastes pour eux. On les possède tous dans notre maison.

À lire Chardonneret au jardin ? Cultivez ces plantes pour attirer cet oiseau charmant

Le pain

On voit fréquemment des personnes en balade proposer la fin de leur sandwich ou les miettes de leur repas aux oiseaux qui rôdent autour des lacs, rivières et parcs à la recherche de nourriture. Pourtant, le pain n’est pas adapté à leur organisme et implique des dysfonctionnements, au niveau du foie principalement. 

Dans cet aliment, le sel, la levure et le gluten peuvent entraîner un gonflement de l’estomac des volatiles. Celui-ci n’est pas sans conséquence, et peut entraîner différentes maladies. Il est donc préférable de ne pas leur en donner. 

Le sel

Cet aliment que nous utilisons au quotidien dans nos plats est dangereux pour les oiseaux. En effet, s’ils en ingèrent en grande quantité, par rapport à leur gabarit qui plus est, le sel peut provoquer un dysfonctionnement des reins, une déshydratation et pour finir, la mort.

Il est ainsi préférable de ne pas leur distribuer des chips, du beurre salé, ou des cacahuètes salées.

À lire Mésanges au jardin ou balcon ? Conseils pour les attirer dans vos nichoirs au printemps

Le chocolat

Pour finir, même si nous l’adorons, sachez que ce n’est pas le cas des volatiles. Déjà, le chocolat n’est pas la solution qui permettra de les rassasier. Mais, en plus, la théobromine, substance qu’il contient, a des effets néfastes au niveau cardiaque, digestif et nerveux.

D’ailleurs, c’est aussi valable pour les gâteaux très sucrés ou les bonbons. Vous pouvez donc garder ces gourmandises pour vous, sans culpabiliser. “Les oiseaux n’ont pas besoin des hommes pour survivre, ce sont les hommes qui ont besoin des oiseaux”, donc prenez soin d’eux.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis