Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Poulailler trop chaud ? Découvrez 5 astuces infaillibles pour rafraîchir vos poules en un clin d’œil

Vos poules ont chaud lors des fortes chaleurs ? Voici comment résoudre le problème ! 

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Poulailler trop chaud ? Découvrez 5 astuces infaillibles pour rafraîchir vos poules en un clin d'œil

Les humains et les plantes ne sont pas les seuls à subir les fortes chaleurs, les poules aussi. Qui plus est, dans le petit espace qu’est un poulailler, la chaleur peut rapidement se propager. Alors, si vous avez un poulailler dans votre jardin et que vous souhaitez le rafraîchir pour le bien-être de vos poules, suivez ces cinq astuces infaillibles. 

Prêter attention à la structure du poulailler 

C’est un critère qui peut paraître anodin, cependant, il est nécessaire de prêter attention à la structure du poulailler pour diminuer la chaleur à l’intérieur. 

À lire Installer un poulailler dans votre jardin : réglementations et astuces pour éviter les taxes

Le choix des matériaux 

Lors de la conception de votre abri, il est important de choisir le bon matériau. Concernant la chaleur, il est préférable d’en choisir un qui ne va pas décupler la chaleur dans le jardin et créer un effet de serre, qui sera insoutenable pour vos petites poules. 

De cette manière, la plastique est à bannir ! Même s’il possède de nombreux avantages, les reflets du soleil sur la matière chauffent énormément. Tandis que le bois est la matière à privilégier dans ce cas-là.

Si vous optez pour une structure en bois, vous pouvez anticiper les périodes de canicule en installant directement un toit composé de tuiles, comme une véritable toiture. Le but étant de trouver un dispositif qui protège en été, et qui peut également protéger votre poulailler pour l’hiver.

Bien choisir son emplacement 

La canicule peut parfois durer jusqu’au mois de septembre, dans ce cas, il faut avoir un  système adapté. En effet, les températures restent clémentes dans la majorité des régions françaises, voire chaudes, de ce fait, l’emplacement du poulailler mérite une bonne réflexion. 

À lire Poulailler et polluants éternels : faut-il éviter la consommation des œufs provenant de votre jardin ?

S’il est totalement au soleil, cela veut dire que les poules seront au minimum six ou sept heures sous un soleil éclatant, ce qui peut provoquer de nombreux problèmes. Nous vous conseillons alors de le placer directement à l’ombre ou dans un espace mi-ombragé. 

De cette manière, vos poules vont apprécier l’air extérieur, avec des températures plus fraîches et agréables à vivre. Cependant, si elles sont en extérieur, il est primordial de les défendre des prédateurs.

Isolation et fenêtres du poulailler 

Comme pour une maison, cet abri extérieur nécessite une bonne isolation pour son bon fonctionnement au quotidien. 

L’isolation de l’habitation

Les rayons du soleil viennent directement refléter sur le toit de l’habitation. De cette manière, il est préférable de doublement le protéger lors des fortes chaleurs. D’une part, pour favoriser la santé de vos poules, mais également pour protéger l’abri et le rendre plus durable. 

À lire Préparer votre poulailler pour l’hiver ? Voici les conseils essentiels pour protéger vos poules du froid !

Pour bien isoler un poulailler, vous pouvez installer juste au-dessus un ensemble de feuillages et de paille. Cet ensemble va créer un espace d’ombre supplémentaire et contrer les rayons chauds de l’astre solaire. 

Si vous ne possédez pas de feuillage ou de paille au sein de votre domicile, vous pouvez simplement déposer une couverture sur le toit. Cela n’aura pas exactement le même effet,  mais cette idée reste quand même une bonne alternative pour diminuer l’impact des rayons du soleil. 

Les fenêtres au cœur d’une bonne aération

Un humain aère sa maison tous les jours en ouvrant ses fenêtres, pour une question d’hygiène, mais par ailleurs, pour aussi laisser passer l’air frais. Bien que les poules ne soient pas des humains, il faut aussi faire la même chose pour leur habitation. 

Si lors de la conception de votre poulailler, vous avez installé des fenêtres ou des hublots, nous vous recommandons de l’aérer, et cela, plusieurs fois par jour. Favorisez les heures les plus fraîches d’une journée, c’est-à-dire, au matin et au soir. 

À lire Préparez-vous pour l’hiver : les 4 étapes cruciales pour un poulailler confortable et sécurisé !

Qui plus est, l’aération est une étape clé de l’entretien et du nettoyage de l’abri. Les bactéries prolifèrent facilement avec la chaleur. De cette façon, vous empêcherez leur création. 

Poule qui picore ne caquette pas 

L’alimentation et l’hydratation des poules est à surveiller 

Lors des fortes chaleurs, les humains aiment, eux, se nourrir d’aliments frais et en petite quantité. Concernant les poules, elles gardent la même alimentation, mais doivent également se nourrir en plus petite quantité. 

Ainsi, nous vous conseillons de réduire la quantité de nourriture que vous mettez à disposition, afin qu’elles puissent convenablement manger. Vous avez certainement des petites gourmandes chez-vous, qui mangent en grande quantité quand il ne faut pas. 

À lire Avez-vous déjà pensé à cette astuce méconnue pour être à l’abri de la chaleur en période de canicule ?

Qui plus est, réduire les quantités de nourriture va permettre que celles-ci ne pourrissent pas dans votre poulailler et attirent des rongeurs, qui pourraient également en prendre à vos boules de poils. 
Contrôlez également la quantité d’eau. Il se peut qu’avec cette chaleur, elles souhaitent consommer plus d’eau qu’habituellement, pour réguler leurs températures corporelles.

  • Save
Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis