Blog décoration et maison Ctendance

isolation thermique

Isolants ultra-minces ? L’innovation qui transformera votre isolation et réduira vos factures !

Dans une époque où la durabilité et l'efficacité énergétique sont de plus en plus cruciales, les isolants ultra-minces s'avèrent incontournables pour l'industrie de la construction.

Amandin QG

Publié le

L’isolation thermique a toujours été un aspect important dans l’industrie de la construction. Et, il faut le dire, la gestion de l’énergie dans nos bâtiments n’est pas une chose facile. Il faut à la fois maintenir une température confortable à l’intérieur et réduire la consommation énergétique. Pour ce faire, de nombreuses avancées technologiques ont été réalisées dans le domaine de l’isolation au fil des années. Mais une révolution récente a émergé : les isolants ultra-minces. Ces matériaux innovants, comme les panneaux isolants sous vide (PIV) ou encore les aérogels de silice, promettent d’optimiser l’espace intérieur et de faciliter l’installation.

Isolant sous vide : ultra-mince, mais efficace !

Ce procédé est très récent et son arrivée en France date de 2008 seulement. Les panneaux d’isolants sous vide représentent l’une des options les plus performants du marché pour l’isolation de l’intérieur, et ce, pour plusieurs raisons. Grâce à leur composition (noyau poreux recouvert d’une enveloppe hermétique à l’air et aux gaz) ils ne nécessitent que très peu d’épaisseur pour répondre aux exigences thermiques actuelles.

À lire Critères clés pour choisir la meilleure caméra thermique pour votre smartphone

Leur utilisation vous permettra donc de réaliser un gain d’espace considérable. Il faut noter que leur faible épaisseur ne les empêche pas de vous procurer une résistance thermique exceptionnelle, et ce, grâce au vide à l’intérieur des panneaux. Toutefois, l’isolant sous vide peut présenter certains points faibles. En effet, il est très fragile, ce qui demande une grande attention lors de la pose des panneaux qui ne doivent pas être recoupés. N’hésitez donc pas de faire appels à un professionnel lors de leur pose.

Même après l’opération, vous devez veiller à ce qu’ils ne soient pas percés afin de garantir leur longévité.

L’aérogel de silice : un isolant léger et solide

Un autre isolant ultra-mince qui vous procure une haute performance est l’aérogel de silice. Comme son nom l’indique, ce matériau est fabriqué à partir de gel de silice et d’air. Il est commercialisé sous forme d’enduits isolants à appliquer ou à projeter sur vos murs et façades. Cela dit, il est également disponible sous forme de granulés destinés à l’isolation thermique par l’extérieur.

Cet isolant est à la fois léger et solide et peut-être employé dans différentes applications. L’aérogel de silice constitue une excellente option pour isoler votre logement. Ce matériau a une faible conductivité, en d’autres termes, il ne laisse pas la chaleur de l’intérieur s’échapper, ce qui vous permettra de la préserver en hiver. Il en va de même pour la fraicheur en été.

À lire Le doublage thermique : la méthode qui change la donne en performance d’isolation

On n’a pas besoin de vous dire que cela réduira non seulement votre consommation d’énergie, mais aussi votre empreinte carbone. Ce n’est pas tout ! L’aérogel de silice présente d’autres avantages. Par exemple, vous n’aurez pas besoin d’installer un pare-vapeur, car il est imperméable à l’eau. Il est également très résistant au feu.

Les isolants ultra-minces sont de vrais alliés pour l’industrie de construction. Leur efficacité énergétique et leur légèreté méritent toute votre attention !

  • Save

1 avis sur « Isolants ultra-minces ? L’innovation qui transformera votre isolation et réduira vos factures ! »

  1. Bonjour
    Pour juger si un isolant mince ou épais est efficient en termes de transfert de chaleur par conduction, il faut annoncer son coefficient de conductivité thermique ou lambda (loi de Fourier). Dire qu’il est faible n’est pas suffisant et ne permet pas la comparaison avec d’autres produits. Aussi fournir son épaisseur pour accéder à la résistance thermique. Par ailleurs, pour ses performances en confort d’été, il faut connaître le déphasage qu’il procure et donc connaître le coefficient de diffusion de chaleur, donc chaleur spécifique et masse volumique du matériau. Seule la connaissance de ces caractéristiques permettent de donner une idée des performances de l’isolant.
    Cordialement

    Répondre

Partagez votre avis