Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

De la neige dans votre jardin ? Un allié aux bienfaits cachés pour vos plantes en hiver !

Contrairement aux idées reçues, la neige constitue une réelle bénédiction pour beaucoup de jardiniers ! Elle protège les plantes du froid !

Dorine Alanoix

Publié le

De la neige dans votre jardin Un allié aux bienfaits cachés pour vos plantes en hiver !

Durant la période hivernale, la neige est une aubaine pour beaucoup de jardiniers. En plus du spectacle enchanteur qu’elle offre aux yeux, elle offre d’innombrables bienfaits aux plantes. Explications.

La neige, un isolant thermique !

On peut dire que la première couche de neige fait cesser le développement de la végétation tout en la préservant du froid.

C’est le principe de « l’effet igloo » adopté depuis des lustres par les esquimaux.

À lire 5 plantes qui poussent sans entretien et peu exigeantes en eau

Plus précisément, en enfermant l’air, la neige poudreuse crée une espèce de bouclier thermique pour les plantes qu’elle couvre.

Attention ! Il ne faut surtout pas marcher sur la zone où se trouvent vos plantes dans votre jardin, car cela réduirait les propriétés isolantes de la neige qui les protège des chutes de températures. 

De la neige au jardin
  • Save
Getty Images

Un arrosage profond et complet

La neige, une fois fondue, humidifiera le sol en y pénétrant en profondeur, ce qui permet à vos plantes de profiter de cette eau.

Quant à la structure du sol, elle restera intacte, ce qui n’est pas le cas lors d’une pluie torrentielle.

À lire 4 plantes à adopter pour améliorer naturellement la qualité de votre sol de jardin

De plus, les flocons, lors de leur chute, entrainent de l’azote atmosphérique. En fondant, cet élément essentiel pour la croissance des plantes enrichit le sol et sert de nutriment pour le microbiote tellurique.

Faut-il intervenir quand il neige ?

Malgré le fait que la neige présente des avantages manifestes pour votre jardin, le mot d’ordre reste la vigilance.

En fait, le jardinier ne doit pas avoir ses yeux dans sa poche et devra quand même surveiller les arbustes à feuillage persistant, tels que :

  • Les camélias ;
  • Les agrumes ;
  • Les conifères ;
  • Les lauriers roses.
Des plantes recouvertes de neige
  • Save
Getty Images

Il est important de secouer les branches de ces arbustes de temps à autre. En effet, elles peuvent facilement céder ou craquer sous le poids du manteau blanc qui les recouvre.

À lire 5 plantes à adopter en brise-vues pour un jardin à l’abri des regards indiscrets

De plus, en laissant ce dernier s’entasser sur les feuilles, ces dernières peuvent geler, ce qui endommagera vos arbustes. 

En définitive, la neige reste un isolant naturel pour protéger vos plantes du froid, mais aussi d’anéantir les parasites et les ravageurs du jardin, comme certaines espèces d’insectes, ou encore les moisissures. 

En outre, ce manteau blanc peut aussi accélérer le processus de décompositions des feuilles mortes, les transformant plus rapidement en substances organiques assimilables par les plantes, et ainsi optimiser leur croissance et stimuler leur floraison au printemps.

Cela dit, ne négligez surtout pas le paillage et les protections hivernales afin de limiter les dégâts et de mettre toutes les chances de votre côté. 

À lire Géranium citronnelle : une solution répulsive naturelle contre les moustiques ?

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis