Couleurs primaires : Quelles sont les couleurs primaires ?

Vous souhaitez en apprendre plus sur la loi des couleurs ? Bien que cela paraisse simple, la couleur est un sujet très complexe à maîtriser.

Il existe une véritable hiérarchie des couleurs, et il est important d’apprendre différentes notions pour bien comprendre de quoi il s’agit. C’est pourquoi nous allons notamment vous présenter le cercle chromatique, qu’il est primordial de connaître afin d’élaborer divers choix de couleurs.

Si vous souhaitez connaître plus en détail les couleurs primaires, il faut également que vous connaissiez les couleurs secondaires et les couleurs tertiaires. Nous allons donc vous les présenter avant de vous expliquer en quoi consiste le cercle chromatique.

Cela vous permettra d’avoir une compréhension claire et précise des notions de couleurs. Enfin, nous parlerons du noir et du blanc, ces teintes un peu particulières qui, en réalité, n’en sont pas vraiment. Nous allons spécifiquement développer pourquoi elles ne sont pas présentes sur le cercle chromatique.

La hiérarchie des couleurs

La Hiérarchie Des Couleurs

Avant de vous présenter le cercle chromatique et son fonctionnement, nous allons vous présenter la hiérarchie des couleurs. Cela vous permettra de connaître les couleurs primaires mais aussi de savoir où se situe chaque couleur, et pourquoi.

Les couleurs primaires

Les couleurs primaires sont faciles à connaître car il n’y en a que 3 :

  • Le jaune
  • Le rouge
  • Le bleu

Mais, quelle est la raison qui nous amène à les considérer comme des couleurs primaires ? La raison est simple : les couleurs primaires sont les seules qui ne peuvent pas être créées à partir d’autres couleurs.

Vous aurez beau essayer tous les mélanges possibles, vous n’arriverez jamais à créer du bleu, du jaune ou encore du rouge avec les autres couleurs.

Le rouge, le jaune et le bleu sont donc la base même de la théorie et de la création des couleurs. Ce sont elles qui vont d’ailleurs servir de base au sens propre, puisqu’elles vont permettre de créer les autres couleurs que nous connaissons à présent.

Le terme “bleu” ou encore “rouge” est un terme général qui regroupe toutes les nuances de bleu, de rouge et de jaune. C’est pourquoi il est possible de créer autant de couleurs.

En effet, le mélange de deux couleurs primaires peut amener plusieurs résultats selon les nuances choisies.

Cela permettra également de créer des couleurs secondaires de différentes nuances puis des couleurs tertiaires, et ainsi de suite. C’est de là que provient la multitude de couleurs.

Les couleurs secondaires

Vous l’avez compris, le terme “couleur secondaire” vient des couleurs créées à l’aide des couleurs primaires. Si l’on ne compte pas les différentes nuances, il existe également 3 couleurs secondaires :

  • L’orange
  • Le vert
  • Le violet

Comment sont obtenues ces 3 couleurs ? C’est très simple. Pour l’orange, il suffit de mélanger du jaune et du rouge. Pour le vert, le jaune et le bleu sont mélangés. Enfin, comment fait-on du violet ? le violet est la dernière combinaison restante : le bleu et le rouge.

Les couleurs tertiaires

Il existe une dernière catégorie très importante dans la hiérarchie des couleurs : les couleurs tertiaires. Il s’agit tout simplement des couleurs obtenues en mélangeant des couleurs primaires et secondaires ensemble. Il en existe donc 6, obtenues à l’aide de diverses combinaisons :

  • Le turquoise : bleu + vert
  • Le vert clair : jaune + vert
  • L’indigo : bleu + violet
  • Le pourpre : violet + rouge
  • Le jaune-orangé : jaune + orange
  • Le rouge-orangé : rouge + orange

Le cercle chromatique

Le Cercle Chromatique

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la hiérarchie des couleurs, nous allons vous aider à en savoir davantage à l’aide du cercle chromatique.

Présentation du cercle chromatique

Le cercle chromatique est un diagramme qui vous permet de comprendre la représentation des couleurs. Il sert surtout à comprendre le lien entre les différentes couleurs.

Les couleurs sont présentées dans l’ordre de l’arc-en-ciel, et il est primordial de ne pas changer l’ordre des couleurs car cela détermine une multitude de notions.

Comment est représenté le cercle chromatique ? Vous avez tout d’abord les couleurs primaires à répartir à distance égale. Il faut ensuite y ajouter les couleurs secondaires entre chacune d’entre elles, de manière logique : le violet entre le bleu et le rouge, le vert entre le jaune et le bleu.

Enfin, il ne vous reste plus qu’à y installer les couleurs tertiaires, de la même façon que vous avez installé vos couleurs secondaires.

Les couleurs complémentaires

Le cercle chromatique permet d’introduire une notion très intéressante du monde de la couleur : les couleurs complémentaires. Il s’agit des couleurs diamétralement opposées sur le cercle chromatique.

Choisissez par exemple, le vert. La couleur à l’opposé est le magenta, qui est donc sa couleur complémentaire. Il est très intéressant de faire des associations de couleurs complémentaires car cela apporte un vrai contraste.

En revanche, que se passe-t-il si vous mélangez deux couleurs complémentaires ensemble ? Le résultat est assez amusant et vous obtiendrez des tons “neutres” comme du marron. En revanche, si vous effectuez un mélange qui n’est pas de quantité égale, vous obtiendrez des gris colorés.

Les cas particuliers : le blanc et le noir

Qu’en est-il du blanc et du noir ? Ces couleurs particulières ne sont ni citées dans la hiérarchie des couleurs, ni présentent dans le cercle chromatique. Il y a une raison à cela : ce ne sont pas réellement des couleurs.

La couleur existe grâce à la lumière. Le blanc permet de mettre en avant les couleurs et le noir est l’absence de lumière. C’est pourquoi ce ne sont pas des couleurs à proprement parler. Il s’agit tout simplement de la représentation des couleurs en termes de lumière.

Partagez votre avis