Blog décoration et maison Ctendance

Actualite

5 purins faciles à préparer pour protéger et nourrir vos plantes

Insecticides et fongicides à la fois, les purins sont de véritables boucliers pour vos plantes contre les champignons et les parasites.

Dorine Alanoix

Publié le

5 purins faciles à préparer pour protéger et nourrir vos plantes

Avec une préparation à base de plantes macérée, le purin offre une solution efficace pour améliorer les rendements des cultures sans recourir aux insecticides, et donnant des résultats non négligeables pour tout jardinier souhaitant préserver ses plantations. Voici quelques purins que vous pouvez préparer et appliquer.

Le purin de consoude

Souvent trouvée à l’état sauvage, la consoude est une plante qui peut être cultivée facilement dans votre jardin

Pour la récolter, il suffit de couper les tiges au ras du sol avec un couteau.

À lire Comment économiser l’eau au jardin : astuces et conseils pratiques

Pour préparer le purin de consoude, commencez par faire le tri des plantes, en écartant celles malades ou infestées de parasites, car cela facilite la récupération de parties non décomposées lors de la préparation de votre purin.

Laissez macérer 200 grammes de feuilles dans un grand bac d’eau de pluie, si possible, pendant un mois. Placez le bac en plein soleil et remuez occasionnellement.

Une dilution à 5 % agit comme un stimulant efficace pour les plantes, tandis qu’une dilution de 10 % à 20 % sert d’excellent engrais.

Ce purin est adapté aux plantes potagères, aux petits fruits et aux massifs fleuris.

À lire Comment planter et entretenir la sauge de Jérusalem pour un panaché de couleurs au jardin

Préparer du purin de consoude
  • Save
Préparer du purin de consoude

Le purin d’ortie

Connue pour être la plante la plus utilisée comme purin, l’ortie est une plante qui ne manquera pas d’apporter un véritable coup de pouce à vos cultures.

Sa préparation est similaire à celle du purin de consoude. Mettez 1 kg de feuilles fraîches dans un seau de 10 litres d’eau et laissez macérer pendant environ trois semaines, en remuant fréquemment.

L’utilisation divergera cela dit de votre objectif final. Si vous souhaitez l’utiliser comme engrais, diluez deux doses de purin pour dix doses d’eau.

Pour un usage en guise de répulsif, réduisez la quantité de purin, à une dose, en conservant la même quantité d’eau et mettez-le dans un vaporisateur pour faciliter son application.

À lire Plumbago du Cap : La fleur résistante à la sécheresse qui colore votre jardin tout l’été

Ce purin convient pour les légumes, les petits fruits, les gazons ainsi que les vignes.

Préparer du purin d'ortie
  • Save
Préparer du purin d’ortie

Le purin de fougère

Nombreuses sont les espèces de fougères que vous pouvez cultiver, mais celles qui offrent un excellent purin sont la fougère-aigle et la fougère mâle.

Afin de préparer votre purin, il vous faudra mélanger environ 900 g de feuilles avec 10 litres d’eau, couvrez et remuez quotidiennement pendant environ 12 jours.

Filtrez ensuite la préparation et conservez-la à l’abri de la lumière dans un récipient en plastique ou en verre.

À lire 5 variétés de plantes à bulbes pour un jardin ombragé coloré

Ce purin entre les mains vous permettra de tenir à l’écart de nombreux parasites comme les limaces, les larves de taupins ou les pucerons en plus de servir de fertilisant.

Préparer du purin de fougère
  • Save
Préparer du purin de fougère

Le purin de prêle

Se trouvant à l’état sauvage dans presque toutes les régions de France, il est très facile de récolter de la prêle pour son jardin.

Deux méthodes s’offrent à vous pour la préparation de ce purin : soit laisser macérer les feuilles pendant deux semaines dans un contenant de 10 litres, soit effectuer une macération de 24 heures suivie d’une ébullition de 20 minutes. Laissez ensuite refroidir et filtrez.

Il ne vous restera plus qu’à inspecter vos plantes pour intervenir au bon moment.

À lire Voici 4 lauriers-roses à fleurs jaunes à cultiver dans votre jardin

Ce purin est particulièrement adapté pour les rosiers, les poiriers et les tomates. Si vous souhaitez la cultiver, prenez garde à son caractère envahissant.

Préparer du purin de prêle
  • Save
Préparer du purin de prêle

Le purin d’absinthe

Connue pour être une plante vivace décorative, l’absinthe peut également contribuer au bien-être de vos cultures.

La préparation de son purin passe obligatoirement par une macération de 100 g de feuilles dans 10 litres d’eau pour une durée de 10 jours.

Le processus de macération pouvant être odorant, vous pouvez atténuer cela en y ajoutant une poignée de valériane ou de camomille.

Évitez de mettre les résidus d’absinthe dans le compost, car ils peuvent ralentir la fermentation.

Préparer du purin d’absinthe
  • Save
Préparer du purin d’absinthe

Nombreuses sont les possibilités qui vous permettent de tenir votre jardin en bonne santé sans avoir recours aux insecticides ou aux fongicides.

4.1/5 - (15 votes)
  • Save

Partagez votre avis