Prix de construction d’un garage

Construction Garage Prix Min

Vous avez besoin d’un garage pour garer votre voiture certes, mais peut-être aussi pour faire une partie atelier si vous êtes bricoleur ou pour entreposer des affaires importantes, salon de jardin, tondeuse… De vos besoins et de la configuration de votre maison dépend le type de garage que vous pourrez envisager. Pour tout savoir sur la construction d’un garage, son prix et la réglementation qui entoure ces travaux, lisez ce qui suit !

Garage : les différents types

Garage Semi Enterré
© DR

Avant de décider pour quel type de garage vous allez opter, il est nécessaire de calculer la taille, dont vous allez avoir besoin. Celle-ci peut être calculée à partir de la porte de garage standard. Celle-ci est de 2 mètres en hauteur et 2.40 mètres en largeur, alors que celle d’un garage double sera de 3 mètres de large sur 2 mètres de haut.

La superficie d’un garage pour un véhicule est de 18 m² et 30 m² pour un garage double. Mais il est possible si vous n’avez pas la place de construire un garage de 5 sur 2.5 mètres soit 13 m². Cependant pour ne pas avoir de mauvaise surprise, il est préférable d’opter pour 20 m² pour un garage une voiture et 40 m² pour deux voitures. La hauteur minimale étant toujours de 2.40 mètres.

Si vous voulez mettre deux voitures plus bénéficier d’un espace de rangement, il faudra compter une superficie de 54 m² pour être à l’aise et ajouter éventuellement une moto.

Le garage ne se conçoit pas uniquement à partir de sa superficie, il faut aussi se poser la question de son implantation : garage hors-sol, enterré ou semi-enterré et des caractéristiques et contraintes de chacune d’elles..

La construction d’un garage hors-sol

Le garage hors-sol est construit directement sur le sol. Il peut être accolé à votre maison ou indépendant de celle-ci. Quelle que soit la disposition choisie, chacune comporte des avantages et des inconvénients.

L’avantage principal du garage hors-sol accolé est certainement la facilité d’accès depuis celle-ci, vous n’êtes plus obligé de sortir pour vous rendre au garage, il suffit alors de passer par une simple porte de service. Toutefois, il faut savoir que les fondations sont séparées de celles de votre habitation de manière à ne pas la fragiliser.

Pour avoir un ordre d’idée du prix, sachez qu’un garage hors-sol en parpaing est environ à 550 euros le m² tout compris.

La construction d’un garage semi-enterré

Si vous avez un terrain en pente, la solution pour construire en garage est l’option du garage semi-enterré. Il est en partie réalisé sous la terre. Il faut créer des accès, choisir une porte de garage suffisamment isolante et des matériaux spécifiques au niveau de la toiture.

Il possède cependant quelques atouts : il n’empiète pratiquement pas sur la superficie du jardin et le bruit dans l’espace de vie est limité. De plus, il est possible de faire une terrasse sur le toit. De ce fait, il s’intègre parfaitement à l’architecture de votre maison.

Le prix de ce type de garage est situé entre 650 et 700 euros du m².

La construction d’un garage enterré

Le garage enterré est carrément sous la terre, comme l’indique son nom. Il se trouvera de préférence sous votre maison et de ce fait, il n’a aucun impact sur la surface de votre terrain. L’un de ses avantages est l’absence totale de bruit venu du garage. En installant une porte bien isolante, le garage dispose d’une excellente isolation thermique. C’est un véritable atout si vous désirez y disposer des affaires ou des provisions ou encore y bricoler hiver comme été.

Il n’a pourtant pas que des atouts, mais aussi quelques inconvénients : sa construction exige des travaux importants et assez compliqués. Il faut décaisser la partie basse de la maison, créer une rampe d’accès, monter des murs de soutènement et s’assurer de l’étanchéité de l’ensemble. Le manque de lumière naturelle peut également être un frein dans certains cas et suivant l’utilisation que vous souhaitez en faire. Ce type de construction est la plupart du temps envisagé au moment de la construction de votre habitation, mais rien ne vous empêche de le faire plus tard.

Le coût des travaux peut être évalué à environ 800 à 850 euros du m².

La réglementation

La construction d’un garage est liée à quelques règles et démarches administratives qu’il faut effectuer.

Les règles d’urbanisme

Construire un garage impose de se soumettre à certaines obligations légales à partir du moment où celui-ci n’était pas au départ inclus dans le projet de construction de la maison. Il faut commencer par vous rendre à la mairie de votre lieu d’habitation et consulter le Plan local d’urbanisme (PLU) ou le Plan d’occupation des sols (POS). Grâce à ce document, vous savez quelles sont vos obligations en matière de construction qui ont été fixées par la ville. Cela concerne la distance d’implantation par rapport à votre voisin, la couleur et les matériaux de la toiture…

Permis de construire ou déclaration préalable de travaux ?

La demande de demande de permis de construire est obligatoire :

  • Si vous vous trouvez dans une zone qui n’est pas couverte ni par le POS ni par le PLU et si votre garage fait plus de 20 m².
  • Si vous êtes situé sur une zone couverte par le POS ou le PLU, mais que votre futur garage fait au moins 40 m² ou que les travaux nécessitent la création d’une surface comprise entre 200 et 40 m² et que la surface au sol après travaux dépasse 150 m².

Dans le cas où la surface au sol de votre futur garage est comprise entre 5 et 20 m² inclus, vous n’avez pas besoin de déposer de permis de construire, mais simplement une déclaration préalable de travaux. L’administration vérifie alors que votre projet répond aux normes imposées par les règles d’urbanisme.

Dans les deux cas, vous récupérez les formulaires nécessaires, rendez-vous à la mairie ou consultez les fiches qui y sont consacrées sur le site officiel de l’administration.

Attention aux délais !

Que ce soit pour effectuer une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire, il est préférable de commencer ses démarches au moins trois mois avant la date où doivent débuter les travaux. Les services de l’urbanisme et de la mairie ont un délai de plusieurs mois pour étudier chaque projet.

  • Pour le permis de construire: la mairie dispose de deux mois pour étudier votre projet et votre dossier. Si jamais, elle vous refuse les travaux, vous pouvez contester la décision et modifier votre demande en envoyant un courrier avec accusé de réception à la mairie en respectant le délai de deux mois à partir du refus.
  • Pour la demande préalable de travaux: la mairie doit vous donner une réponse dans un délai d’un mois après réception du dossier. Comme dans le cadre du permis de construire, si elle vous est refusée vous pouvez parfaitement déposer un recours dans les deux mois suivant la décision par courrier recommandé avec accusé de réception.

Les matériaux nécessaires à la construction du garage

Garage Parpaings
© Dr

Différents matériaux sont à votre disposition lorsque vous envisagez la construction d’un garage. Ils ont tous des avantages, mais également des inconvénients. L’esthétique, le prix et la durée des travaux dépendent de ce choix.

  • Le garage en parpaing: c’est le matériau privilégié pour la construction des garages. Le bloc de béton est en effet très économique à l’achat, il existe en différentes tailles et il est facile à manipuler. L’un de ses avantages est sans doute sa durée de vie qui est très longue. De plus, il s’intègre facilement à votre maison. Au niveau du prix, il faut compter un tarif moyen de 70 euros du m² avec un prix départ à 50 euros du m².
  • Le préfabriqué: il peut être en bois, en PVC, en béton ou en métal. Il est livré en parties entières, qui ont été fabriquées en usine et qui sont ensuite montées sur place. C’est une solution simple et rapide pour bénéficier très rapidement d’un garage. Il est également possible de créer un garage personnalisé en se tournant vers une construction modulaire. Il comporte cependant certains risques, notamment celui de se fissurer avec le temps. Il est globalement moins solide. Son prix est de 200 euros du m², mais il comprend la charpente et la couverture.
  • Le garage en briques: c’est un matériau très prisé pour la construction des garages, mais également des maisons. Il présente deux avantages primordiaux : il est plus isolant que le parpaing et il s’harmonise très bien à la maison. C’est certainement le matériau privilégié dans la construction des garages hors-sol notamment. Il est très résistant aux aléas climatiques et aux chocs. Le prix est de 110 euros le m².
  • Le garage en bois: c’est certainement le matériau le plus esthétique, mais également le plus écologique, seul bémol : il demande de l’entretien. Le garage de ce type peut prendre différentes formes : ossature bois, rondins ou madriers. Le prix de ce garage varie suivant l’essence du bois que vous sélectionnez ainsi que de la superficie à couvrir. Il oscille généralement de 100 euros du m² à 375 euros du m².
  • Le garage en tôle: ce matériau est traditionnellement utilisé dans le cadre d’un garage fermé. La tôle étant livrée déjà traitée et peinte, ce type de garage peut être mis en œuvre relativement rapidement et ne nécessite aucun entretien. Le prix se situe entre 125 euros et 175 euros du m².
  • Le carport : le carport est une solution qui permet d’abriter sa voiture sans avoir besoin de construire un garage fermé. Il est généralement constitué d’une toiture soutenue par quatre piliers. Il peut aussi être attaché à la maison et dans ce cas, il ne repose que sur deux colonnes. Les matériaux choisis varient en fonction de l’aspect esthétique que vous souhaitez. Les prix sont difficiles à donner du fait du grand choix d’agencement et des matériaux, il faut compter pour un carport entre 350 euros et 5 000 euros.
  • La charpente et la toiture: pour la charpente et la toiture, vous pouvez choisir également entre différents matériaux comme l’ardoise, la tuile, la tôle fibrociment ou le bac acier. La couverture en ardoise est plus onéreuse que celle en tuiles. Le prix est lié à deux critères : le matériau en lui-même ainsi que la complexité de la charpente à mettre en œuvre suivant les matériaux.

Il faut savoir que votre choix peut être limité en fonction de la proximité d’un bâtiment historique, mais aussi selon que vous vivez dans telle ou telle région. Par exemple dans le nord de la Loire, vous devrez utiliser l’ardoise et dans le sud de la Loire les tuiles. De plus, vous tiendrez compte également, si vous accolez votre garage à la maison, de l’aspect esthétique.

Quelques idées de prix selon le matériau :

> La toiture

  • Une toiture en ardoise vous revient selon qu’elle soit naturelle ou synthétique à environ entre 50 et 150 euros du m² TTC.
  • Une toiture en tuiles vous coutera entre 25 et 80 euros du m² TTC selon qu’elle est plus simple (tige de botte) ou plus complexe.
  • Une toiture bac acier vous reviendra entre 10 et 20 euros du m² TTC.
  • Une toiture tôle fibrociment vaut entre 5 et 10 euros du m² TTC.

> Les portes de garage

Les dimensions de la porte du garage dépendent du nombre de véhicules que vous souhaitez garer. En revanche, le type d’ouverture de la porte a une incidence majeure également sur le prix de celle-ci. Vous avez le choix parmi les styles d’ouverture les plus classiques entre la porte basculante, la porte coulissante, la porte à enroulement, la porte à vantaux et la porte sectionnelle. Pour vous donnez un tarif exact, il faudrait prendre en considération les éléments suivants : la motorisation ou pas, le type de matériau choisi, si un portillon et un vitrage intégrés sont prévus…

Nous allons donc vous donnez des fourchettes de prix pour des modèles classiques en 200 x 240 et en TTC :

  • Porte à vantaux : entre 200 et 1 400 euros
  • Porte sectionnelle : entre 300 et 2 300 euros
  • Porte à enroulement : de 500 à 2 000 euros
  • Porte coulissante : entre 230 et 1 400 euros
  • Porte basculante : de 160 à 750 euros

Évidemment, il existe également différents autres modèles comme la porte plainte ou la porte sur mesure.

Si vous avez besoin d’ouverture supplémentaire, utile si vous placez dans votre garage, votre atelier de bricolage par exemple. Il vous faudra compter autour de 200 euros pour une fenêtre basculante un vantail, fourniture et pose comprises et à partir de 200 euros pour une porte de service, fourniture et pose comprises. La porte de service servant à faire le lien entre votre habitation et le garage quand celui-ci est accolé par exemple.

Le prix de la construction d’un garage par superficie

Garage
© DR

Il faut tout d’abord savoir que de manière générale, un garage est facturé au m². Il faut prévoir au minimum 500 euros du m², toutes charges comprises : terrassement, rampe d’accès, étanchéité…

Voici quelques repères concernant les prix qui peuvent être pratiqués selon la configuration du garage et les matériaux employés :

Pour un garage de 20 m², prix moyen :

  • Garage hors-sol : 12 000 euros, soit 600 euros du m²
  • Garage enterré : 14 000 euros, soit 700 euros du m²
  • Garage semi-enterré, toit plat : 13 200 euros, soit 660 euros du m²
  • Garage en bois : 8 000 euros, soit entre 100 et 400 euros le m²

Pour un garage de 30 m², prix moyen :

  • Garage hors-sol : 18 000 euros
  • Garage enterré : 21 000 euros
  • Garage semi-enterré toit plat : 19 800 euros
  • Garage en bois : 12 000 euros

Pour un garage de 40 m², prix moyen :

  • Garage hors-sol : 24 000 euros
  • Garage enterré : 28 000 euros
  • Garage semi-enterré toit plat : 26 400 euros
  • Garage en bois : 16 000 euros

Pour un garage de 50 m², prix moyen :

  • Garage hors-sol : 30 000 euros
  • Garage enterré : 35 000 euros
  • Garage semi-enterré toit plat : 33 000 euros
  • Garage en bois : 20 000 euros

Prix d’un garage préfabriqué :

  • Garage préfabriqué container de 6 m² : 800 euros
  • Garage en container 12 m² : 2 400 euros
  • Garage monobloc béton entre 10 000 et 30 000 euros
  • Kit garage bois : 3 000 euros, pose comprise
  • Garage modulaire 700 à 2 000 euros du m²

Vous pouvez également engager un maçon que vous payerez à l’heure, entre 30 et 50 euros de l’heure.

Un devis de garage de 20 m² en parpaing tourne environ à 10 000 euros TTC, il comprend :

  • L’ossature et l’isolation : entre 66 et 200 euros du m²
  • La toiture : entre 30 et 150 euros du m²
  • La porte du garage : entre 250 et 7 500 euros selon les caractéristiques techniques et les matériaux
  • L’électricité : entre 650 et 1 000 euros

Pour faire construire un garage moins cher, il existe quelques astuces :

Le garage hors-sol en parpaings est la solution la moins onéreuse pour un résultat très satisfaisant. Il est intéressant à la construction, mais également au fil des années. Pour éviter des coûts trop élevés, réduisez la superficie à l’essentiel.

Vous pouvez trouver un kit de garage en bois à 2 000 euros sans la pose et à 3 000 euros avec le montage. Cette alternative est assez peu couteuse à l’achat, mais il faut entretenir le bois.

Les avantages de faire appel à un professionnel

Construction Garage
© DR

Si vous décidez de construire votre garage vous-même, sachez que c’est une entreprise assez compliquée pour respecter les règles d’urbanisme. Vous pouvez l’acheter en kit et vous occuper d’une partie du montage éventuellement. Mais le montant des frais engagés est très proche de celui d’une construction réalisée par un professionnel.

Pour un garage de 25 m², comptez entre 7 000 et 10 000 euros alors que le spécialiste vous demandera entre 10 000 euros et 12 000 euros, fournitures comprises. Vous y passerez beaucoup de temps et vous risquez de faire des erreurs qui nuiront à sa durée dans le temps et à sa solidité.

Dans les cas plus compliqués comme un garage semi-enterré ou enterré, vous n’avez pas d’autre choix que de faire appel à un professionnel pour avoir une construction parfaitement réalisée et étanche qui de plus ne mette pas votre maison en péril.  Les artisans savent très bien comment procéder pour vous assurer d’une réalisation durable dans le temps et sans mauvaise surprise. Il est préférable de faire appel à eux d’autant que la différence de prix n’est pas si conséquente. Vous gagnerez du temps et certainement aussi de l’argent.

Pour 10 à 20 % de plus, vous avez la garantie que le travail sera bien réalisé en conformité avec les réglementations du PLU ou du POS. De plus, vous bénéficiez de la garantie décennale et de la TVA réduite à 10% ou 5.5% dans certains cas.

Pour trouver un artisan proche de chez vous, vous pouvez parfaitement utiliser un comparateur d’offres sur Internet. Les avantages de cette démarche sont nombreux :

  • Vous gagnez beaucoup de temps en évitant d’avoir à contacter les différents corps de métier qui vont intervenir chez vous pour la réalisation des travaux.
  • Vous faites votre demande quand et où vous le souhaitez.
  • En un seul formulaire, vous obtenez différentes offres qui vous permettent de comparer ce que peut réaliser chaque entreprise.
  • Vous faites jouer la concurrence et vous pouvez choisir entre différentes options en termes de coût.
  • Vous pouvez comparer la qualité du service proposé par chacun.
  • Vous aurez accès rapidement à différents devis, une fois bien souvent que le professionnel se soit rendu à votre domicile pour mieux appréhender votre projet.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires