Ctendance

Energie

Chauffage : 4 alternatives de chauffage écologiques et qui permettent de réduire sa facture !

Le chauffage est un des principales dépenses parmi les foyers. Diminuez votre facture en intégrant ces alternatives !

Amandin QG

Publié le

Lu 667

Chauffage : 4 alternatives de chauffage écologiques et qui permettent de réduire sa facture !

En France, environ un quart des émissions de CO₂ sont dues aux bâtiments, et les systèmes de chauffage sont en grande partie responsables de ces chiffres alarmants. Par ailleurs, cela a un impact considérable sur les factures, c’est pourquoi il peut être intéressant d’opter pour des méthodes écologiques. À cet effet, nous avons donc réuni pour vous les alternatives les plus efficaces pour un chauffage respectueux de l’environnement, ce qui devrait également réduire vos coûts de façon significative.

Les méthodes écologiques pour chauffer son habitat et réduire sa facture

Le chauffage joue un rôle important dans l’amélioration de son propre bilan climatique, et par ailleurs la diminution des frais. Les chauffages modernes respectueux de l’environnement émettent nettement moins de polluants que ceux à combustibles fossiles. Même les alternatives au bois peuvent présenter des inconvénients pour l’environnement, car elles augmentent le risque de particules fines. Ainsi, il est important de bien étudier les options disponibles avant de les intégrer à son logement.

L’utilisation des pompes à chaleur au sein de son habitation

Quand on parle d’énergies renouvelables, la plupart des gens pensent aux panneaux solaires, à l’énergie éolienne et peut-être à l’énergie hydraulique, mais pas forcément à la pompe à chaleur. Pourtant, il s’agit d’une solution efficace qui utilise l’environnement ambiant pour chauffer un bâtiment.

La solution pour votre approvisionnement en énergie se trouve ainsi directement devant votre porte, dans la chaleur ambiante de l’air, du sol et de la nappe phréatique. Ces trois éléments chauffent de façon naturelle, et les pompes à chaleur modernes peuvent exploiter cette énergie écologique pour la rendre utilisable.

A lire aussi  Compteur Linky : Vont-ils être bridés par Enedis à l'approche de l'hiver ? Doit-on s'en inquiéter ? Réponse ici

Les pompes à chaleur ne nécessitent pas de combustion de gaz ou de pétrole : elles ont seulement besoin d’un peu d’énergie électrique pour extraire de l’air, du sol ou de l’eau souterraine l’énergie nécessaire au chauffage et à la production d’eau chaude. Une pompe à chaleur peut ainsi produire en moyenne 4 à 6 kWh de chaleur à partir de 1 kWh d’électricité, ce qui fait d’elle une formidable alternative. De plus, cela fonctionne même lorsque les températures sont négatives en hiver.

Employer une solution hybride pour réduire sa facture

Parmi les alternatives les plus intéressantes pour réduire sa facture, le chauffage hybride est également un choix à considérer. Il s’agit d’une combinaison économe en énergie d’une pompe à chaleur écologique et d’un chauffage conventionnel au gaz ou au fioul. Dans cette variante, l’utilisateur puise une grande partie de l’énergie thermique nécessaire dans l’environnement via la pompe à chaleur.

Par chauffage hybride, on entend un système de chauffage qui combine deux ou plusieurs technologies (fréquemment la pompe à chaleur et le gaz). En règle générale, chacune des technologies est capable de couvrir à elle seule les besoins en chaleur du bâtiment. 

La combinaison de deux approches permet à l’utilisateur d’utiliser à tout moment la technologie la plus efficace pour se chauffer, tout en limitant l’impact négatif sur l’environnement. De cette manière, il est possible de devenir moins dépendant du marché de l’énergie et de réduire durablement les coûts d’exploitation du chauffage.

Qui brûle sa maison se chauffe au moins une fois

Les alternatives de chauffage écologiques et facilement intégrable

De plus en plus exploitée, l’énergie solaire peut être transformée pour être utilisée comme méthode de chauffage. Pour ce faire, des installations de panneaux solaires sont nécessaires sur le toit, et celles-ci peuvent ensuite également être utilisées pour la production d’électricité

A lire aussi  Ne jetez plus votre marc de café : 6 astuces pour le réutiliser

Le problème de ce système est que lorsque le soleil ne brille pas (comme c’est souvent le cas en hiver), il n’est pas possible de bien se chauffer. De plus, la chaleur n’est souvent pas suffisante pour chauffer toute une maison. En revanche, l’avantage est que cette technologie est relativement simple à intégrer à une habitation et tout aussi facile à utiliser.

Alternativement, il est possible de se chauffer avec du bois, grâce à des cheminées ou des poêles à granulés. Lorsqu’on se chauffe au bois, on émet naturellement du CO₂, néanmoins, les émissions émises ne peuvent être qu’égales à ce que l’arbre a prélevé auparavant dans l’air. De ce fait, l’émission en CO₂ peut être vue comme un juste retour à la nature des éléments chimiques extraits par la plante. 

Le chauffage au bois et aux pellets peut donc être une bonne alternative, cependant il faut savoir que les appareils utilisant ce type de combustible nécessitent souvent un entretien important.

Partagez votre avis