Ctendance

Peinture / Bricolage

Comment réaliser une peinture cérusée ?

Amandin QG

Publié le

Lu 6

Comment réaliser une peinture cérusée

La céruse est une technique décorative, qui sert à peindre le bois en mettant en avant ses veinures. Le meuble gagne ainsi immédiatement en caractère, en apportant un effet vieilli et plein de charme. Si vous souhaitez céruser un meuble, voilà tout ce qu’il y a à savoir.

Qu’est-ce que la peinture cérusée ?

 

La peinture cérusée fait son retour, pour le plus grand plaisir de nos meubles en bois. Il s’agit d’une technique décorative, qui permet de faire ressortir les veines du bois, grâce à un procédé et une peinture spécifiques. Le meuble paraîtra un peu vieilli, de quoi lui apporter beaucoup de caractère.

Un contraste sera créé entre l’essence naturelle du bois et ses veines qui auront une teinte plus pâle. De nombreux objets en bois se prêteront à cette technique, comme les chaises, les menuiseries, les meubles, les poutres ou même les petites décorations.

Effectivement, elle s’applique sans problème à de diverses surfaces et rendra votre intérieur très tendance.

La seule chose essentielle est que le bois doit laisser apparaître des veinures naturellement, de sorte que le travail de céruse soit plus simple mais également que le résultat soit bien plus intéressant.

Plusieurs bois s’adapteront sans encombre à cette technique, comme le châtaignier, le hêtre, le frêne ou encore le chêne.

Quel matériel utiliser pour un effet cérusé ?

Quel matériel utiliser pour un effet cérusé

Dans le temps, cette technique nécessitait l’utilisation de céruse, qui lui a donné son nom. Toutefois, il a été nécessaire de changer car ce matériau contient des pigments à base de plomb, qui peut être nocif pour la santé.

Aujourd’hui, on le remplace donc avec de la peinture acrylique ou de la pâte à céruser, qui sont sans danger.

Un matériel particulier est nécessaire à la réalisation d’une peinture cérusée à la maison.

D’abord, comme nous le disions précédemment, il est primordial d’être prudent quant au meuble choisi, et plus particulièrement au bois de ce dernier.

Effectivement, certains bois ont des veines apparentes, qui permettent à la peinture cérusée de bien ressortir mais s’avèrent également plus simples pour la création.

Au contraire, un meuble fait en sapin ou avec un bois sans veinure, ne s’adaptera pas à cette technique. L’effet ne sera donc pas concluant et vous aurez perdu du temps.

Optez ainsi pour du pin, du frêne, de l’épicéa, du wengé ou du merisier. De plus, un bois foncé permettra de mieux faire ressortir les veines, qu’un bois clair.

Pour ce type de réalisation, vous aurez besoin des bons outils et produits, pour un résultat digne d’un professionnel. Voici ce dont vous aurez besoin :

  • Peinture et pinceau
  • Cale à poncer
  • Brosse métallique en laiton
  • Papier de verre (plus ou moins abrasif en fonction de votre meuble)
  • Ponceuse
  • Pâte à céruser
  • Vernis pour bois
  • Chiffon propre
  • Combinaison, masque et gants
  • Bâche ou large carton

Tous ces éléments vous permettront de réaliser sans la moindre difficulté un meuble cérusé à la perfection. Ils vous laisseront créer une peinture de qualité, sans prendre le moindre risque pour vous ou votre maison.

Comment céruser un meuble en bois ?

Comment céruser un meuble en bois

Céruser un meuble en bois peut paraître assez complexe. C’est en réalité long, plusieurs étapes sont à suivre pour bien y arriver mais aucune difficulté ne devrait se présenter si vous les suivez correctement.

Préparer le meuble

D’abord, la préparation du meuble que vous souhaitez transformer est primordiale. Une fois votre meuble choisi et le type de bois observé avec attention, il vous faut protéger le sol.

Un accident est vite arrivé et il vaudrait mieux que votre intérieur reste impeccable malgré ces petits travaux. Pour ce faire, vous pouvez étaler sur le sol, une bâche ou un large carton et le tour est joué.

Vous devez ensuite nettoyer le meuble, le mettre à nu. Avec un papier abrasif, il faudra retirer la peinture, le vernis ou la cire qui recouvre le bois afin de lui offrir une seconde jeunesse en repartant de zéro.

Si le papier de verre ne suffit pas, un décapant ou un décireur pourra vous être utile. Si le bois est brut, inutile de réaliser ces étapes.

Avec un chiffon légèrement humidifié, nettoyez la surface du meuble pour enlever les résidus.

Poncer le bois et creuser ses veinures

Après cela, vous devez ensuite poncer le meuble sur l’entièreté de sa surface. Ainsi, la pâte à céruser pourra accrocher au meuble plus simplement. Cette étape requiert l’utilisation de gants, lunettes et masque au minimum.

Effectivement, les projections que causerait potentiellement le ponçage peuvent être dangereuses. Vous devez poncer dans le sens des fibres pour que le bois soit lisse et ne présente pas de rayure. Époussetez la surface désormais poncée pour qu’elle soit prête pour l’étape d’après : creuser les veinures.

Il faut donc ensuite creuser les veinures pour que la pâte s’imprègne parfaitement dans le bois. Cela peut se faire grâce à une brosse métallique en laiton ou une brosse à céruser. Cela permet de travailler le bois sans l’abîmer.

Insistez un peu plus sur les veines les plus apparentes ou les plus belles. Une fois de plus, enlevez la poussière et les résidus à l’aide d’un chiffon.

Teindre le bois et appliquer le vernis

L’étape de la teinte du bois n’est pas obligatoire. Cependant, pour un bois clair, l’effet de cérusage ne sera pas aussi marqué que du bois brut. Vous pouvez alors utiliser une teinture spéciale bois à l’eau pour faire ressortir les veinures.

Ensuite, l’utilisation d’un vernis de bois incolore est très recommandée. Il s’applique au pinceau sur l’ensemble du meuble. Respectez encore le sens de la fibre afin que l’effet soit maximal. Il faut ensuite laisser sécher.

Le vernis permet de nourrir le bois et une fois de plus, de permettre à la pâte à céruser de mieux s’imprégner dans le meuble.

A lire : Repeindre un meuble : toutes les astuces

Céruser le bois

Votre bois est désormais prêt à être cérusé ! Voici ce qu’il vous reste à faire.

D’abord, mélangez la pâte à céruser afin qu’elle soit parfaitement lisse puis appliquez-la avec un chiffon qui ne peluche pas. Remplissez avec des mouvements circulaires les pores du bois puis essuyez dans le sens des fibres.

En fonction du résultat que vous désirez, vous pouvez à nouveau passer un papier abrasif fin et en accentuer l’effet. Mais, si le meuble, une fois la pâte sèche, vous plaît, inutile de vous embêter davantage.

Pour finir, recouvrir le meuble d’une ou deux couches de vernis pour protéger votre mobilier et prolonger l’effet cérusé dans le temps.

Une alternative pour un effet cérusé ?

Une alternative pour un effet cérusé

Si ces étapes ne vous conviennent pas, que cela vous paraît trop complexe ou trop long, il est toujours possible de faire appel à un professionnel du bois qui saura réaliser cette technique sur le meuble de votre choix, à condition que le bois s’y prête, bien entendu.

Il pourra réaliser un devis en amont afin que vous puissiez déterminer si le prix vous convient. La céruse d’un grand meuble revient rapidement cher car elle nécessite beaucoup de matériel et un temps de travail relativement important.

Une autre possibilité concerne une peinture “effet cérusé”. Celle-ci est moins prononcée qu’une véritable céruse, cependant, c’est une option qui saura peut-être vous ravir.

Elle nécessite l’utilisation de peinture acrylique. Mélangée à l’eau, la peinture devient légèrement transparente et laisse apparaître les veines du bois naturellement. L’effet décoratif sera moins présent mais cette technique est bien plus rapide.

Partagez votre avis