Ctendance

Jardin

Jardin : tout savoir pour éviter les mauvaises herbes

Kelly Wearstler

Publié le

Lu 3

Jardin : tout savoir pour éviter les mauvaises herbes

Le Printemps est enfin de retour, cela donne envie de profiter de son plus bel espace extérieur et de sa terrasse. Profiter des beaux rayons de soleil dans un jardin des plus esthétiques, sans certains ennemis végétaux, cela nous parle. Toutefois, les mauvaises herbes peuvent parfois surgir. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous expliquons toutes les astuces à utiliser afin d’éviter, ou du moins prévenir, leur apparition. 

Prévenir leur apparition en sarclant 

Le sarcloir est un outil indispensable à avoir dans son jardin. Grâce à sa lame, ce dernier permet de retirer les potentiels ennemis végétaux qui se développent à leur base. La binette, quant à elle, va déraciner les mauvaises plantes qui ont eu le temps de pousser. C’est un outil plus lourd que le sarcloir. 

Au moins deux fois par semaine, il est recommandé de sarcler et biner le sol pour éviter que les végétaux nuisibles ne poussent. Cette opération régulière vous permettra d’avoir un sol harmonieux. Privilégiez surtout le sarclage, à effectuer de manière fréquente, soit à chaque passage dans le jardin. Cela vous évitera l’étape fastidieuse du binage qui est une corvée bien plus épuisante que le sarclage.

Poser une bâche sur le sol

Souvent utilisée dans les jardins, la bâche noire s’avère efficace pour empêcher la pousse des mauvaises herbes. Privées d’oxygène et de soleil, ces dernières seront étouffées et ne pourront pas se développer. 

Toutefois, attention à ce type de matériau : il peut être un inconvénient, dans la mesure où il peut former un film qui va limiter l’absorption de l’air et de l’eau par le sol. Cependant, des alternatives existent pour pouvoir bénéficier de cette opération sans les défauts du plastique, issu de la pétrochimie. Par exemple, vous pouvez utiliser des films biodégradables, tels que des films composés d’amidon de maïs ou encore du papier journal !

A lire aussi  Cendres de bûches et de pellets de bois : que pouvez-vous en faire ? 

Effectivement, le papier journal est une bonne alternative au plastique. En créant un tapis avec cet élément, celui-ci va empêcher la lumière et l’oxygène d’atteindre le sol. Aucune nouvelle pousse n’apparaitra et cette astuce est biodégradable. Vous pouvez aussi l’utiliser pour retirer les mauvaises herbes, dans le cas où elles ont déjà poussé. Il vous suffit de les mouiller et d’installer un tapis de dix couches. Laissez reposer quelques jours et vous pourrez les retirer. 

Le carton pour protéger le sol 

De la même façon que le papier journal et la bâche, le carton est pertinent si vous partez en vacances ou que les conditions climatiques ne sont pas favorables à la culture. Il peut être compliqué de s’occuper d’un sol et de le pailler ou de semer de l’engrais. 

Alors, optez pour le recyclage et utilisez vos cartons pour couvrir votre terre. Veillez simplement à ce qu’il n’y ait aucune inscription sur ces derniers. L’encre des inscriptions peut être toxique pour le sol. Cette astuce est pratique si vous avez un potager. Vous pouvez recouvrir vos parcelles de légumes ou encore le pied des arbres. Si vous les disposez pour protéger vos légumes, vous pouvez découper le milieu du carton pour créer un petit cercle. Cela est à disposer autour du légume, qui sera protégé de certaines attaques, telles que les altises. 

Le faux semis 

Une technique pertinente si vous avez un potager et que vous souhaitez éviter l’apparition de mauvaises herbes. Cela consiste à préparer le sol, avant de l’ensemencer. Un terrain aéré et humidifié qui va favoriser la pousse des ennemis végétaux qui vont se dévoiler en un rien de temps. 

Une fois que ces derniers se dévoilent, vous pouvez commencer à sarcler. Une fois que cela est fait, vous pouvez effectuer le vrai semis. Cette opération est à réaliser deux ou trois fois afin d’éliminer toutes les semences. À pratiquer plus précisément trois semaines ou quinze jours avant la véritable mise en place de la culture. 

A lire aussi  Tout savoir sur le gazon synthétique 

L’engrais vert 

Les engrais verts poussent rapidement et créent une masse de feuillages tellement importante qu’aucune place ne sera laissée aux ennemis végétaux. Le sol sera occupé plutôt que d’être laissé à nu pendant les cultures. 

Les engrais verts vont notamment permettre d’avoir un sol fertilisé, cela peut être des trèfles, des phacélies… Ils sont considérés comme des agents nettoyants, tels que le sarrasin, par exemple. Il est recommandé de semer des engrais dès qu’une parcelle se libère, afin de ne pas laisser le sol nu. 

Pailler le sol 

Le paillis assure la conservation de l’humidité. Il permet d’étouffer et recouvrir les ennemis végétaux. Vous pouvez constituer un paillage organique avec des fibres de chanvre, de la paille, des feuilles mortes. 

Celui-ci peut aussi être constitué à partir de matériaux recyclables : carton, papier journal… Parfait pour protéger le jardin et maintenir les réserves d’humus. Dès que la terre demeure suffisamment réchauffée, vous pouvez appliquer le paillage. En été, il convient d’arroser la terre en amont.

Partagez votre avis