Ctendance

Jardin

Comment fabriquer son propre engrais naturel ?

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 3

Comment fabriquer son propre engrais naturel ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler des engrais. Il s’agit de substances qui permettent de booster la croissance de vos plantes, souvent en enrichissant votre sol ou alors en nourrissant directement vos plantes. Vous pouvez retrouver dans l’industrie du jardinage deux types d’engrais. D’un côté les produits chimiques et d’un autre les éléments naturels. Parmi les naturels, vous pouvez retrouver ceux qui sont verts et ceux qui sont issus de matière organique.

Choisissez l’engrais qui pourra parfaitement répondre au besoin de votre sol.  

Si vous ne souhaitez pas utiliser les solutions chimiques, vous pouvez très bien vous tourner vers celles qui sont beaucoup plus naturelles. L’un des avantages premiers dans les engrais naturels, c’est que vous pouvez les fabriquer vous-même, vous n’avez pas besoin de les acheter. C’est donc une solution à la fois économique et écologique. 

Fabrication d’engrais naturel à base de feuille 

Étant donné qu’il s’agit de plantes, il faut penser à fabriquer un purin. Le purin est un liquide composé de déchets comme les urines. Vous pouvez le retrouver sur les feuilles de vos cultures. 

Confectionner un purin

Vous aurez besoin dans un premier temps de feuilles :  les mauvaises herbes peuvent aussi être utilisées. Pensez à utiliser un matériel propre qui n’abrite aucune maladie et ne contient aucun grain. Si vous avez de larges feuilles, il faut penser à les sectionner de telle sorte qu’elles deviennent toutes petites. Une fois que vous avez fini de bien couper les feuilles, versez-les dans un récipient avec de l’eau. Il faudra attendre un certain temps pour que celles-ci se désagrègent. Ensuite, il faut suivre la solution pour ne garder que la partie liquide.

A lire aussi  Jardin : comment poser sa pelouse synthétique sur la terre ?

Vous n’aurez qu’à arroser vos plantes de cette solution. Mais, gardez bien à l’esprit que cette méthode ne fonctionnera que sur un sol déjà humide. Pensez donc à bien humidifier votre sol avant de réaliser cette étape.

La particularité du purin d’ortie 

Il s’agit d’un composé très riche en azote. Cela lui donne la particularité de booster la croissance de vos cultures, mais également de les protéger de certaines maladies et acteurs nocifs comme les pucerons. Si vous avez des orties qui poussent dans votre jardin, ne les jetez pas. 

Pour la préparation, comme pour toute préparation d’engrais avec des feuilles, vous allez devoir les hacher et les laisser macérer dans de l’eau. Pour ne pas avoir à filtrer par la suite, vous pouvez déjà mettre vos feuilles hachées dans un tissu avant de les mettre dans l’eau. C’est le même principe qu’avec le thé. 

Vous savez que votre mélange est prêt lorsque vous voyez des bulles à la surface. L’utilisation se fait de la même manière que pour le précédent purin présenté. Sachez que vous pouvez conserver le purin d’ortie pendant un certain temps, il vous suffit de verser votre liquide dans un récipient hermétique et de le garder au frais. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Emilie LeJardindEmilie (@emilie_lejardindemilie)

Les autres éléments pour fabriquer l’engrais naturel

Il n’y a que des feuilles pour fabriquer des boosters naturels. Vous pouvez aussi vous tourner vers :

  • le compost
  • la cendre de bois
  • les restes d’animaux
A lire aussi  Jardinage : les bons gestes de mars

Le compost 

C’est un composé très fertile qui permet de nourrir le sol. Pour l’utiliser tous les jours, vous pouvez réaliser du thé au compost. Vous aurez besoin de tissu pour introduire le compost dans un liquide. Laissez-le tout macérer pendant au moins une semaine, pensez à toujours tourner pour qu’il n’y ait pas de dépôt. Ensuite, il vous reste à arroser vos cultures quand cela vous chante.

La cendre de bois

Il s’agit de réaliser le même principe, laissez vos éléments macérer dans de l’eau. Dans le cas du bois, il est conseillé d’éviter le charbon et tous autres bois qui ont subi des modifications chimiques. La différence avec ce type de solution est qu’il va apporter du potassium et des oligo-éléments contrairement aux autres qui apportent principalement de l’azote.

Les restes d’animaux

Vous pouvez laisser les cadavres d’insectes morts au pied de vos cultures. Si vous avez des animaux à plumes chez vous, utilisez leurs plumes pour fabriquer un liquide d’engrais. Il vous suffira de les laisser tremper dans de l’eau et ensuite utiliser cette eau. 

Vous avez plusieurs possibilités qui s’offrent à vous pour fabriquer votre engrais naturel, choisissez celle qui vous convient le mieux. 

Partagez votre avis