Blog décoration et maison Ctendance

Actualite

Comment choisir et installer des tuteurs pour vos tomates ?

Le retour des beaux jours est souvent associé au lancement de la culture de tomates. Mais pour une récolte abondante, certains bons gestes sont de rigueur.

Dorine Alanoix

Publié le

Avec leur diversité de tailles, de goûts et d’apparences, les tomates sont non seulement des vedettes dans le jardin, mais elles sont aussi faciles à cultiver. Bien qu’elles requièrent un apport régulier en eau, l’installation d’un bon tuteur est également essentielle. Voici quelques idées pour tuteurer vos tomates.

Quel est l’intérêt de tuteurer ses tomates ?

Naturellement, les tomates mûrissent puis s’étalent au sol, occupant ainsi beaucoup d’espace. Toutefois, le contact constant avec un sol humide favorise la prolifération de maladies.

De plus, l’absence de tuteur complique la récolte, les tomates étant moins visibles et plus difficiles à atteindre.

À lire Comment économiser l’eau au jardin : astuces et conseils pratiques

Bien entendu, toutes les tomates n’ont pas besoin de tuteurs. En effet, les variétés se distinguent par leurs besoins spécifiques :

  • Les variétés à port déterminé, de nature buissonnante et à croissance limitée, sont mieux adaptées à une culture en cage.
  • Les variétés à port indéterminé, qui croissent tout au long de la saison, requièrent impérativement un tuteurage.
Tuteurer les tomates
  • Save
Tuteurer les tomates

Quels types de tuteurs utiliser ?

Vous pouvez opter pour des tuteurs simples, rapides et économiques à installer. Ces piquets conviennent d’ailleurs à de nombreuses variétés, d’où leur popularité auprès des jardiniers. Les tiges de bambou, par exemple, sont un excellent choix en raison de leur durabilité.

Les tuteurs en spirale, souvent en acier galvanisé, sont aussi envisageables grâce à la touche esthétique qu’ils apportent. Seuls inconvénients, leur coût soit parfois élevé et qu’ils supportent mal les charges lourdes.

Les tuteurs en V, fréquemment utilisés pour les pois ou les haricots, nécessitent deux bâtons unis au sommet. Ils sont particulièrement pratiques pour les tomates buissonnantes et réduisent le besoin de taille.

À lire Comment planter et entretenir la sauge de Jérusalem pour un panaché de couleurs au jardin

Les tuteurs en forme de tipi, inspirés des habitations coniques amérindiennes, sont recommandés pour les variétés à gros fruits en raison de leur solidité.

Tuteurer en spirale pour les tomates
  • Save
Tuteurer en spirale pour les tomates

Comment installer des tuteurs ?

Il est préférable de placer les tuteurs avant de planter les tomates afin de protéger les racines.

Les liens utilisés pour attacher les tiges au tuteur ne doivent pas être trop serrés pour éviter de les asphyxier.

Lorsque plusieurs tuteurs sont nécessaires, placez un tuteur par tige conservée.

À lire Plumbago du Cap : La fleur résistante à la sécheresse qui colore votre jardin tout l’été

Les tuteurs simples peuvent soutenir une ligne de plants de tomates, tandis que les structures à plusieurs bâtons peuvent en accueillir deux, plantés face à face. Chaque tuteur en tipi supporte un seul plant.

Bien que l’initiative soit moins écologique, les tuteurs en PVC peuvent également être utilisés comme support. Il suffit de les couper à la hauteur désirée et d’attacher les tiges avec du fil de fer plastifié.

Tuteurer simple pour les tomates
  • Save
Tuteurer simple pour les tomates

Il existe de nombreuses solutions pour faciliter la récolte des tomates tout en les protégeant des maladies. À vous de choisir celle qui convient le mieux à vos besoins.

4.1/5 - (28 votes)
  • Save

Partagez votre avis