Blog décoration et maison Ctendance

isolation thermique

Critères clés pour choisir la meilleure caméra thermique pour votre smartphone

Les ponts thermiques, également connus sous le nom de déperditions thermiques, peuvent entraîner des pertes de chaleur significatives dans une maison mal isolée. Comment peut-on alors résoudre ce problème ?

Amandin QG

Publié le

Caméra thermique pour smartphone

Vous souhaitez détecter les déperditions thermiques en utilisant une caméra thermique efficace ? Voici les critères essentiels à considérer pour choisir le bon modèle adapté à vos besoins.

Qu’est-ce qu’une caméra thermique ?

Les caméras thermiques sont des dispositifs avancés conçus pour repérer des variations minimes de température.

À lire Le doublage thermique : la méthode qui change la donne en performance d’isolation

Elles trouvent leur utilité dans divers domaines, notamment pour évaluer l’isolation des habitations en identifiants les zones où se produit une déperdition thermique.

D’ailleurs, les caméras thermiques sont aussi utilisées pour contrôler le bon fonctionnement d’un appareil de chauffage.

Caméra thermique pour smartphone
  • Save
RossHelen

Les facteurs à prendre en compte lors du choix de sa caméra thermique

Le principal inconvénient d’une caméra thermique pour smartphone est le fait que ses mesures sont moins précises qu’un appareil conventionnel.

Voici les éléments à prendre en compte pour tirer le meilleur parti de votre caméra :

À lire Et si la caméra de votre smartphone vous permettait de repérer les ponts thermiques de votre domicile ?

  • La résolution du détecteur : qui correspond au nombre de pixels que la caméra peut remplir dans une image particulière. Plus il y en aura, plus l’image sera détaillée.
  • Le temps d’exposition : il s’agit de la vitesse à laquelle la caméra peut capturer l’équivalent d’une seconde de données.
  • La plage de température : cela consiste en la capacité de l’appareil à discerner le chaud et le froid dans une scène particulière. C’est un facteur très important lors du choix de sa caméra thermique.
  • La sensibilité thermique : aussi appelée résolution thermique, c’est la plus petite différence de température mesurable par la caméra.
  • La fréquence d’images : la plupart des modèles conventionnels ont une fréquence de 9 Hz (une production de 9 images par seconde), mais les modèles utilisés dans les études thermiques ont une meilleure fréquence.
  • Le focus : lors de la capture d’images thermiques, une mise au point est nécessaire pour obtenir un rendu net de la scène.
  • La collecte de l’image standard + thermique : cela est utile pour la compréhension d’une scène complexe. Certains appareils avancés possèdent une technologie PiP (Picture in Picture) combinant ces deux images en une seule.
  • La palette de couleurs : une caméra de qualité peut produire des images thermiques de différentes couleurs en plus d’une image en niveaux de gris.
  • Le type de la batterie : souvent ignoré, mais tout aussi important, avoir un appareil photo avec une batterie durable peut s’avérer pratique à long terme.

Le prix d’achat d’une caméra thermique

Le coût d’acquisition d’une caméra thermique se situe généralement entre 1 500 et 3 700 euros. La majorité de ces caméras disposent de

  • Connexions filaires (comme USB ou Ethernet), ou sans fil (comme le Wi-Fi).
  • Un logiciel de traitement.
  • Un support Android ou iOS.
  • Une prise pour générer des rapports.

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour effectuer un bon achat et identifier efficacement les ponts thermiques chez vous.

  • Save

Partagez votre avis