Blog décoration et maison Ctendance

Arbre

Hiverner son oranger : astuces essentielles pour un arbre en bonne santé !

En hiver, les orangers sont les premiers agrumes à subir les conséquences du froid et du gel. C'est pourquoi il est important de les protéger. Alors, comment hiverner un oranger ?

Dorine Alanoix

Publié le

Hiverner son oranger : astuces essentielles pour un arbre en bonne santé !

L’arrivée de l’hiver et de ses grands froids peut avoir de sérieuses conséquences sur vos arbres fruitiers, notamment, les agrumes. En effet, les orangers et les citronniers peuvent facilement dépérir en hiver s’ils ne sont pas protégés de manière appropriée.

Cependant, à l’inverse des orangers, malgré leur fragilité, les citronniers ont tout de même tendance à être plus robustes. Alors, si vous possédez des orangers, il est crucial de bien les protéger contre le froid et le gel de l’hiver. Dans cet article, nous allons vous donner 10 astuces efficaces pour hiverner un oranger et parvenir à cultiver ses fruits dans les meilleures conditions.

À lire Protéger vos tomates du froid de l’hiver ? Voici les techniques d’hivernage efficaces !

Accordez à votre oranger un sol bien drainé 

Un sol drainé de manière appropriée est essentiel pour éviter que les racines d’un oranger ne s’engorgent d’eau.

En hiver, cet arbre n’a pas besoin de grandes quantités d’eau, c’est pourquoi il faut améliorer le drainage du sol.

Un surplus d’eau peut contribuer au pourrissement des racines de cet agrume.  

Protéger votre oranger du froid à l’aide de paillis 

Avant l’arrivée de l’hiver et du froid glacial, appliquez du paillis protecteur autour de la base de l’oranger.

À lire Protégez vos oliviers cet hiver ! Méthodes infaillibles pour un paillage et hivernage réussis !

Cela aide à maintenir une température constante du sol, protégeant ainsi les racines de votre arbre du froid extrême et du gel.

Envisagez une structure de protection

Si l’hiver s’annonce rude, prévoyez la mise en place d’une structure protectrice pour votre oranger.

Utilisez des bâches, des toiles d’hivernage, ou des cadres en bois pour créer une barrière physique contre le froid.

Veillez cependant à laisser suffisamment d’espace à l’intérieur de la construction pour permettre à l’air de circuler.

À lire Alerte gel ! Protégez votre jasmin avec ces astuces infaillibles d’hivernage !

Un oranger
  • Save
Getty Images Signature

Protégez le tronc de votre oranger

Le tronc de l’oranger est particulièrement fragile face au froid. Pensez donc à l’envelopper avec un matériau isolant, comme du tissu d’hivernage ou du papier bulle.

Assurez-vous que la matière que vous avez utilisée ne retient pas l’humidité pour éviter que le tronc de votre arbre ne soit touché par des maladies fongiques.

Taillez votre oranger judicieusement 

Tailler votre oranger de manière prudente avant l’hiver est très bénéfique pour éliminer les branches malades ou endommagées.

Cependant, évitez d’en tailler plusieurs à la fois, étant donné que cela pourrait affaiblir votre arbre et le rendre plus vulnérable aux conditions hivernales.

À lire Quels arbres fruitiers planter au mois de mars ?

Évitez de fertiliser l’oranger en hiver

Plusieurs jardiniers amateurs font l’erreur de fertiliser leurs orangers en hiver, pensant que cela va les aider à affronter le climat hivernal extrême.

Cependant, c’est l’inverse qui risque de se produire. Les engrais stimulent la croissance, ce qui n’est pas souhaitable pendant l’hiver.

Évitez donc de les appliquer durant cette période pour permettre à l’arbre de ralentir son métabolisme et faire face à cette saison.

Arrosez votre oranger modérément

Durant l’hiver, il est conseillé de réduire la fréquence d’arrosage, tout en offrant au sol de votre oranger une hydratation adéquate. Essayez donc de trouver un équilibre en surveillant attentivement l’humidité du sol.

À lire Les 7 arbres à croissance rapide pour un jardin sublime !

Utilisez des voiles d’hivernage

Les voiles d’hivernage sont des tissus légers qui permettent à l’air et à la lumière de passer tout en offrant à l’oranger une bonne protection contre le froid.

Protégez votre oranger contre les ravageurs hivernaux

Bien que les ravageurs soient moins nombreux en hiver, en raison du froid, certains peuvent encore être actifs.

Surveillez donc la présence de nuisibles, telles que les cochenilles, les chenilles ou encore les acariens.

Protéger un oranger en hiver requiert une planification minutieuse et une attention constante. En suivant ces dix conseils, vous offrirez à votre oranger les meilleures conditions de survie pendant les mois les plus froids.

  • Save

Partagez votre avis