Qu’est-ce qu’un sol stratifié ?

Sol Stratifié Istock
Vous entendez souvent parler de sols stratifiés en décoration, mais savez-vous exactement ce que c’est ? Voici quelques explications pour que vous sachiez de quoi on parle quand on évoque le sol stratifié. Ce revêtement de sol est en effet plébiscité de nos jours et vous en verrez partout.

L’histoire des sols stratifiés

Le premier revêtement de sol stratifié est né en 1977 en Suède. Mais il n’a fait son apparition sur le marché que dans les années 80. Au départ, ce revêtement n’était pas très qualitatif avant de devenir celui que nous connaissons aujourd’hui. Grâce à la recherche et au développement permanents, il a beaucoup évolué au fil des années.

Il est l’un des sols les plus choisis de nos jours et inonde le monde entier. Sa composition n’a pas changé depuis les années 80 et il comprend toujours trois couches au minimum.

Choisir Parquet Stratifié
© istock

Le sol stratifié : comment se présente-t-il ?

Le stratifié peut être résumé ainsi : c’est un sol multicouche élaboré autour d’un panneau HDF (High Density Fibre Board) qui est résistant à l’humidité. La plupart aujourd’hui sont composés de quatre couches :

Une couche supérieure transparente :

C’est grâce à cette couche que votre sol stratifié est capable de résister à l’usure et à l’utilisation quotidienne. Il est ainsi capable de supporter les chocs, l’usure, les taches, les brûlures, les griffes et les produits ménagers chimiques.

Elle se compose ainsi : plusieurs couches mélaminées sont posées sur un panneau de base en HDF. Il faut savoir que celui-ci est plaqué dans une presse à de très hautes températures et pressions. La couche supérieure est finie ensuite avec une structure et texture en bois ou en dalles, on la nomme alors relief estampé. Cela signifie que la structure de cette surface est harmonisée au motif.

La touche décorative :

C’est elle qui détermine le style de votre sol stratifié et son look. La couche décorative est en fait une photo en haute résolution de bois véritable ou de dalles. Les dalles ou le bois sont reproduits grâce à des techniques décoratives précises. La couche est ensuite terminée avec de la résine mélaminée.

C’est grâce à la combinaison de la structure de surface et du motif parfaitement similaire au bois que l’imitation est très réaliste et semble aussi naturelle.

Le panneau de base en HDF :

Ce panneau, appelé panneau de base, est en fait le cœur du sol stratifié. Il apporte à ce type de revêtement sa résistance à l’humidité. Il est fabriqué à base de résine mélaminée de haute qualité et de fibres de bois raffinées. L’avantage de ce matériau tient au fait qu’il utilise toutes les parties de l’arbre. Il est très homogène en termes de composition et de caractéristiques techniques. Il est durable, résistant à l’humidité et stable.

Le contreparement :

Le contreparement est résistant à l’humidité, et de ce fait il participe à l’équilibre du panneau ce qui garantit sa stabilité dans le temps, s’il est bien entretenu évidemment et s’il est parfaitement posé.

La couche inférieure du stratifié augmente la stabilité du sol, mais elle a également une fonction de pare-vapeur. La couche intermédiaire est la plus épaisse et elle fait office de support. C’est celle qui est constituée de fibres de bois. La couche supérieure est la couche décorative, elle peut être composée de plusieurs couches en fonction de la fabrication du revêtement. Le revêtement prend toute sa dimension esthétique grâce à elle.

Sol stratifié ou parquet stratifié ?

Il faut savoir que l’appellation : parquet stratifié, n’est pas la bonne. En effet, le stratifié est composé de fibres de bois, mais pas de bois au sens classique du terme. Il peut d’ailleurs imiter le bois évidemment, mais également la pierre, le béton ou le carrelage.

C’est d’ailleurs cette spécificité qui rend ce revêtement aussi attractif.

Il est donc plus juste et plus conforme de parler de sol stratifié et non de parquet stratifié, même si celui-ci peut imiter en tout point un joli parquet massif.

Le stratifié : un choix judicieux

Le stratifié est un matériau intéressant quand vous rénovez une maison et que vous n’avez pas un budget extensible. Il est parfait également si vous mettez votre habitation en location. Il offre un joli rendu et il est simple à entretenir. C’est donc un revêtement parfait dans ces deux cas. Le petit bémol réside dans la durée de vie qui n’est pas forcément aussi importante que pour le parquet massif ou le parquet flottant. Vous le changerez plus facilement en raison de son prix assez bas. Il possède un autre atout : il présente différentes finitions et imite aussi bien le carrelage, que la pierre naturelle comme le marbre, le béton ou encore le parquet en bois.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.