Rénovation énergétique : quelles sont les solutions pour les petits budgets ?

Energetique Renovation Solutions Quelles Budgets
Les factures énergétiques peuvent peser lourd sur votre budget, particulièrement si l’isolation du logement est de mauvaise qualité. Les ponts thermiques font en effet grimper les besoins en chauffage en hiver et en climatisation en été. Réaliser des travaux est donc de mise pour réduire les dépenses liées à l’énergie. Cependant, cela implique des coûts assez élevés. Quelles sont alors les solutions pour les petits budgets ?

La rénovation énergétique subventionnée

Les travaux d'amélioration énergétique répondent à différents besoins. En plus d'abaisser les factures, ils offrent également un confort thermique optimal durant toute l'année. Par ailleurs, ils permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre dues au chauffage. Cependant, les coûts engendrés par ces derniers peuvent être très élevés, bien qu'ils restent rentables sur le long terme.

Heureusement, la rénovation énergétique subventionnée est une option qui vous permet de vous lancer sans vous ruiner. L'État propose différentes aides au financement pour ces travaux afin d'encourager les propriétaires à se lancer. Des professionnels certifiés RGE, comme bat-energie-france.fr, peuvent vous accompagner dans votre projet, tout en garantissant votre éligibilité à ces aides et au Certificat d'Économie d'Énergie ou CEE.

rénovation énergétique petits budgets
© istock

Les différentes aides à la rénovation énergétique

Les aides à la rénovation énergétique vous permettent donc de préserver votre portefeuille tout en améliorant les performances de votre logement :

  • MaPrimeRénov' a pris la place du crédit d'impôt transition énergétique et les aides de l'Anah depuis le 1er janvier 2020. La rénovation de tout logement servant de résidence principale est éligible à cette aide.
  • Habiter mieux sérénité est proposée aux ménages modestes par l'Anah. Elle concerne les biens qui datent de plus de 15 ans. Tout comme MaPrimeRénov', cette aide n'est pas cumulable, mais elles peuvent être cumulées avec l'éco-PTZ et la TVA à taux réduit.
  • L'Eco-PTZ est valable pour les biens occupés comme résidence principale dont la construction a été terminée avant le 1er janvier 1990.
  • Les aides des fournisseurs d'énergie imposées par le CEE. En le cumulant avec les autres aides, vos travaux seront intégralement subventionnés.
  • La TVA réduite à 5,5% pour certains travaux énergétiques.

Les solutions énergétiques pour éviter la rénovation complète

Il est tout à fait possible d'améliorer les performances énergétiques de votre logement sans devoir vous lancer dans une rénovation complète. Pour ce faire, vous devez commencer par minimiser vos besoins en énergie. Le chauffage est un des postes les plus lourds dans la facture, suivi par l'eau chaude et l'électricité. Quelques équipements peuvent vous aider à mieux les gérer : des robinets thermostatiques, un programmateur de chauffage ou encore un réducteur de débit d'eau. Des gestes simples peuvent également vous aider à économiser : éteindre les lumières, ne pas laisser les appareils en veille…

Pour ce qui est des travaux, l'astuce est de repérer les principales sources de déperditions thermiques pour y remédier efficacement. Installer des fenêtres double vitrage, une pompe à chaleur, un ballon thermodynamique ou une ventilation double flux peut par exemple faire toute la différence sur les factures énergétiques. Cela vous évitera de vous lancer dans un gros chantier.

À lire aussi : Les travaux de rénovation énergétique sont-ils rentables ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.