Ménage : l’entretien de la maison avec les recettes d’antan

Peau De Chamois
Pas question de revenir à la lessiveuse ou d’abandonner l’aspirateur, mais pourquoi pas redécouvrir les savoir-faire traditionnels, les bons produits d’antan ? Comme lorsqu’on allait chez les droguistes ou les marchands de couleurs. Simples, authentiques, naturels… les nouveaux produits d’entretien s’inspirent des recettes d’antan.

Soignez le bois en douceur

Cirez votre secrétaire en acajou ou votre armoire en chêne avec une cire à l'ancienne, à la délicieuse odeur de miel. Elle est formulée sans silicone, avec de la cire d'abeille et de la térébenthine.

Ou, comme les antiquaires, utilisez un pain de cire d'abeille pure, le must des produits lustrants.

A noter aussi la crème nourricière, à base d'huile d'amandes amères et de cire de carnauba, qui ne renferme aucun produit chimique - bien utile si votre meuble est ancien et s'il n'a pas été "soigné" depuis longtemps.

Astuce : Avant de cirer votre meuble, vous pouvez passer un chiffon imbibé de vinaigre pour estomper les anciennes couches de cire.

Lustrez à la mèche coton ou au chiffon sec, préalablement chauffé sur le dessus d'un radiateur : le brillant sera plus uniforme. Ou utilisez une brosse en plumes d'oie ou en poils de chèvre, qui favorise la bonne répartition et la pénétration de la cire ainsi qu'une belle patine.

Nourrissez votre parquet avec une cire à l'ancienne, sous forme liquide. Elle nourrit le bois en ravivant sa teinte et lui donne une belle brillance longue durée. Elle s'étale par petites touches et s'égalise à l'aide d'un chiffon enroulé autour d'un balai brosse. Sec en 20 minutes. Le lustrage de la patine s'opère avec un chiffon doux.

A noter aussi la fameuse "Ciror", cire vendue depuis 1890 ! une pâte incolore, anti-taches et anti- glisse

Les classiques sont de retour

La brosse à parquet : en hêtre, cuir naturel et soie, parfaite pour laver les sols à grande eau savonneuse comme autrefois

La peau de chamois : il ne s'agit plus de la toison de l'animal, mais d'un tissu tendrement velouté qui lui ressemble. Douce sous les doigts, elle n'a pas son pareil pour dépoussiérer les bibelots ou lustrer l'argenterie.

L'huile de lin, pour raviver les tommettes à l'ancienne. Elle est moins agressive que les décapants chimiques qui "attaquent" les terres cuites.

La terre de Sommières : utilisée depuis des siècles, cette poudre d'argile surfine 100 % naturelle est ultra-absorbante pour dégraisser les taches sur le bois, les tissus, les moquettes, les cuirs. Un bon coup de brosse suffit à l'ôter.

Le véritable balai de paille revient se cacher derrière la porte de la cuisine. Robuste et dense, il traque les miettes sur le parquet, la poussière des tapis ou les moutons sous le lit.

La lustreuse "Nénette" en fibres de coton pour dépoussiérer et faire briller les meubles en un seul geste.

Le plumeau en... plumes : pour un époussetage nostalgique et délicat des beaux livres de la bibliothèque.

Le savon de Marseille : comme hier, sous forme de copeaux à diluer à l'eau froide, il est toujours efficace pour ôter les taches sur tous les supports ou nettoyer minutieusement les tableaux à l'aide d'un disque en coton.

Le savon noir, à base de potasse et d'huile végétale, qui est formidable pour décrasser facilement carrelages, marbres et sanitaires.

Savon De Marseille
© istock

Des produits "essentiels"

Servez-vous aussi des produits aux huiles essentielles pour entretenir la maison. Ils s'accordent parfaitement au ménage à l'ancienne. Avantages ils sont naturels, sains et parfumés.

Faites briller et dégraissez les assiettes et les verres avec un liquide à vaisselle aux extraits de plantes

Assainissez l'aspirateur en utilisant la poudre aromatique à la lavande, la menthe ou l'eucalyptus. Sympathique aussi, celle à l'odeur de bois ciré, qui diffuse une puissante senteur d’encaustique ;

Lavez les sols avec des nettoyants aux essences naturelles et au savon.

Un désinfectant à fabriquer vous-même

Ce désinfectant est composé de 2 cuillerées à café d'huile essentielle de citron, 2 cuillerées à café d'huile essentielle de pin, une demi-cuillerée à café d'huile essentielle de cannelle et une demi-cuillerée à café d'huile essentielle d'arbre à thé. Quelques gouttes suffisent pour nettoyer des poignées de porte ou désinfecter et désodoriser un siphon de lavabo.

Avec, en prime, des fragrances acidulées et épicées qui évoquent l'Inde et l'Italie.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.