Ctendance

Energie

Chauffage au gaz ou électrique : que choisir ? Lequel est le plus économe ?

Il est parfois difficile de choisir entre un chauffage au gaz ou électrique quand on ignore les coûts liés. Tous les détails pour vous aider à mieux choisir sont dans cet article !

Amandin QG

Publié le

Lu 958

Chauffage au gaz ou électrique : que choisir ? Lequel est le plus économe ?

Si vous avez besoin d’un nouveau système de chauffage, il y a beaucoup de choses à prendre en compte et à comparer, dont le coût. Si l’on compare le gaz et l’électricité, le premier est généralement perçu comme étant la méthode la plus accessible pour se chauffer. Néanmoins, en termes de rentabilité, le chauffage électrique peut prendre l’avantage. 

Quels sont les coûts à considérer lors de la comparaison des modes de chauffage ?

S’il est vrai que les dépenses pour les moyens de chauffer son logement sont principalement dus à l’installation, il existe d’autres types de coûts à envisager lors de la comparaison des modes de chauffage.

L’impact de l’installation et des coûts de maintenance sur le prix

Un système de chauffage central au gaz nécessite habituellement une mise en place par un professionnel, ce qui est souvent une tâche incroyablement longue. La mise en place de ces systèmes peut prendre plusieurs semaines. L’installation est coûteuse, ce qui entraîne des frais d’investissement élevés en amont.

Dans ce cas, les chauffages électriques ont un net avantage. Ils sont beaucoup plus faciles à mettre en place et beaucoup d’entre eux peuvent même être installés seul, sans avoir besoin de faire appel à un électricien professionnel.

Vous pouvez également faire appel à un électricien professionnel pour raccorder votre chauffage électrique à accumulation au réseau électrique de manière permanente. Le câblage d’un radiateur est beaucoup plus simple et rapide pour un électricien que l’installation d’un radiateur de chauffage central au gaz pour un plombier. Cela se traduit également par des coûts moins élevés pour vous.

Pour garantir leur sécurité, les chauffages au gaz doivent être entretenus une fois par an. Le nettoyage du brûleur et des tuyaux d’évacuation, le réajustement de la combustion, la mesure des gaz d’échappement produits et le contrôle de la pression de l’installation ne sont que quelques-unes des tâches d’entretien récurrentes à effectuer. 

Pour cela, comptez environ 150 à 200 euros pour un entretien unique par an. Le remplacement des pièces d’usure et les éventuelles réparations peuvent entraîner d’autres frais. Des travaux de plomberie pour les fuites de tuyauterie peuvent par ailleurs survenir et augmenter les coûts.

Étant donné que les chauffages électriques sont alimentés par le réseau électrique de votre maison et qu’il n’y a pas de processus de combustion qui s’use, ils ne nécessitent pratiquement pas d’entretien et ne demandent pas de soins particuliers. Par conséquent, il n’y a pas de frais d’entretien à prévoir.

L’efficacité, l’espérance de vie et le risque de panne

Bien que le gaz soit une source d’énergie moins chère par unité, le chauffage électrique est plus efficace. En effet, chaque watt d’électricité consommé par ce type de chauffage est transformé en chaleur. Pour les chauffages au gaz, ce taux n’est souvent que de 70 à 80 %.

Un chauffage central au gaz entraîne en outre des pertes au point de combustion ainsi que dans l’ensemble du réseau de canalisations. Environ la moitié de la chaleur issue d’une chaudière peut être perdue par la tuyauterie, surtout si elle est mal isolée. De plus, l’espérance de vie d’une chaudière à gaz moderne est de 15 à 20 ans, ce qui signifie qu’il faudra un jour ou l’autre installer une nouvelle chaudière de remplacement.

Les radiateurs électriques durent en revanche beaucoup plus longtemps en moyenne. Étant donné que les corps des radiateurs électriques n’ont pas de pièces mobiles, peu de choses peuvent se casser. Un autre avantage du modèle électrique réside dans le fait que le risque de panne est réparti sur tous les appareils électriques et pas uniquement sur une chaudière à gaz. Si un radiateur électrique tombe en panne, seul celui-ci doit être remplacé et les autres radiateurs peuvent continuer à chauffer pendant ce temps.

Les plans sur le long terme sont ceux qui éprouvent notre sagesse.

En résumé, quelle option est la plus économe ?

Si l’on considère les coûts du cycle de vie, c’est-à-dire les coûts totaux sur 20 ans, les systèmes de chauffage au gaz ne sont plus l’option la plus économique

Les coûts d’exploitation plus faibles du gaz ne peuvent souvent pas compenser les coûts d’investissement plus élevés pour l’achat, les coûts d’entretien plus élevés et les dépenses supplémentaires telles que les coûts d’espace pour les chaufferies nécessaires. 

Ainsi, en termes de coûts totaux, les chauffages électriques sont généralement le choix le moins cher, en fonction du type de système de chauffage électrique.

Partagez votre avis