Aide pour le chauffage : en profiter pour améliorer votre équipement existant

Afficher Masquer le sommaire

L’installation du chauffage est une opération assez coûteuse. Cependant, elle est indispensable. La réparation ou l’installation d’un nouveau système de chauffage fait partie des rénovations énergétiques.

La rénovation énergétique consiste à réaliser des travaux chez soi dans le but de réduire sa consommation d’énergie. En réalisant cela, vous pouvez bénéficier de certaines aides financières mises en place par l’État.

Donc en choisissant de changer votre système de chauffage, vous pouvez bénéficier d’aides pour financer une partie des travaux.

Chauffage : Quelles sont les aides de l’État pour 2022 ?

Chauffage  Quelles sont les aides de l'État pour 2022

Comme dit précédemment, lorsque vous réalisez une opération qui réduit votre consommation énergétique, vous pouvez bénéficier de certaines aides. Mais, qu’elles sont-elles ?

Les aides de l’Anah

L’Agence nationale de l’habitat à pour objectif de mettre en place une politique nationale qui permet d’améliorer le parc de logements privés existants.

Elle a deux principaux objectifs, la lutte contre la précarité énergétique et la lutte contre la cassure territoriale et sociale. Pour respecter ces objectifs, elle met en places plusieurs interventions qui ont pour but :

  • d’aider les personnes qui commencent des travaux de réhabilitation importants
  • de mettre en place une aide au chauffage pour les retraités et les personnes handicapées, pour réaliser des travaux d’adaptabilité
  • mettre en place des aides pour les foyers modestes
  • piloter le programme Habiter Mieux

Vous pouvez retrouver différentes aides parmi les aides de l’Anah.

Le Coup de pouce chauffage

Elle permet de financer plusieurs opérations liées à la chaudière telles que le changement de la chaudière à fioul.

Elle est attribuée par certaines entreprises qui ont signé les chartes coup de pouce chauffage. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).

La TVA réduite

La TVA classique est fixée au taux de 20 %. Dans certains cas, elle peut passer à 5,5 %, on parle alors de taux réduit. Pour bénéficier de cette prime, vous devez être propriétaire, occupant ou bailleur d’un logement vieux d’au minimum 2 ans.

Il existe beaucoup d’autres aides, mais celles-ci sont les plus populaires.

Quels sont les travaux pris en charge par l’ANAH en 2022 ?

Quels sont les travaux pris en charge par l'ANAH en 2022

Les aides de l’Anah sont divisées en trois types d’aides. Dans un premier temps vous avez la PrimeRénov’ Sérénité, ensuite la PrimeRénov’ et enfin la PrimeRénov Copropriété. Pour chauffer sa maison à prix réduit, elles vous seront indispensables.

La PrimeRénov’ Sérénité permet de réaliser des rénovations énergétiques assez importantes comme celles liées à l’isolation ou encore au chauffage. Pour accéder à cette offre, vous devez respecter plusieurs critères.

Dans un premier temps, vous devez réaliser des travaux qui vous rapportent un gain énergétique d’au moins 35 % et ne pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro sur les cinq années qui sont passées.

Il existe également un tableau classificateur de revenus. Vous devez être considéré comme un ménage à revenu modeste ou très modeste.

Concernant la PrimeRénov’, elle est liée aux travaux de la chaudière, de l’eau chaude sanitaire et aux travaux d’isolation. Vous pouvez, par exemple, installer une chaudière à bûches ou encore une pompe à chaleur.

A lire aussi  Maison écologique : avantages et inconvénients

Cette prime est émise pour environ une vingtaine de travaux différents. Toutefois, vous devez respecter des conditions spécifiques.

Enfin, vous avez la PrimeRénov’ Copropriété, celle-ci vous permet de financer 25 % de la quote-part de votre rénovation. Cependant, elle est plafonnée à 3 750 euros et est délivrée sous certaines conditions.

Elle a pour but d’améliorer la performance énergétique et le confort de votre copropriété. Ces travaux doivent obligatoirement être fait par un professionnel certifié RGE.

Pour conclure, on peut dire que l’Anah prend en charge l’intégralité des travaux qui permettent la rénovation énergétique, c’est-à-dire le chauffage, la ventilation et l’isolation. L’aide pompe à chaleur est également comprise dans ces dernières.

Qui a droit à la prime chauffage ?

La prime coup de pouce chauffage est l’une des principales aides financières lorsque vous réalisez une rénovation énergétique. Comme dit précédemment, elle permet aux ménages de bénéficier d’une réduction sur la facture. Mais qui peut bénéficier de cette prime ?

Dans un premier temps, vous devez être soit propriétaire soit locataire. Dans l’hypothèse où vous êtes locataire, vous devez demander l’autorisation à votre propriétaire en ce qui concerne la réalisation des travaux.

Votre logement ne doit pas avoir subi de travaux depuis au moins 2 ans. Cette résidence peut être principale ou secondaire.

La prime chauffage prend également en compte vos ressources financières. Sur le site service-public.fr, vous pourrez retrouver un tableau classificateur de revenus fiscaux.

Pour bénéficier de cette prime, vous devez être considéré comme un ménage avec des revenus modestes, voire très modestes. Il prend en compte le nombre de personnes habitant dans votre logement ainsi que votre localisation.

En fonction de ces critères, le tableau vous indiquera le montant qui vous sera remboursé. Les revenus fiscaux pris en compte correspondent aux N-2.

Quelles sont les aides cumulables avec Anah en 2022 ?

Quelles sont les aides cumulables avec Anah en 2022

Il existe plusieurs autres aides qui sont cumulables avec cette dernière. Elles vous permettent d’avoir le maximum d’aide pour financer ces travaux coûteux.

La PrimeRénov’ est cumulable avec le chèque énergie ainsi que l’éco PTZ. Le montant du chèque est assez variable, en fonction de vos revenus mais peut atteindre la somme de 277 euros.

En ce qui concerne l’éco PTZ, il est équivalent à un prêt remboursable sur 20 ans avec un taux d’intérêt nul. Le montant maximum du prêt est de 50 000 euros.

Vous pouvez également cumuler les aides de l’Anah avec la TVA à 5,5 % ainsi que le certificat d’économies d’énergie (CEE).

Nous avons déjà expliqué précédemment le principe de la TVA réduite. Concernant le CEE, il dépend de plusieurs facteurs tels que le type de travaux, votre localisation ou encore vos ressources.

Il existe plusieurs logiciels sur internet qui vous permettent de calculer les montants des aides dont vous pouvez potentiellement bénéficier. Ces montants seront approximatifs, mais il est toujours bon d’avoir un estimatif de prix avant de se lancer dans ces travaux.

Si vous souhaitez réaliser des rénovations énergétiques et notamment concernant le chauffage, vous avez maintenant toutes les astuces et connaissez également la majorité des aides qui vous sont proposées.

Si vous les connaissiez déjà toutes, vous pouvez vous rendre sur le site economie.gouv.fr pour en connaître d’autres.

Un système de #GTB vous aide à identifier les postes de consommation et à automatiser le fonctionnement de certains équipements (chauffage et éclairages entre autres) pour réduire votre consommation. — B2ai (@B2AI_FR) July 12, 2022

Partagez votre avis