Semer le millepertuis : quand et comment le planter ?

Semer Millepertuis
Le millepertuis est une plante qui est recherchée pour sa teinte jaune vif qui illumine votre jardin, mais également parce qu’elle peut être utilisée pour embellir les endroits du jardin où aucune plante ne veut pousser. Cette arbustive sur tous les types de sols, elle aime cependant la mi-ombre ou l’exposition en plein soleil.

Quand semer le millepertuis ?

Vous plantez votre millepertuis de préférence en automne, d’octobre à décembre ou au printemps durant les mois d’avril et de mai.

Quelles variétés choisir ?

Varietes Millepertuis

Le genre Hypericum compte 400 espèces environ réparties dans le monde. La plupart sont arbustives et certaines d’entre elles se multiplient naturellement grâce à des stolons.

C’est en général grâce à leurs feuilles et leurs fleurs qu’on les reconnait, leur taille plus ou moins haute, leurs fruits qui n’ont pas tous la même apparence et la même couleur. Elles résistent parfaitement au froid, à la maladie et à la sécheresse.

Les espèces naines

Hypericum reptans : il est arbustif et propose un port tapissant. Ses fleurs sont rouges et son feuillage caduc devient rouge en automne. Il ne dépasse pas 5 à 10 cm de hauteur.

Hypericum olympicum f. uniflorum : il présente une hauteur de 20 cm. Il fleurit durant les mois de juin et juillet et ses fleurs sont jaune pâle. Son feuillage bleu gris est caduc. Il est arbustif et fleurit abondamment.

Les espèces de taille moyenne

Hypericum calycinum : il se distingue par ses grosses fleurs dorées qui s’épanouissent entre juin et octobre. Il culmine à 30 ou 40 cm, la touffe est arrondie et son feuillage est coriace et persistant. C’est une plante arbustive, elle s'étale grâce à ses stolons et sa souche est vigoureuse. Il convient très bien aux talus ou en couvre-sol avec son enracinement profond.

Hypericum x moserianum Tricolor : cette variété fleurit tardivement de juillet à septembre. Elle mesure généralement 50 cm de hauteur. Son feuillage panaché de rose, de crème et de vert est agréable à l’œil. C’est une variété arbustive moins vigoureuse.

Les espèces de grande taille

Hidcote : il présente une belle hauteur d’un mètre cinquante et une floraison longue qui s’étale de juillet à octobre. Son feuillage et semi-persistant ou persistant. C’est un arbustif à l’allure arrondie et il est considéré comme l’un des plus beaux millepertuis.

Hypericum x inodorum : il fleurit entre juillet et novembre et ce n’est pas sa seule qualité, a floraison est très abondante. Son feuillage caduc et vert foncé est aromatique. La variété Elstead est une variété à gros fruits rouges apparaissant en même temps que les fleurs. Il culmine à 1 mètre et il est arbustif. C’est l’un des plus robustes.

Androsème officinal (Hypericum androsaemum) : il offre une floraison longue entre juin et septembre. Ses fruits sont rouges puis deviennent noirs par la suite. Il présente une hauteur de 50 cm et un feuillage caduc et aromatique. Le plus remarquable étant celui du Albury Purple qui est teinté de pourpre. C’est une plante arbustive

Sunburst (Hypericum frondosum) : cette variété fleurit abondamment entre juin et septembre, ses fleurs sont grandes. Il possède une hauteur de 80 cm et son feuillage caduc ou semi-persistant est joli. Il est arbustif et sa silhouette est dense et arrondie.

Que faire avant de semer le millepertuis ?

Bêchez la terre avec soin pour enlever les racines, les mauvaises herbes et les cailloux. Si le sol est vraiment très humide, ajoutez du sable à la terre afin d’assurer un bon drainage, car le millepertuis n’aime pas l’humidité stagnante.

Comment le semer ?

Vous pouvez parfaitement réaliser vos semis au printemps et le repiquez ensuite en pépinière pendant l’été pour le mettre en pleine terre à l’automne.

Sachez cependant que vous obtiendrez plus rapidement les résultats avec des plants en godets. Vous le plantez alors en couvre-sol, dans un talus, en bordure, dans une jardinière ou un pot.

Pour la jardinière, comme pour la plantation en pleine terre, il faudra que la terre soit parfaitement drainée en mettant un substrat composé de sable et de terreau.

Selon la taille qu’auront les plantes une fois adultes, il faut les espacer de 40 cm à 1 mètre.

Multiplier le millepertuis

Vous pouvez le multiplier par bouturage, division des touffes ou marcottage.

  • Vous pouvez bouturer le millepertuis tout l’été et jusqu’au début de l’automne.
  • Pour le marcotter, vous opérerez en automne, en période de repos végétatif pour les variétés à feuilles caduques.
  • Pour la division des touffes, il est préférable de le faire en automne.

Où planter le millepertuis ?

Où Planter Millepertuis dans le Jardin

Vous plantez votre millepertuis de préférence dans un endroit ensoleillé ou à mi-ombre. Certaines variétés supportent l’ombre, c’est le cas de Hypericum androsaemum, Hypericum calycinum et Hypericum Hidcote.

Il se contente facilement d’un sol ordinaire à partir du moment où celui-ci est bien drainé.

Mettez-le au pied d’une haie ou le long d’un mur. Il peut également être parfaitement à sa place dans un massif d’arbustes ou au pied d’un arbre.

Comment l’entretenir ?

Le millepertuis est une plante robuste ne demandant pas de soins bien particuliers. Il s’adapte à toues les conditions de culture et à tous les sols, il faut en revanche que ce dernier soit bien drainé.

Pour ce qui est des variétés couvrantes, vous n’avez pas besoin de désherber, pour les autres, vous le ferez une fois durant le printemps.

Vous pouvez pailler avec des feuilles mortes, surtout les variétés présentant un feuillage persistant afin de les protéger même s’il est rustique jusqu’à -15°C.

Vous pouvez également tailler certaines variétés, suivant qu’elles sont arbustives ou herbacées.

Taillez les espèces caduques avant la reprise de la végétation en mars ou avril.

Pour les espèces persistantes, vous choisirez plutôt la période après floraison, en automne.

Rabattez à la cisaille les espèces les moins hautes pour obtenir un tapis bien dense.

Taillez les plus grandes variétés pour que le port soit compact et équilibré.

Comment arroser le millepertuis ?

Quand le millepertuis est en pleine terre, vous ne l’arrosez que quand le climat est très sec. Pour une culture en pot, arrosez régulièrement, mais peu pour maintenir la terre humide.

Récolter le millepertuis : quand et comment faire ?

Vous pouvez récolter les fleurs quand celles-ci sont encore en bouton et par temps sec de préférence. C’est en juin ou juillet que les millepertuis produisent le plus de fleurs. À cette période, leurs boutons contiennent plus de principes actifs.

Les boutons après avoir été soigneusement séchés doivent être conservés à l’abri de la lumière et de l’humidité, dans un sac en papier ou dans une boite en carton. Mais l’usage par voie orale n’est pas conseillé sous cette forme, car on ne peut pas maitriser les doses ingérées.

Les maladies du millepertuis et que faire ?

Le millepertuis est très résistant aux maladies, toutefois elle est sensible à rouille en cas de forte humidité.

La rouille : évitez de trop arroser et évitez également de laisser vos plants être envahis par les mauvaises herbes. Si la rouille se développe tout de même, il vous faudra traiter les plantes :

  • Coupez et brûlez la plante elle-même ou les feuilles qui sont atteintes.
  • Pulvérisez du purin de prêle.
  • Si cela ne suffisait pas, appliquez un traitement antifongique qui est autorisé en agriculture biologique comme la bouillie bordelaise ou une solution de soufre par temps sec et en évitant le plein soleil. Réappliquez-en quelque temps après pour éviter que la maladie se propage.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.