Ctendance

Jardin

Guide de jardinage : pour une pelouse verdoyante et en pleine forme, voici comment préparer la terre avant de semer votre gazon

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 184

Guide de jardinage pour une pelouse verdoyante et en pleine forme, voici comment préparer la terre avant de semer votre gazon

La préparation de votre jardin dans le but de semer du gazon est capitale, et ne doit pas se faire au hasard. En effet, il est important de bien préparer le sol pour que les graines disposent d’un environnement adapté à leur croissance. Par ailleurs, une préparation de la terre adaptée contribuera à assurer la qualité de votre pelouse.

Préparer la terre afin de pouvoir semer son gazon facilement

Si le terrain est couvert d’herbes hautes ou de mauvaises herbes, commencez par les retirer. Labourez le sol à environ 20 centimètres de profondeur avec une bêche ou un timon. Cette action ameublit le sol et arrache l’herbe existante. Enlevez autant de plantes que possible, y compris leurs racines. Profitez-en pour enlever les pierres, les cailloux et les souches d’arbres du sol. C’est aussi l’occasion parfaite de mettre en place une irrigation souterraine automatique ou d’envisager un drainage selon l’humidité constatée.

Il est souvent difficile de se débarrasser complètement des mauvaises herbes, d’autant que ces dernières pousseront toujours beaucoup plus vite que votre belle pelouse. Si vous utilisez des herbicides, choisissez des produits systémiques si vous le pouvez. Lorsqu’ils sont pulvérisés sur les feuilles, ils pénètrent jusqu’aux racines et éliminent définitivement la plante. 

L’utilisation d’un herbicide à base de glyphosate vous débarrassera des mauvaises herbes et vous permettra de replanter après quelques semaines. Pour nettoyer les jardins et les allées, évitez d’employer un désherbant total : il détruira irrévocablement votre jeune pelouse.

La plupart des jardineries proposent des analyses de sol ; ce service est payant, mais il vous permet de connaître les propriétés exactes de votre terre et de corriger les éventuels déséquilibres de celle-ci. Selon les caractéristiques du terrain, il peut être modifié comme suit :

  • Lorsqu’il est argileux, ajoutez du sable. 
  • S’il est sablonneux, donnez-lui de la tourbe ou de la terre argileuse. 
  • Au cas où il serait calcaire, mettez de la chaux ou du fumier bien décomposé. 

Pensez à ajouter de l’engrais complet pour vous assurer que vos jeunes plants sont bien nourris.

Maintenant que le sol est exempt de mauvaises herbes, le sol doit être nivelé. Retirez les dernières pierres, les dernières racines, et l’ensemble des éléments qui handicape le bon développement du gazon. Nivelez, grattez et ratissez le sol pour casser les mottes. Notez qu’un bon sol améliore le taux de germination. Ajustez le terrain avec un râteau ou un balai à gazon pour plus de facilité et un meilleur résultat. 

Par la suite, compressez un peu la terre pour la rendre plus stable. Pour les petites surfaces, vous pouvez tasser avec vos pieds. En revanche, pour les grands jardins, utilisez des rouleaux. Il s’agit d’un bon investissement, car le roulage des pelouses est essentiel pour entretenir celles-ci. Attention cependant à ne pas laisser d’empreintes sur le sol.

Enfin, votre terrain est prêt à accueillir votre nouvelle pelouse, signifiant qu’il est temps pour vous de semer. Soyez conscient de la période durant laquelle vous effectuez cette opération, la pelouse doit pouvoir s’installer convenablement avant l’arrivée des premières gelées.

Le printemps, c’est quand la neige fond et qu’elle repousse en gazon.

L’entretien nécessaire pour obtenir une pelouse verdoyante

Une fois votre gazon bien en place, il reste primordial de l’entretenir de façon correcte pour le voir prospérer. Pour ce faire, il y a certaines opérations à effectuer de manière sérieuse afin de bénéficier d’une pelouse luxuriante. 

Les astuces pour arroser son gazon

Il est recommandé d’arroser abondamment plutôt que d’arroser trop souvent. En effet, un arrosage excessif empêche les racines de pousser au plus profond de la terre à la recherche d’humidité, rendant la pelouse de plus en plus sensible à la sécheresse.

Notez que certains horaires sont plus intéressants pour hydrater sa pelouse, à savoir une fois le soleil couché. À l’inverse, on évite d’arroser lorsque celui-ci se situe à son plus haut point et lorsqu’il fait chaud, afin d’éviter l’évaporation.

L’importance de la scarification

Avec le temps qui passe, les résidus végétaux finissent par former une couche à la surface de la terre. Ces enchevêtrements empêchent l’air, la pluie et les nutriments de pénétrer dans le sol. Ainsi, la pelouse s’assèche et s’appauvrit en minéraux

Une fois que la mousse est bien établie, un râteau ou un scarificateur doivent être utilisés pour la retirer. Une taille annuelle peut éliminer la végétation enchevêtrée ainsi que la mousse, et faire repousser votre pelouse.

Partagez votre avis