Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Ne ruinez pas votre jardin : les 9 erreurs à éviter lors de l’installation d’un nichoir

Vous souhaitez vous-même construire un nichoir pour les oiseaux, c’est une très bonne idée. Cependant, attention à bien installer le nichoir ou plutôt la petite maison que vous voulez leur créer. 

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Ne ruinez pas votre jardin : les 9 erreurs à éviter lors de l'installation d'un nichoir

Dans notre époque, nos amis à plume, tels que les mésanges, ont développé un talent bien particulier, mais quel est-il ? C’est celui de choisir des emplacements de nidification qui se font de plus en plus rares. En effet, ce sont des oiseaux qui naviguent à la recherche de la cavité parfaite, que ce soit dans un arbre creux ou dans le coin d’un édifice. Donc l’idée que vous souhaitiez créer un nichoir dans votre jardin leur permettra de trouver leur coin de paradis et leur facilitera la vie. Mais, attention, avant d’installer cet objet, des informations sont à prendre en compte. 

Les conditions à réunir pour réussir parfaitement son nichoir

Que vous vous mettiez à jouer les architectes pour nos oiseaux, c’est pas mal, mais des conditions bien pointilleuses sur leurs futures demeures et sont à prendre en considération. Pour cela, l’alliage parfait, c’est de mêler confort et sécurité pour nos migrateurs. 

Pour eux, le nichoir de rêve, c’est une version assez spacieuse pour pouvoir déployer leurs ailes, avec des dimensions d’au moins 12×12 cm et une hauteur de 15 cm entre le trou de sortie et le sol du nid. 

À lire 5 oiseaux bleus à attirer dans votre jardin ce printemps

  • Save

Il est évident que nous ne souhaitons pas que les animaux à plumes finissent par avoir la sensation de vivre dans une tente de camping en cas de pluie. C’est pourquoi il est essentiel que le nichoir ne laisse aucune goutte passer. Le nichoir doit être protégé des intempéries. 

Et il arrive fréquemment que cela ne soit pas le cas ! Pour cela, privilégiez des nichoirs avec une bonne construction de base, et de qualité. Si vous êtes une personne qui aime la décoration, cela ne sera pas nécessaire pour l’intérieur du nichoir. 

En effet, les oiseaux ne sont pas fans des intérieurs trop lisses et aseptisés. Donc le seul point décoration que vous pourrez envisager, c’est de polir, de manière excessive. 

Ils apprécient les choses simples et pour lui, il suffit qu’il puisse s’agripper à des textures rugueuses et le tour est joué. Pour ce qui est de l’extérieur en revanche, rien ne le gêne plus particulièrement, faites appel à votre créativité.

À lire 5 plantes à fleurs à cultiver pour attirer les mésanges dans votre jardin

Construire un abri pour les oiseaux, c’est tisser un lien entre ciel et terre

Construire le foyer parfait pour nos amis à plumes  

Trouvons le juste milieu parfait pour les futurs locataires. Le trou de sortie, c’est un aspect qui doit être réfléchi et qui est souvent source d’erreur. Pour eux, c’est une sorte de porte d’entrée, mais elle doit judicieusement être placée. 

Trouver l’inclinaison et l’orientation parfaite 

Une autre erreur à éviter, c’est celle de l’inclinaison. En effet, un nichoir demande à être incliné vers l’avant pour que nos amis puissent rentrer au sec lorsqu’il pleut. Ce n’est pas évident de savoir tous ces conseils lorsqu’on ne connaît rien à tout cela, on vous l’accorde. 

Si vous vous sentez inspiré d’utiliser une boussole pour l’orientation, optez pour l’Est et le Sud-Est, une orientation parfaite pour des nichoirs. 

Le quartier loin du bruit et de la curiosité  

Par ailleurs, ne pas négliger le quartier idéal, ce point-là aussi est une erreur fréquente, chez les non-connaisseurs, mais nous allons vous n’aiguiller donc pas de panique. 

C’est en réalité un point crucial parce qu’il faut trouver le lieu parfait. C’est-à-dire pour votre oiseau, cela se trouvera loin des bruits de la ville et des passants curieux. Une maison loin d’un quartier branché, c’est l’idéal pour ces petites bêtes. 

Fixation solide à privilégier 

Continuons vers l’erreur de la fixation à éviter, il est préférable de ne pas accrocher votre nichoir aux branches d’un peuplier ou d’un bouleau, car il s’avère qu’ils sont un peu trop fragiles pour supporter une construction aviaire. 

À lire Mésanges au jardin ou balcon ? Conseils pour les attirer dans vos nichoirs au printemps

La barre de fixation pour une fixation encore plus solide 

C’est bon, vous avez trouvé l’emplacement de vos rêves ? Il est temps de passer à l’installation pur et dur. L’étape la plus importante pour installer un nichoir à oiseaux est la barre de fixation.

Pour cela, assurez-vous que la barre de fixation soit bien fixée, car si vous voulez que ça tienne solidement et que cela ne finisse pas par terre, c’est un conseil à prendre en compte. 

La période de l’installation de l’automne au début de l’hiver 

Venons-en au point où les erreurs sont les plus fréquentes : la période de l’installation à privilégier. Envisagez de le fixer à l’automne ou au début de l’hiver. Certaines espèces d’oiseaux sont de véritables « early birds » qui sont à la recherche des meilleurs spots, et cela, bien avant la haute saison. 

Prenez ce point aussi en compte, et ne faites plus d’erreurs. Car, installer cet objet durant les saisons basses n’est réellement pas utile pour les oiseaux pour qu’ils apprennent aussi à se débrouiller seul. Et oui, leur faciliter la tâche n’a pas que des avantages, la preuve…

À lire Comment attirer un rouge-gorge dans un nichoir ? 3 astuces simples !

Évitez les embuches félines autour de votre nichoir 

Continuez à être futé et pour cela évitez l’erreur bateau qui est de positionner le nichoir trop proche d’une branche ou le voisinage est proche pour une patte de chat. Car les chats ne considèrent pas le nichoir comme étant quelque chose de sympathique pour la biodiversité, ils vont trouver un nid douillet comme étant un buffet à volonté.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis