La nouvelle collection de meubles Fendi : un vrai carton

Afficher Masquer le sommaire

La nouvelle collection de meubles de la grande maison de luxe italienne Fendi a été présentée. Le résultat de la collaboration entre Fendi et l’éditeur Mabeo est surprenant et authentique. Un mélange réussi entre l’univers du luxe et la richesse du continent africain.

Une collaboration avant-gardiste réussie

La maison Fendi s’est alliée à l’artisan du Botswana Peter Mabéo. Une collaboration qui marche étonnamment très bien, et qui a donné vie à des meubles somptueux.

Mabéo et Fendi

Peter Mabéo a créé son entreprise sobrement appelée Mabéo. Il fabrique ses meubles en mettant en lumière les matières premières, le bois, la nature. Toutefois, ces créations révèlent également tout le savoir-faire de son pays et du continent qu’il chérit énormément : le Botswana, en Afrique australe.

Ce n’est pas la première fois que l’artisan s’associe à des créateurs et designers renommés. Ce fut notamment le cas d’Inès Bressand, ou encore Patty Johnson. Il avait alors la même intention : transmettre son amour pour des matières premières exceptionnelles et la richesse africaine.

Avec Fendi, le but était de mettre en avant le bois, en créant des pièces élégantes et délicates. De plus, le mobilier est modulable. Chacun peut ainsi en profiter comme il l’entend, selon ses besoins ou envies. 

Un amour pour l’Afrique partagé

Véritable ode au continent africain, la collection propose un mobilier en bois design, dont les formes sont étonnantes et les matières authentiques. Les meubles artisanaux ont été présentés à Miami, lors de la 17ᵉ édition du salon du Design en décembre 2021. Intitulée Kampa, elle promet un mélange raffiné de pièces avant-gardistes et de matériaux splendides, ce qui permet d’apprécier la grandeur du continent africain.

À travers une collection de dix meubles, l’univers du luxe poursuit sa conquête de la décoration intérieure.

Des clins d’œil à la maison de luxe

Si les courbes de la collection sont délicates, les créateurs n’ont laissé aucun détail de côté. Le logo Fendi a été subtilement repris dans plusieurs meubles de la collection. On peut par exemple observer le F iconique dans la forme-même du tabouret Efo. Par ailleurs, un hommage a été rendu à Delfina Delettrez Fendi, la joaillière et héritière de la maison, avec la chaise Maduo, qui s’est inspirée de sa collection de bijoux O’Lock.

A lire aussi  Décorer un petit balcon : 13 idées

Des meubles entre futurisme et élégance

La collection présente un mobilier épatant, tant dans les matériaux utilisés que dans leur design et leur utilisation modulable. L’alliance de la maison italienne et du créateur botswanais est marquante.

Des matières impressionnantes

Mabéo a à cœur de proposer des meubles aux matières naturelles, très importantes au partage de la culture botswanaise. Une grande partie de la collection est réalisée dans un bois très particulier, le Panga Panga. Ce dernier est un bois sombre, aux veinures noires. Il est très présent au sein de la collection et met en avant notre précieuse nature. L’argile est également utilisée.

Toutefois, des pièces sont également bien plus métalliques, leur offrant un côté futuriste. La collection est assez étonnante, mais la composition est très réussie.

Un mobilier singulier

Dix pièces composent la sublime collaboration. Que ce soit par leurs formes qui évoquent la délicatesse comme l’avant-gardisme, ou par leur utilisation modulable, cette collection de meubles est surprenante. Les courbes sont originales, tout en restant très sobres.

Le meuble Loma, par exemple, peut servir de tabouret, de table d’appoint ou encore de caisse de rangement. Chacun en fait ainsi l’utilisation désirée. 

La collection comporte également une pièce assez spéciale, la sculpture Gabi-Gabi, une très grande sculpture en métal qui apporte à la collection un certain ton futuriste.

Quant aux autres pièces, on peut citer une chaise à accoudoirs, une grande armoire ou encore une table atypique.

Savoir apprécier l’Afrique 

La collection a pour vision de faire apprécier le savoir-faire africain. Mabéo, en s’alliant à Fendi, veut partager son amour du pays et des courbes naturelles. Pour la confection de la collection, des artisans botswanais ont utilisé leur savoir-faire, mais aussi des méthodes ancestrales de la poterie et du bois. Les meubles combinent donc modernité et tradition, dans une collection remarquable.

Partagez votre avis