Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

DIY : comment fabriquer facilement et rapidement un composteur pour son jardin

Vous avez pour ambition de fabriquer un composteur pour votre jardin ? Nous vous expliquons tout. 

Amandin QG

Publié le

DIY : comment fabriquer facilement et rapidement un composteur pour son jardin

Au retour du beau temps, les activités extérieures reprennent, entre le jardinage, la tonte de la pelouse ou encore l’entretien du potager. Vous vous apercevez qu’un composteur serait le bienvenu, et, coup de chance, vous avez justement une place idéale à lui dédier dans votre jardin. S’il est possible d’en acheter un déjà construit en magasin, sachez qu’en réalité la fabrication d’un composteur est très simple. En suivant nos conseils, vous serez en mesure de réaliser le vôtre, parfaitement sur-mesure, facilement et rapidement.

Fabriquer un composteur facilement pour son jardin 

Ainsi, il existe plusieurs solutions pour construire un composteur soi-même. Tout l’intérêt de réaliser quelque chose soit même est de pouvoir faire des économies sur les matériaux avec des choses que l’on possède déjà. C’est pourquoi, trois solutions particulièrement efficaces s’offrent à vous.

À lire Comment transformer les mauvaises herbes de votre jardin en compost ?

Utiliser des palettes de bois 

Il existe plusieurs méthodes pour fabriquer son propre compost rapidement et sans trop dépenser. La construction d’un composteur grâce à des palettes de bois est la solution la plus efficace et répandue, et également très peu coûteuse. Toutefois, il faut faire attention aux palettes, celles présentant la mention “MB” ont été traitées chimiquement dans le passé, ce qui n’est pas l’idéal pour ce genre de projet. 

Pour réaliser votre composteur, vous aurez besoin de 4 palettes, de fixations, de vis ainsi que des fils de fer. La conception est très simple, il vous suffira de placer les palettes debout, en U, donc deux sur le côté et une dans le fond. Placez les plateaux vers l’intérieur, et les pieds des palettes vers l’extérieur, afin de faciliter l’utilisation future. Vous pouvez ensuite fixer les palettes entre elles grâce à vos équerres de fixation. 

La quatrième palette pourra alors vous servir de porte, pour cela, fixez cette dernière à l’aide de charnières ou de simples fils de fer. Pour recouvrir votre structure, vous pouvez soit utiliser une bâche, soit installer une cinquième palette. 

La construction est à la fois très simple et rapide, c’est la solution la plus commune, et également la plus esthétique.

À lire Des rats dans le compost ? Voici les méthodes infaillibles pour les repousser !

Utiliser du bois et du grillage 

Au cas où vous ne disposeriez pas de palettes, vous pouvez également construire votre composteur à l’aide de bois et de grillage

Pour sa construction, rassembler 16 planches de la même taille, puis réaliser 4 cadres de bois. À l’intérieur de ses cadres, il vous suffira d’installer et de fixer le grillage. À ce moment-là, vous avez donc 4 surfaces planes de bois et grillage, il ne reste plus qu’à les fixer ensemble. Vous pouvez, encore une fois, recouvrir la structure d’une bâche afin d’éviter l’infiltration de pluie.

Recycler une poubelle en métal 

Enfin, vous pouvez aussi utiliser une poubelle en métal. La réalisation sera encore une fois très simple, il vous suffira de trouer cette dernière dans le but de favoriser l’aération à l’intérieur. Les trous doivent se trouver sur les côtés, sur le couvercle, ainsi que dans le fond.

Ce composteur ne sera pas immense, mais pourra être suffisant pour certains foyers. De plus, il apportera une touche de vintage à votre jardin si vous choisissez une belle poubelle, et même un côté décoratif, si vous décidez de la peindre ou de faire les aérations sous forme de motifs.

À lire Épluchures d’agrumes : le secret pour un jardin sain et florissant !

Un composteur efficace : les conseils à suivre 

Pour que votre composteur maison fonctionne de manière optimale, certaines recommandations sont à suivre, ainsi : 

  • Il doit être sans fond 
  • Il doit posséder une ouverture comme un couvercle ou une porte
  • Avoir une taille proportionnelle à votre terrain : environ 1L par m². 
  • Ne pas être placé en plein soleil 
  • Avoir une bonne aération 

Ces différentes recommandations permettent d’assurer à votre composteur un bon fonctionnement, avec le bon taux d’humidité et une aération optimale. Ce sont ces éléments qui permettent la transformation de vos déchets végétaux en substrat pouvant servir d’engrais pour votre potager et l’ensemble des plantations sur votre terrain. 

Vous devez également veiller à ce que votre compost soit à même le sol, cela garantira l’évacuation de l’eau. Enfin, au niveau pratique, pour que votre composteur soit facilement utilisable au quotidien, vous pouvez réaliser une trappe sur le bas de votre structure. Grâce à celle-ci, vous pourrez facilement sortir le substrat utilisable, sans passer par le haut ou des déchets végétaux sont encore frais. 

Si vous avez réalisé un bac à compost en palette, vous pouvez retirer les deux planches du bas de l’une des faces, et de la remplacer par du grillage ou placer un bloquant devant lorsque vous n’avez pas besoin de retirer du substrat. 

À lire Obtenir un compost de qualité ? Essayez cette technique qui transformera vos déchets en or pour votre sol !

Le défi de la réalisation apporte la fierté de l’utilisation

  • Save

Partagez votre avis