Arrosage : le jardin a besoin d’eau mais a-t-on le droit d’arroser en ce moment ?

Afficher Masquer le sommaire

En ce moment, nous nous trouvons en forte période de canicule. Pendant cette dernière, il est recommandé de ne pas gaspiller d’eau. Certains départements se retrouvent avec plusieurs degrés de restrictions. Ses restrictions rendent difficile l’entretien et la gestion des jardins. Les habitués du jardinage ne peuvent plus arroser leurs plantes à n’importe quel moment. Avant de réfléchir aux différentes solutions pour arroser son jardin malgré les restrictions, il faut savoir si dans la zone où nous nous trouvons nous sommes concernés par cette limitation. Ainsi, nous aurons une idée de ce que nous encourons si nous venions à ne pas respecter cette restriction. 

L’arrosage régulier pendant la canicule est-il possible ?

Le gouvernement a mis en place des mesures pour nous permettre de surmonter ses moments de forte chaleur et sécheresse. Il existe différents niveaux de gravité qu’il faut adapter à notre usage de l’eau. En fonction de votre activité, vous pouvez bénéficier de certains allégements. 

Les niveaux de gravité

Les limites d’usage se fixent au regard de ces jauges de gravité. Vous pouvez retrouver :

  • vigilance
  • alerte
  • alerte renforcé 
  • risque

Le niveau de vigilance ne possède pas de réelle restriction, il est là pour encourager tout le monde à ne pas faire de gaspillage, mais plutôt de l’économie d’eau. En ce qui concerne le niveau d’alerte, il oblige à réduire la quantité de prélèvement dans les ressources en eau. Pour le niveau d’alerte, la consommation est réduite de moins de 50%. Le niveau d’alerte renforcée, quant à lui, réduit la consommation de plus de moitié. Le dernier niveau de crise, lui, interdit totalement ou en partie le fait de puiser dans les réserves d’eau. 

Les différents usages de l’eau 

En premier, vous avez l’AEP (Alimentation en eau potable) ensuite vous avez l’irrigation qui est l’arrosage artificiel. Puis, vous avez le refroidissement des CNPE (Centre nucléaire de Production d’Électricité) et enfin l’usage des professionnels et individuels. 

En fonction de votre usage, vous pouvez bénéficier d’avantages. Dans le cadre des professions agricoles, par exemple, il est impératif pour eux de boire, nourrir leurs bêtes ou arroser leurs champs pour garantir une bonne production. Dans ce cas-là, si l’agriculteur se trouve dans une zone à risque, il peut lui être autorisé un prélèvement. Cependant, si vous êtes un simple particulier qui souhaite arroser le jardin de sa maison, vous ne pouvez pas bénéficier de ses faveurs. 

A lire aussi  Les scarificateurs de gazon 

Comment s’occuper de son jardin avec la restriction d’eau ?

Mais ne vous inquiétez pas si vos plantes ont besoin d’eau pendant cette période de chaleur, vous pouvez toujours trouver des solutions. La plus évidente est de choisir une autre source d’approvisionnement. Vous avez le choix entre l’eau de pluie ou celle que vous utilisez pour faire votre vaisselle. Pensez à vous acheter un grand récipient afin de pouvoir arroser en continu votre jardin. Pour que votre récipient dure le plus de temps possible, vous pouvez changer votre méthode d’arrosage et adopter l’arrosage goutte-à-goutte. Il permet de donner le strict minimum. En ce sens, vous êtes sûr de ne pas faire de gaspillage. 

 La restriction d’eau ne sera plus un problème pour vous. 

Il faut penser aussi à bien choisir vos périodes d’arrosage. En fonction de la météo, au moment où vous arrosez vos plantes, vous pourrez analyser des différents comportements. En pleine journée, votre sol à tendance à sécher plus vite que le matin ou en fin de soirée. À vous donc de revoir votre heure d’arrosage. 

Si la période de chaleur occasionne une forte sécheresse, et de ce fait, pas de pluie, vous pouvez opter pour la protection de vos plantes. À défaut de ne pas arroser, vous pouvez retarder l’échéance de leur dépérissement tant que possible. Si vous avez de tout petits plants, vous pouvez les recouvrir d’un tissu assez léger pour les protéger du soleil.  

S’il y a dans votre jardin une zone qui est souvent à l’ombre pendant tout le long de la journée, privilégiez là à d’autres. Vous pouvez aussi décider de laisser pousser les herbes un peu plus haut et ne pas les couper. Les hautes herbes ont la particularité de protéger votre sol des agressions extérieures comme les rayons de soleil. 

Enfin, pour ne pas trop vous soucier de vos plantes, vous pouvez tout simplement choisir celles qui évoluent bien dans des climats chauds et secs.

Partagez votre avis