Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Paille ou foin ? Quel est le meilleur paillage pour le potager ? 

Vous voulez protéger votre potager ? Aujourd’hui, nous vous indiquons quel paillage choisir entre la paille et le foin.

Dorine Alanoix

Publié le

Paille ou foin ? Quel est le meilleur paillage pour le potager ? 

Pour couvrir le sol de son jardin potager, on peut utiliser du foin ou de la paille. Ces éléments servent à protéger le sol, notamment des mauvaises herbes, à l’isoler, mais également à le nourrir. Ainsi, en plus des propriétés protectrices, le paillage sert également à conserver l’humidité de la terre, et de cette façon, à économiser de l’eau, car l’arrosage sera moins fréquent. Beaucoup se demandent quelle est la meilleure solution de paillage entre le foin et la paille, et dans cet article, nous allons pouvoir répondre à cette question.

Paille et foin : les avantages et les inconvénients

La paille et le foin sont deux techniques fréquemment utilisées comme solution pour pailler son potager. Ces deux paillis possèdent différentes propriétés, des avantages, ainsi que des inconvénients.

À lire Quand retirer le paillage de votre jardin ? Techniques et conseils pour un sol fertile

Les caractéristiques de la paille 

La paille se compose de multiples tiges creuses, particulièrement de blé, de seigle, d’orge ou encore d’avoine. Elle est utilisable pour plusieurs choses, ainsi, elle sert de nourriture pour les animaux, mais, aussi, d’engrais ou encore de litière, et évidemment, de paillage pour les jardins potagers. 


La paille possède plusieurs avantages, notamment le fait d’avoir une décomposition plus lente que le foin, de fait, les cultures des potagers sont protégées pour un long moment. Cette décomposition lente assure aussi au jardinier de ne pas avoir à renouveler son paillage trop souvent. Il s’agit d’un très bon isolant naturel, et assure ainsi une protection optimale peu importe le temps.

Cependant, elle possède également des inconvénients, la paille ne provenant pas de cultures biologiques sont susceptibles de contenir des pesticides. De plus, certaines graines peuvent rester dans les ballots de paille, ces dernières peuvent alors germer dans votre potager.

Les caractéristiques du foin 

Le foin, quant à lui, provient essentiellement de champ, et sera récolté majoritairement dans le but de nourrir les animaux. 

À lire Hortensias en hiver : voici les paillages miracles pour une floraison éblouissante !

Pour pailler un jardin, ce dernier possède certains avantages, spécialement le fait de ne pas avoir été traités avec des pesticides. De plus, le foin est plus accessible, son coût est moindre et si vous vivez en zone rurale, vous pouvez parfaitement aller vous renseigner auprès des agriculteurs proches de chez vous. Enfin, le foin est particulièrement riche en nutriments, de fait, au moment de sa décomposition, il aura pour effet de nourrir vos plantations.

Toutefois, il se décompose bien plus rapidement que la paille, vous serez donc amené à renouveler votre paillage régulièrement, à savoir, plusieurs fois dans l’année. De plus, le problème des graines rencontrées par la paille se retrouve également ici, ces dernières sont, encore une fois, susceptibles de germer dans votre potager.

Quelle solution utiliser ? 

Mais, alors, comment savoir lequel il est préférable d’utiliser si chacun possède des avantages et des inconvénients ? Les experts du jardinage peuvent vous apporter des réponses.

Le choix à privilégier 

Il est important de pailler le sol de votre jardin pour préserver vos végétaux. Pour la majorité des experts, le foin est à privilégier pour réaliser le paillage de son potager. En effet, il possède moins d’inconvénients que la paille, et, en réalité, ses inconvénients peuvent se transformer en avantage. 

À lire Protégez vos oliviers cet hiver ! Méthodes infaillibles pour un paillage et hivernage réussis !

La décomposition rapide du foin représente le principal point négatif, et pourtant, étant un produit riche en nutriments, et particulièrement en azote, sa décomposition engendrera l’alimentation des cultures, et sera très bonne pour les jeunes plants.

Étant accessible, la réalisation du paillage plusieurs fois par an ne représente pas un gros problème. De plus, un paillage en foin sera résistant aux oiseaux, et tiendra également très bien sur les terrains en pente.

Alors, bien que le foin ne soit pas le plus beau paillage, esthétiquement parlant, les avantages qu’il propose vous feront certainement oublier ce détail. 

Quand pailler son potager ? 

Après avoir trouvé le paillage idéal, vous allez devoir vous mettre à l’œuvre. Ainsi, il est recommandé de ne pas pailler votre sol en hiver. Sinon, votre terre restera froide, n’aura pas eu le temps de se réchauffer avec le soleil, ou de conserver de la chaleur en elle, et, de fait, vos plants risquent de mourir. 

À lire Paillage avec feuilles de bambou ? La solution écologique et efficace pour protéger vos plantes !

Il est alors recommandé de pailler son potager entre avril et novembre. Avant cela, veillez à bien retirer les mauvaises herbes dès la racine. 

Vous pourrez retrouver du foin auprès de particuliers possédants de grands terrains, d’agriculteurs, ou bien d’éleveurs d’animaux. Les prix sont également accessibles, en fonction de votre région, un ballot de 150 kg environ sera de 20 à 40 euros, et il faudra compter de 2 à 4 euros pour une petite botte de 10 kg.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis