7 astuces pour éliminer les moucherons dans le compost

Compost
Le compost est aujourd’hui de plus en plus utilisé pour diverses raisons : il permet de recycler les déchets ménagers et c’est un engrais hors pair pour vos plantations. De plus, il est naturel et 100 % écologique ! Difficile de faire mieux. Seul bémol : sa préparation a tendance à attirer les moucherons et autres insectes indésirables. Voici quelques astuces pour les éloigner !

D’où proviennent les insectes du compost ?

Il est normal que votre compost abrite différents types d’insectes et autres vers de terre qui participent d’ailleurs à sa décomposition. Ils sont de bons indicateurs de l’état du compost. Contrairement aux idées reçues, ils sont un signe de bonne santé. Par exemple, quand vous commencez à voir des larves de cétoine ou des vers de fumier, c’est que le compost est prêt à être utilisé.

Ces larves absorbent les éléments organiques nocifs, les digèrent et les rejettent en une matière plus saine. Alors que les moucherons et les mouches se nourrissent du compost et y pondent leurs œufs. Quand vous les voyez autour du compost, c’est que celui-ci est en mauvais état.

Tous ces insectes sont attirés par les fruits trop mûrs et les épluchures qui sont à l’air libre. Les moucherons proliférant très rapidement, ils deviennent vite très gênants. Leurs larves se développent alors facilement dans une température et une humidité très favorables. Certains féculents exercent également une attraction très forte sur ces insectes.

À lire également : Quels sont les activateurs de compost ?

Pour remédier à cette situation, voici quelques astuces :

La maitrise de l’humidité du compost

Il est important de veiller à une bonne humidité du compost. Si la préparation est trop sèche, les micro-organismes meurent et le processus de transformation est alors interrompu. Si le compost est trop humide, il attire alors les moucherons et les mouches. Il faut donc maitriser le taux d’humidité. Un bon compost doit présenter une structure équivalente à une éponge pressée. Il existe des manières de faire efficaces :

  • Durant les deux premiers mois, mélangez régulièrement votre compost.
  • Alternez la mise au compost de déchets secs comme les brindilles, la paille, les feuilles mortes avec des déchets plus humides.
  • Il ne faut pas que chaque type de matière organique dépasse 20 cm.

L’acidité de la préparation doit également être contrôlée et pas trop importante. Mettez quelques coquilles d’œufs broyées ou une poignée de cendres dans le composteur une fois par semaine.

Si le compost est trop humide : ne déposez plus de déchets durant quelques jours. Couvrez-le de papier ou de carton.

Si votre compost vous parait trop sec : trempez des morceaux de papier ou de carton dans de l’eau et placez-les dedans. Si vous avez tondu votre gazon, la tonte sera également parfaite.

Au fond du bac, placez une couche de carton pour absorber l’excès d’humidité et ensuite, il vous suffit d’alterner les couches de déchets secs et humides.

Protégez le compost du soleil

Le composteur peut être exposé au soleil durant l’année, mais en été il faut le mettre à l’abri des rayons du soleil. Il est préférable durant cette saison, de le placer dans une zone assez fraîche, cela permet de réguler la macération des déchets.

Limitez les déchets sucrés

Il faut également savoir que la fermentation du jus des fruits les attire irrémédiablement. Ces insectes comme les mouches adorent pondre leurs œufs dans les déchets sucrés. Si vous consommez beaucoup de fruits, voici comment procéder pour éviter la prolifération des moucherons :

  • Enroulez les restants de fruits dans un emballage cartonné ou du papier.
  • Posez-les au fond du composteur.
  • Recouvrez-les ensuite des autres déchets.

Cette méthode peut également être employée pour les restes de viande ou de poisson. Essayez de limiter les déchets sucrés surtout au printemps ou en été.

Compostez les déchets très rapidement

Généralement, les moucherons et les mouches aiment pondre leurs œufs sur les déchets qui commencent à pourrir. Plus vous les déposez rapidement dans votre composteur, moins vous risquez de les attirer. Les vers auront alors tout le loisir de réaliser leur travail avant que les moucherons ne l’envahissent.

En attendant de les amener dans le composteur, faites attention à la manière de les stocker. Mettez-les dans un seau parfaitement étanche qui ferme bien et gardez-les au réfrigérateur. Les moucherons et les mouches ne peuvent pas pondre dedans. C’est encore plus vrai en été, période où les aliments se décomposent plus rapidement en raison de la chaleur.

Moucheron
© istock

Bien choisir votre composteur

Le composteur ne doit pas se présenter sous la forme d’un bac parfaitement étanche. Il faut qu’il soit équipé de nombreuses ouvertures, notamment sur le couvercle pour limiter l’obscurité et pour réguler la température à l’intérieur. C’est très important puisque les moucherons sont particulièrement attirés par la chaleur, l’obscurité et l’humidité.

Ouvrez régulièrement et rapidement le couvercle de votre composteur pour que les insectes volants aient le temps de s’envoler.

Nettoyez les bords du composteur

L’intérieur du couvercle et les rebords du composteur sont les zones privilégiées par les moucherons quand ils veulent pondre leurs œufs. Si vous souhaitez les éviter, nous vous conseillons de les nettoyer régulièrement.

Couvrez les déchets

Le plus simple est de couvrir les déchets avec du carton ou des copeaux de bois. Il faut en mettre sur tous les déchets et les différentes couches. Il faut tabler sur 50 % de carton pour chaque amas de déchets. Ce dernier peut être remplacé par des feuilles mortes, de la paille ou même du terreau.

Vous pouvez éviter que les sciarides, les petites mouches noires, viennent rôder autour de votre compost grâce à ces quelques astuces.

À lire aussi : Comment se débarrasser des moucherons dans la maison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.