Aide au chauffage pour les retraités : à qui s’adresser ?

Afficher Masquer le sommaire

Quand on arrive à la retraite, bien souvent il y a une baisse de revenu et c’est pourquoi il existe désormais une aide au chauffage pour les séniors. Celles-ci sont plus destinées à les aider dans des travaux de rénovation pour une meilleure performance énergétique de leurs maisons.

Vous souhaitez faire des travaux chez vous pour diminuer vos factures d’électricité. Dans cet article, nous allons vous expliquer toutes les aides auxquelles vous pouvez bénéficier.

Vous pourrez ainsi isoler et chauffer votre logement efficacement. Vos performances énergétiques seront donc améliorées grâce à ses aides.

Sachant que la caisse de retraite est l’une des principales, selon certains critères, il est possible de bénéficier des mêmes droits que les personnes actives.

En tant que retraité, vous pouvez bénéficier de ces dispositifs ci-dessous:

  • Le programme Habiter mieux.
  • L’aide de la CAF.
  • L’aide des caisses de retraite (CARSAT).
  • La prime coup de pouce CEE.
  • Ma Prime Rénov’ (c’était anciennement un crédit pour la transition écologique).
  • L’éco PTZ.
  • Le chèque énergie.

En limitant les échanges thermiques entre l’extérieur et l’intérieur, vous isolerez davantage votre logement et aurez beaucoup de confort. Et c’est plus agréable d’être bien au chaud tout l’hiver, cela joue aussi sur votre moral, et ainsi vous serez mieux dans votre corps et votre tête.

Ce n’est pas négligeable, car une maison qui n’est pas isolée perd au minimum 30 % de sa chaleur par une toiture et 20 % par les murs.

Chauffage : Quelles aides financières pour les retraités ?

Chauffage  Quelles aides financières pour les retraités

Chauffer sa maison durant les hivers assez froids n’est pas une simple mission, mais cumulé à des revenus réduits, liés au passage de la retraite, peuvent alors être délicats.

Pour remédier à cela et pour votre confort thermique, il est possible d’avoir de l’aide pour réaliser vos travaux d’isolation en ce qui concerne votre système de chauffage. Voici les principales dont vous pouvez peut-être bénéficier :

  • La Prime coup de pouce « CEE ».
  • L’éco PTZ.
  • Le programme Habiter mieux sérénité de l’Agence Nationale de l’Habitat.
  • Le chèque énergie.
  • L’aide de la CAF.
  • L’aide de la caisse de retraite.
  • Ma Prime Rénov’.

L’aide de la caisse de retraite

C’est un programme créé spécialement pour les personnes à la retraite. Pour en bénéficier, il vous suffit de vous rapprocher de votre caisse de retraite de rattachement, selon votre ancien secteur, elle peut changer. Voici la catégorie selon vos anciennes fonctions :

  • La CNAV, pour des salariés du régime général.
  • La MSA pour les personnes travaillant dans l’agriculture.
  • La CNRACL pour des personnes qui ont travaillé dans la fonction publique d’Etat, hospitalière ou tertiaire.

Ces dispositifs sont de réels avantages car ils peuvent vous aider à financer vos rénovations pour être bien au chaud cet hiver. Il est possible de bénéficier de 3500 €.

Remplissez le formulaire à la CARSAT selon votre lieu de résidence et vous pourrez avoir une aide au chauffage quelque soit votre ancienne fonction. Les aides sont cumulables avec d’autres aides, si les travaux sont en lien avec la rénovation thermique.

A lire aussi  Les avantages du plancher chauffant hydraulique

Le chèque énergie

Le chèque énergie consiste à vous aider à financer vos factures d’énergie de votre logement. Le montant de celui-ci est assez variable, c’est en général entre 48 € et 277 € chaque année.

En fonction des revenus fiscaux du ménage, chaque année, l’administration fiscale établit une liste des bénéficiaires. La composition du foyer détermine aussi l’unité de consommation.

Le foyer est calculé grâce à des unités de valeurs de consommation. Une personne équivaut à 1 UC, la seconde à 0,5 UC et les suivantes à 0,3 UC. Lorsque vous recevez votre chèque, il est uniquement utilisable pour des factures d’énergies telles que le bois, le gaz, l’électricité ou pour des travaux qui vont vous servir à limiter votre consommation d’énergie pour votre logement.

L’administration fiscale se charge de faire votre dossier si vous n’avez pas de solution pour obtenir votre chèque énergie et si vous êtes éligible selon les conditions d’attribution.

L’Agence de services et de paiement reçoit le dossier et vous adresse le chèque directement. Il est envoyé sous un format papier et il est nominatif.

Contacter la CAF

La Caisse d’Allocation Familiale propose une solution à hauteur de 1 000 € sur trois années, c’est en effet le prêt amélioration de l’habitat. Il est possible avec cette solution de faire un emprunt très avantageux qui vous permettra de faire les travaux nécessaires pour vos rénovations énergétiques.

Pour la transmission de votre dossier, il est conseillé de choisir l’option avec accusé de réception afin que les démarches se mettent bien en route.

Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier des aides ?

Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier des aides

Vous avez découvert quelques-unes de ces aides au financement de vos travaux de chauffage et d’isolation. Mais il y existe certaines conditions pour pouvoir en bénéficier. Pour chacune d’elles, les critères sont différents.

La caisse de retraite, une aide très accessible

Pour pouvoir en bénéficier, il y a certaines conditions à respecter. Elle correspond aux propriétaires comme aux locataires. Elle n’est disponible que sur votre résidence principale et ne concerne que les travaux pour améliorer votre confort thermique.

Si vous êtes déjà bénéficiaires des aides comme : L’APA, L’ACTP, La MTP, L’allocation veuvage ou La PCH, il n’est pas possible de cumuler avec l’aide de la caisse de retraite.

Les conditions pour bénéficier de l’aide de la CAF

Il suffit d’être allocataire, propriétaire ou locataire et d’habiter en France pour bénéficier du prêt de la CAF.

Et en ce qui concerne le chèque énergie ?

Selon un certain plafond, tous les ménages peuvent bénéficier de ce dispositif. Il n’y a pas d’autres conditions pour son attribution.

Vous en savez désormais plus sur toutes les aides dont un sénior peut bénéficier, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels qui vous expliqueront comment bien procéder pour être certains de bénéficier de celles-ci.

Ils pourront aussi vous faire une étude gratuite de votre habitation et vous conseiller sur le meilleur choix à faire.

Un hiver, bien au chaud, ce n’est pas négligeable. Après votre vie professionnelle, il est temps de prendre soin de vous et de votre corps.

Partagez votre avis