Que faire au potager en novembre ?

Planter Des échalotes
Novembre est le mois annonçant l’hiver. Les températures commencent à baisser, il fait nuit plus tôt et les jardiniers ont tendance à déserter le potager. Pourtant, il faut récolter, protéger, rabattre les aromatiques, pailler, planter… Voici quelques conseils pour bien s’occuper de son jardin au mois de novembre !

Le jardinage au potager en novembre

Rentrez toutes les cucurbitacées qui se conservent ainsi beaucoup plus longtemps.

Paillez les plantes les plus fragiles de manière à avoir de belles récoltes durant l’hiver. C’est le cas de la mâche, de la frisée, du navet, de l’artichaut et du poireau.

Plantez les laitues d’hiver et le chou pommé. Repiquez les plants de chou de printemps et de salades.

Occupez-vous de vos endives : déterrez les racines et coupez le bas, avant de les placer en silo, dans des caisses remplies de terre et de sable.

Protégez vos choux de Bruxelles par buttage.

Posez un voile de forçage sur les salades pour prolonger leur croissance.

Plantez l’ail rose et les échalotes.

Mettez à nu vos plantations d’asperges, le froid assure une bonne production. Il faut également leur apporter beaucoup de nutriment.

Semez vos carottes, si vous êtes dans le sud de la France.

Ôtez les germes des pommes de terre.

Semez les petits pois, le cerfeuil et les fèves.

Les autres occupations de novembre au potager

Triez les tomates et enlevez toutes celles qui sont mangées par les insectes, abimées et tachées. Vous arrachez également les pieds fanés.

Arrachez les plants de dahlias qui bordent le potager et ont fané, vous les mettez alors dans votre cave à l’abri du froid.

Abritez les porte-graines des légumes racines.

Mettez un engrais de fond dans le potager.

Nettoyez les carrés de culture du potager et supprimez les légumes impropres à la consommation et la végétation fanée. Vous évitez ainsi la propagation des maladies, il faut ensuite désinfecter et ranger les filets.

Enlevez les feuilles mortes dans le potager, surtout si celles-ci sont malades.

Nettoyez les pieds des arbustes à petits fruits et taillez-les une fois qu’ils ont perdu leur feuillage.

Préparez vos trous pour vos plantations à venir et les structures pour les palisser.

Récupérez vos tuteurs et traitez-les au sulfate de cuivre.

Installez vos arbres fruitiers si vous le souhaitez en choisissant le jour de Sainte-Catherine. Faites attention et pralinez bien leurs racines. Mettez-les de préférence au soleil.

C’est également le moment de traiter, mais attention, n’utilisez pas de produits chimiques contre les ravageurs. Privilégiez les produits naturels et les outils d’écojardinage pour préparer le sol de vos parcelles. Cela vous permet de cultiver vos légumes bio l’année suivante comme les concombres, les tomates, les radis, les courgettes et les haricots verts.

Arrachez les cultures ayant fané et mettez du compost, celui-ci peut n’être pas encore totalement décomposé. Couvrez ensuite la terre avec un paillis épais ou des cartons. Prenez soin des cultures en place et paillez le pied des légumes à récolter.

Il faut également bien surveiller vos légumes, ceux qui sont encore en terre et ceux que vous avez déjà récoltés. Retenez que les légumes qui ne sont pas abimés se conservent mieux par la suite. Il faut donc surveiller les maladies.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.