Ctendance

Isolation Mur Intérieur / Conseils isolation

Comment isoler un mur intérieur sans perdre de place ?

Amandin QG

Publié le

Mis à jour le

Lu 173

Comment Isoler Phoniquement Un Mur Interieur

Pour bénéficier d’une isolation de qualité, vous devez toujours faire en sorte d’avoir des fenêtres et des portes de qualité. Toutefois, ce ne sont pas les seuls facteurs qui vous permettent de bien isoler un mur intérieur. Le mur joue un rôle important dans l’isolation thermique et phonique de votre maison.

C’est pourquoi, le renforcer peut également être une alternative si vous avez besoin d’une meilleure isolation.

Il existe diverses méthodes pour l’isoler, qui peuvent plus ou moins limiter la perte d’espace de votre intérieur. Car en effet, il est toujours préférable d’isoler vos murs par l’intérieur. Pourquoi est-ce préférable ? Que dit la réglementation sur le sujet ?

Pourquoi isoler un mur par l’intérieur ?

Quand on parle d’isolation des murs, sachez qu’il est toujours préconisé d’opter pour une installation à l’intérieur. En effet, cela permet de renforcer les performances thermiques.

Toutefois, cela engendre une perte d’espace dans la maison. En installant des panneaux qui vont rajouter de l’épaisseur à vos murs, il est évident que l’espace en sera réduit. C’est pourquoi il est crucial de trouver des solutions pour pallier ce désagrément.

Que dit la réglementation sur l’isolation d’un mur intérieur ?

Que Dit La Réglementation Sur L’isolation D’un Mur Intérieur

Qu’en est-il de la réglementation à ce sujet ? Il n’est pas rare de la voir changer régulièrement sur des sujets comme celui-là. La consommation d’énergie dans les foyers est une préoccupation majeure, en raison de l’impact écologique que cela engendre, mais aussi liée à l’aspect financier.

En effet, les plus démunis peuvent difficilement agir sur leur isolation car le coût financier est trop important. C’est pourquoi, il n’est pas rare de voir les normes en vigueur se durcir et imposer de meilleures isolations dans les foyers.

L’isolation des murs n’est pas une exception. En 2020, la norme RT 2020 est mise en place. Celle-ci durcit les lois vis-à-vis des performances énergétiques des nouvelles constructions.

De ce fait, les consommations de chauffage ne doivent donc pas dépasser un certain seuil, ce qui oblige systématiquement à mieux isoler lors de la construction du bâtiment.

Si vous êtes donc en pleine construction de votre maison ou en plein travaux de rénovation, vous êtes dans l’obligation de respecter cette norme en vigueur, qui augmente la résistance thermique minimale autorisée des matériaux à plus de 2,8 m² K/W.

Quel est le matériel requis pour isoler un mur intérieur ?

Vous l’avez compris, il est crucial d’isoler ces murs. Mais, quel matériel se procurer afin de pouvoir effectuer cela ? De nombreux matériaux peuvent être utilisés en raison de leurs hautes performances en matière d’isolation.

Toutefois, vous devez être judicieux dans votre choix si vous souhaitez minimiser la perte d’espace. Pour cela, optez pour les matières isolantes les moins épaisses.

La fibre de bois

La Fibre De Bois

100% naturel, recyclable et éco responsable, ce matériau est fabriqué à partir de chutes de bois. Moins performante que d’autres types d’isolants, elle reste une très bonne alternative pour améliorer les performances thermiques en été.

Si vous souhaitez vous tourner vers ce matériau et que vous avez besoin que celui-ci soit efficace également en hiver, vous devrez augmenter l’épaisseur de la fibre de bois. Une épaisseur de 15 cm est idéale pour un confort thermique hivernal.

De ce fait, bien qu’il s’agisse d’une très bonne alternative pour renforcer vos murs intérieurs, le fait que l’épaisseur soit conséquente reste un point noir à considérer dans votre choix de matériaux.

La laine de verre

La Laine De Verre

Polyvalente, la laine de verre peut être appliquée sur de nombreuses surfaces. Il est assez courant d’en trouver dans les combles, les cloisons ou encore sur les plafonds. C’est donc un excellent isolant.

Toutefois, vous avez besoin d’une épaisseur de 13 cm pour atteindre des performances satisfaisantes et qui respectent largement les normes en vigueur. C’est donc une épaisseur assez proche de la fibre de bois, mais moins conséquente.

Deux types de conditionnement sont vivement recommandés par les professionnels dans le cadre de l’isolation des murs intérieurs :

  • Les panneaux rigides
  • Les rouleaux semi-rigides

Le polyuréthane

Le Polyuréthane

Il s’agit là du matériau le plus isolant des trois. Résistant à l’humidité et à la compression, c’est le matériau le plus recommandé pour une performance optimale et un encombrement réduit.

En effet, le polyuréthane prend moins de place tout en ayant une conductivité thermique plus que satisfaisante. On estime qu’une mousse de 10 cm est largement suffisante pour atteindre une performance de 3,8 m² K/W.

Même si vous optez pour un polyuréthane en panneaux, ce qui existe également, son épaisseur est comprise entre 9 et 11 cm.

Isolation d’un mur intérieur sans perdre de place : méthodes et conseils

Isolation D’un Mur Intérieur Sans Perdre De Place Méthodes Et Conseils

Maintenant que vous avez toutes les informations pour choisir vos matériaux, il est important de bien connaître les méthodes existantes ainsi que celle qui sera la plus adaptée à une optimisation de l’espace.

Les 3 méthodes d’isolation des murs intérieurs

Bien qu’il n’existe pas que 3 façons d’effectuer ces travaux, voici les méthodes les plus couramment utilisées :

  • La pose du matériau isolant entre les murs et le lattage. Cela corrige l’inégalité du mur.
  • La pose directe de l’isolant à même les murs. Toutefois, la surface ne doit comporter aucun défaut pour que l’application soit possible. Lorsque vous optez pour cette méthode, l’isolant est soit appliqué en flocon par projection, soit sous forme de panneaux rigides ou semi-rigides.
  • La pose d’une contre-cloison, qui sera installée sur les murs déjà présents. Cette méthode permet d’améliorer l’isolation phonique en plus d’augmenter les performances énergétiques. (On peut utiliser le placo demi stil par exemple)

Utiliser des panneaux isolants sous-vides et minces

Les panneaux minces à feuilles réfléchissantes ont le mérite de faire gagner de l’espace, en plus de garantir une excellente étanchéité. Quant à l’isolant sous-vide, son épaisseur n’est que de 3 cm, tout en proposant une conductivité thermique optimale.

Il s’agit aujourd’hui de l’un des isolants les plus puissants sur le marché. Pour vous donner un ordre d’idée, 9 cm de laine de verre équivaut à tout juste 1 cm de panneau sous-vide.

Bien choisir ses matériaux pour limiter la perte d’espace

Bien Choisir Ses Matériaux Pour Limiter La Perte D’espace

Vous l’avez compris, le choix des matériaux aura une incidence directe sur la perte d’espace dans votre maison.

Il faut donc choisir le matériau le moins épais possible, mais qui propose des performances isolantes importantes, que ce soit pour respecter les normes en vigueur, mais également pour vous permettre de ne pas consommer trop d’électricité au quotidien.

Il faut également que votre choix s’adapte à votre budget, car chaque isolant ne se trouve pas au même prix.

Bien choisir la méthode qui fait le moins perdre de place

Certaines méthodes prennent moins de place que d’autres. Voici notamment les deux méthodes qui vous feront perdre moins d’espace :

  • La projection des produits qui feront office d’isolants
  • L’installation de panneaux semi-rigides ou entièrement rigides directement sur vos murs

La projection de produits est évidemment la méthode qui prendra le moins de place, en plus d’avoir le mérite de masquer les imperfections et les irrégularités du mur. Toutefois, il s’agit de celle qui présente les performances isolantes les moins efficaces.

Installer des panneaux est donc ce qui est préconisé si vous avez la possibilité de choisir parmi toutes les méthodes et tous les matériaux.

Partagez votre avis