Blog décoration et maison Ctendance

Arbre

Tailler ou pas vos figuiers en novembre ? Les secrets et méthodes pour des arbres sains !

La fin de la saison automnale approche. On se demande donc s'il est n'est pas trop trad pour la taille de son figuier.

Dorine Alanoix

Publié le

Tailler ou pas vos figuiers en novembre ? Les secrets et méthodes pour des arbres sains !

Vous vous demandez peut-être s’il est trop tard pour tailler vos figuiers, vu que l’hiver frappe à la porte. Nous vous apporterons des éléments de réponses dans ce qui suit et partagerons avec vous les méthodes appropriées pour tailler vos arbres efficacement.

Les différents types de taille des figuiers

Le figuier se distingue par ses délicieux fruits sucrés et sa forte résistance aux climats froids. Cet arbre fruitier a une morphologie généreuse, sa taille pouvant atteindre les 8 mètres de hauteur.

De plus, il pousse en cépée, c’est-à-dire qu’il a une forme évasée. Cela dit, cet arbre n’a pas besoin d’être taillé, mais il est judicieux de le faire pour lui donner de la vitalité.

À lire Comment réussir la taille de vos rosiers en ce mois de mai ? Techniques et astuces

Une taille annuelle n’est pas nécessaire, vous pouvez donc vous contenter d’une taille d’entretien tous les 2 à 3 ans. On distingue trois types de taille :

  • Taille d’entretien : à effectuer si vous voulez entretenir une forme harmonieuse de votre arbre. Pour cela, vous allez devoir couper les branches qui se croisent.
  • Taille de rajeunissement : celle-ci s’effectue si votre figuier est assez vieux. Comme vous le savez, avec l’âge, le rendement des arbres diminue. De ce fait, une taille de rajeunissement s’impose pour avoir une culture généreuse.
  • Taille de formation : elle sert à donner une forme au figuier.

Mais alors quand faut-il le tailler ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la taille des figuiers n’est pas nécessaire, mais elle améliore considérablement leur rendement.

Cela permet notamment de préserver leur structure élégante. Concernant la période idéale pour y procéder, il est recommandé d’opter pour le début du printemps ou la fin de la saison automnale. Cela dépendra du type de figuier et du climat de votre région. 

Les figuiers bifères, cultivées régions au climat doux, peuvent être taillés après la récolte en automne. Pour les figuiers unifères, qui poussent dans les régions au climat un peu hostiles, il est conseillé d’attendre la fin de l’hiver pour les tailler.

À lire Quels arbres fruitiers tailler en mai pour garantir une récolte abondante ?

Tailler ses figuiers : les bonnes pratiques

La taille est une opération qui doit se faire avec délicatesse. Pour cela, vous aurez besoin d’un sécateur. Pour les branches plus épaisses, une scie d’élagage sera nécessaire.

Taillez les branches mal orientées et débarrassez-vous de celles qui sont cassées ou malades, en veillant à ce que le coupe se fasse au-dessus des bourgeons. Votre figuier aura une structure harmonieuse et va produire plus de fruits.

Si vous effectuez la taille après la récolte des figues, coupez les pousses qui ont donné des fruits. Cela a pour intérêt de favoriser la fructification l’an prochain.

Après avoir fini avec les branches, la protection de votre arbre fruitier est nécessaire. Pour cela, il suffit de bien couvrir les plaies en utilisant de l’argile verte en guise de pommade cicatrisante. Cela va empêcher les champignons d’attaquer votre figuier et nuire à sa santé.

À lire Quels arbres et arbustes tailler en mai pour favoriser la croissance ?

Bien que la taille ne soit pas nécessaire pour vos figuiers, il est tout de même recommandé de l’effectuer pour améliorer sa fructification et lui apporter un regain de vitalité.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis