Ctendance

Aménagement

Portail électrique : Les 8 points essentiels à connaître avant d’en installer un chez vous pour éviter les mauvaises surprises !

Amandin QG

Publié le

Lu 1

Portail électrique Les points essentiels à connaître avant d'en installer un chez vous pour éviter les mauvaises surprises !

Installer un portail électrique est une solution très intéressante pour optimiser son confort et sa sécurité. Nombreux sont les types de systèmes d’ouverture et de fermeture de portails, ayant tous des dispositifs différents. Voici ce que vous devez savoir sur les motorisations d’un portail électrique avant de le choisir.

La motorisation d’un portail coulissant

Le portail coulissant prend moins de place et est plus esthétique. Il existe deux options pour sa motorisation. 

Motorisation d’un portail sur rail

Il n’est pas rare de tomber sur des portails coulissants étant montés en rail. Ceci est idéal pour une ouverture latérale. Il est également possible de les automatiser grâce à une motorisation “à crémaillère” pour plus de confort. En effet, cette motorisation est composée d’un poteau de guidage et de réception pour que le mouvement du portail puisse avoir lieu.

Motorisation d’un portail autoportant

Il est aussi possible d’avoir recours à une motorisation à crémaillère pour les portails coulissants. En effet, ils peuvent posséder un système autoportant pour rendre plus simple leur fermeture et leur ouverture à distance. Néanmoins, dans ce cas de figure, les portails coulisseront sur une poutre télescopique au lieu de coulisser sur un rail au sol.

Motorisation des portails battants

À l’instar des portails coulissants, il est aussi possible d’équiper son portail battant d’un système de motorisation.

L’automatisation à bras articulés

La motorisation à bras articulés est la très répandue pour automatiser des portails battants. Possédant deux vérins électriques, ceci convient très bien aux portails lourds et de taille moyenne comme l’aluminium, le PVC ou encore le bois. L’atout de cette motorisation est de pouvoir s’adapter à des configurations différentes ainsi qu’à des vantaux allant jusqu’à 2,3 mètres.

Motorisation enterrée

La motorisation enterrée est une solution intéressante, car elle prend moins de place et elle est simple à entretenir. C’est également une des solutions les plus esthétiques parmi les systèmes de motorisation de portail. Ici, le dispositif prend place dans une caisse sous terre. Il est possible de choisir une motorisation à vérin ou à piston en fonction de ce dont vous avez besoin. 

L’automatisme à vérins

Ce mode de motorisation est particulièrement recommandé si vous avez des portails plus lourds avec des vantaux en fer ou en acier. Vous avez deux solutions pour équiper votre portail :

  • Motorisation à vérins linéaires : composée d’une vis tournant continuellement à l’aide d’un moteur électrique mis en place sur les vantaux
  • Automatisme à vérin hydraulique linéaire : le fonctionnement est semblable à celui de la motorisation à vérins linéaires, néanmoins, de l’huile est ajoutée afin de renforcer la puissance du moteur

Système à roues 

Le système à roues a de nombreux avantages, car il est facile à installer et convient à diverses configurations. C’est idéal si vous avez un budget restreint et pour les portails moyens. Ce système permet à la fois de faire des économies d’énergie et d’être fonctionnel.

Recourir à un spécialiste pour l’installation du portail

Il est très recommandé de recourir à un spécialiste pour procéder à la pose de votre portail. En effet, l’installation requiert de nombreuses compétences en bricolage, par exemple concernant la fondation des piliers qui soutiennent le portail.

Par ailleurs, en contactant un artisan, vous serez sûr de la qualité et du respect des normes de sécurité.

De plus, il est possible de bénéficier d’une TVA à 10% sur la main d’œuvre et le matériel si votre habitation a une durée de plus de deux ans, sans oublier la garantie si votre pose rencontre un problème.

Il faut prendre en compte plusieurs éléments dans le coût de la pose, la taille et le matériau de l’équipement, le type d’ouverture du portail ou encore la motorisation.

Quelle réglementation pour la pose d’un portail ?

Avant d’effectuer la pose de votre portail, il faut savoir qu’il est essentiel de respecter des règles et des autorisations spécifiques.

Il faut notamment faire part d’une déclaration de travaux à la mairie avant de les débuter.Dans les villes à plus de 50 000 habitants, la hauteur autorisée pour un portail est de 3,20 m. La hauteur devra être de 2,60 m maximum pour les villes de moins de 50 000 habitants.

Partagez votre avis