Travaux

Toiture : À quel moment doit-on la changer ? 

Il n'est pas toujours simple d'analyser la toiture de votre maison.

Amandin QG

Publié le

Toiture : À quel moment doit-on la changer ? 

Le toit de votre habitation est une des protections principales qu’elle vous procure en cas d’aléas climatiques. Elle assure également étanchéité et isolation à votre logement. Pourtant, sa durée de vie n’est pas éternelle.

Quelle est la durée de vie commune d’une toiture ?

Des signes d’usure ou d’affaissement peuvent commencer à faire leur apparition sur votre toit. Son état est à ne pas négliger. Le calcul de la durée de vie de votre abri en dépend en majeure partie. Une toiture en bardeau ne vaudra pas une toiture en tôle. La première peut rester sous sa forme pendant environ 25 ans tandis que la seconde en cumulera le double. Il est vrai qu’une différence s’impose, néanmoins la qualité vaut le prix d’une toiture.

Communément, vous jaugerez le nombre d’années à couvrir par votre toit lors de son achat. Toutefois, ne mettez pas de côté le fait que les éléments externes à sa composition sont à prendre en considération. Le climat joue un rôle important dans la conservation des matériaux. Leur résistance peut être mise à rudes épreuves en cas de tempête, de grand vent ou d’une exposition accrue au soleil.

À lire Lait périmé dans le frigo ? évitez de gaspiller et réutilisez-le dans la maison et au jardin grâce à ces 5 astuces peu connues

Ainsi, il est impératif de changer une toiture qui a vieilli et qui ne présente pas de signes avant-coureurs de dégradations. En parallèle, vous viendrez inspecter sa structure au moins une fois dans l’année. Si vous ne vous sentez pas apte à jauger de l’avancement de son vieillissement, vous pouvez toujours faire appel à des techniciens du secteur. Ils pourront réaliser une inspection thermographique qui découlera sur un bilan de santé détaillé de votre toit. 

Les signes qu’un changement s’impose

Votre toiture sera confrontée aux signes de l’âge et aux complications météorologiques locales. 

Lors de votre inspection annuelle, vous pouvez rencontrer un des signes qui suivent

  • Constatation de fuites dans les combles
  • Une absence d’isolation qui se constate en général plutôt en hiver
  • Le recourbement des bords de bardeaux dû à une exposition soutenue aux rayons UV
  • L’apparition de perturbateurs naturels comme de la moisissure ou des champignons
  • Des marques d’usure à l’emplacement de tavillons manquants qui peuvent s’être envolés suite à une période venteuse.

Ils ne sont pas tous à prendre au pied de la lettre pour changer la toiture. 

À lire Entretien de votre piscine : les bons outils et les astuces à connaître

Pour certains, ils ne sont qu’un avertissement selon lequel il est temps d’entretenir l’extérieur de votre habitation à l’exemple de l’apparition de lignes de saleté sur vos rambardes. Elles accélèrent cependant énormément le processus de vieillissement du matériau.

À quel moment changer de toiture ?

Réparer ou refaire sa toiture : que choisir ? Si vous envisagez de réaliser des travaux sur votre toiture, vous ne pouvez pas vous y prendre n’importe quand dans l’année. Ces travaux peuvent s’agir de réparations localisées ou d’un changement plus conséquent (partiel ou total). La restauration varie dans la durée. Elle pourra être de quelques jours ou de plusieurs mois selon le type de toit et le degré de réparabilité. 

Il est conseillé de commencer au début du printemps lorsque les températures s’adoucissent. Veuillez ainsi prévoir une inspection au préalable pour vous permettre de vous appliquer aux changements entre le mois de mars à octobre. Au-delà de cette période, les conditions météorologiques ne vous seront plus favorables.

Toutefois, des travaux en extérieur et en hauteur ne sont pas à prendre à la légère. Si vous avez des doutes sur vos capacités physiques, vous pouvez faire appel à des professionnels du métier en les contactant quelques mois à l’avance.

À lire Démousser un toit sans monter dessus : c’est possible grâce à cette astuce

Une toiture en bon état est le premier élément pour protéger une maison

Partagez votre avis