Energie

Derniers jours pour utiliser votre chèque énergie… ne ratez pas les prochaines échéances !

Vous faites partie de ces ménages qui peinent à subvenir à tous leurs besoins chaque fin de mois ? Vous souhaitez en connaître plus sur l’une des aides accordées aux Français en cette période de l’année ?

Amandin QG

Publié le

Derniers jours pour utiliser votre chèque énergie… ne ratez pas les prochaines échéances !

Le chèque énergie est une mesure auquel ont droit 5,8 millions de ménages français en 2023. Titre de paiement destiné aux foyers dits modestes, il leur permet de payer leurs factures énergétiques ou les travaux de rénovation d’habitation tout en ayant substitué progressivement les tarifs sociaux de l’énergie (électricité et gaz). Généralisées en 2018, ses échéances n’ont cessé de reculer depuis le début de cette année.

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

Le contexte de la crise économique à placer des Français déjà nécessiteux dans une presque précarité. Les prix sont à la hausse et le pouvoir d’achat en stagnation. Pourtant, l’énergie est une des ressources indispensables à notre bien-être et savoir-vivre quotidien.

Permettant de financer vos factures énergétiques ou des travaux de rénovation dans vos logements, c’est une aide ponctuelle gouvernementale valable durant une année. Autrement dit, si vous avez reçu votre chèque énergie pour l’année 2022 et que vous ne l’avez toujours pas dépensé, il est grand temps de vous y appliquer ! Le 31 mars 2023 franchi, il ne sera plus valable.

À lire Chèque énergie : vers la fin du coup de pouce ? Cette nouvelle annonce risque de vous surprendre 

Le chèque s’applique à toutes les fournitures de chauffage : 

  • D’électricité
  • De gaz
  • De fioul
  • De bois
  • D’électricité 
  • De GPL

Il est dit “classique” puisqu’il s’applique sur une base de conditions pour tous les ménages français modestes éligibles à l’offre. Toutefois, une aide exceptionnelle peut venir s’ajouter à la formule élémentaire.

Un chèque sous conditions d’attribution

La date butoir de versement a été décalée au 21 avril 2023. En addition au changement de la date d’attribution, le gouvernement a revalorisé les seuils d’éligibilité en votre faveur. Attribué chaque année, par rapport aux revenus et de la composition de votre ménage, il sera délivré de manière automatique à votre domicile selon les informations des services fiscaux. 

Vous devez préalablement avoir effectué une déclaration de vos revenus dans les temps impartis. Une autre condition concerne votre lieu d’habitation. Vous devez habiter un logement soumis à la taxe d’habitation. Ce critère est à préciser même si vous en êtes exonéré.

À lire Chèque énergie 2023 : découvrez la date limite d’utilisation que vous ignoriez peut-être

Être bénéficiaire du chèque énergie

Vous vous demandez sûrement quels sont les différents critères pour avoir le droit au chèque énergie ? L’aide gouvernementale est sous réserve d’éligibilité et d’appartenance à la tranche de foyers les plus modestes en France. Le calcul dépend de vos ressources et de la composition de votre foyer. Une personne représente un UC, ou une “unité de consommation”. Le second individu composant votre foyer est valorisé à 0,5 et toute autre à 0,3 UC.

Le revenu fiscal de référence importe dans le résultat. Il doit être en dessous de 11 000 euros par UC. Si vous souhaitez savoir si vous pouvez prétendre au chèque énergie, vous devez diviser le revenu fiscal de référence par rapport au nombre d’unités de consommation de votre ménage. 

Une personne seule pourrait ainsi prétendre à un montant maximum de 194 euros. Si vous vivez en couple, votre revenu doit au maximum consistait à 16 500 euros, autrement dit, 3 300 euros par personne supplémentaire dans le foyer. 

Simuler le montant et obtenir le chèque énergie

Vous souhaiteriez savoir si vous êtes éligible au dispositif de chèque énergie, un site qui lui est dédié est disponible. Vous pouvez vous y rendre et renseigner votre numéro fiscal afin de déterminer si vous êtes éligible à l’offre. Ceci n’est pas un simulateur au sens strict du terme. 

À lire Pourquoi les Français pourraient dire adieu au chèque énergie l’année prochaine ?

Aucune démarche n’est à faire pour l’obtenir. Ainsi, il est attribué de manière automatique grâce aux données récoltées par l’administration fiscale et transmettant la liste des foyers éligibles à l’Agence des services et de paiement.

Pour l’année 2022, le montant du chèque énergie est compris entre 48 et 277 euros. Le calendrier prévoit généralement une attribution et une date limite d’utilisation en fin de mois de mars laissant une année de différence entre les deux.

Le chèque 2022 atteint sa date limite

La période de validité de l’aide touche la fin de sa période de validité.  Si vous n’avez pas déduit cette aide de vos factures et souhaiteriez-vous en acquitter d’une avec votre chèque énergie, vous pouvez faire une demande : 

  • Auprès du site de chèque énergie
  • Auprès de votre fournisseur d’électricité ou de gaz
  • Par courrier simple à votre fournisseur d’électricité ou de gaz avec une copie de document comportant vos références client

Le 31 mars prochain, il sera impossible de payer vos factures avec l’aide perçue au cours de l’année précédente.

À lire Nouveau chèque énergie de 250 € versé début juillet : êtes-vous concerné ?

La contradiction existe au sein du plus petit grain d’énergie

Partagez votre avis