Ctendance

Fenêtres

Châssis de Fenêtres

Amandin QG

Publié le

Lu 1

Châssis De Fenêtres

Connaissez-vous bien les différents éléments qui composent une fenêtre ? Tout le monde connaît le vitrage ainsi que le châssis mais ce dernier est trop souvent réduit à sa fonction de cadre de fenêtre.

Pourtant, il s’agit là d’un élément bien plus complet. Cet article a donc pour but de vous présenter plus en détail, ce qu’est un châssis de fenêtres, de même que son utilité.

Nous allons également vous présenter les différents matériaux d’un châssis, ainsi que leurs avantages et leurs inconvénients à chacun, pour vous aider à choisir vos matériaux dans le cadre de vos éventuels travaux.

Enfin, nous vous aiderons bien évidemment à connaître la marche à suivre pour poser un châssis de fenêtre. Nous vous donnerons quelques précieux conseils pour bien réussir la pose de vos châssis.

Qu’est-ce qu’un châssis de fenêtre ?

Un châssis de fenêtre est l’encadrement de votre fenêtre. Il est composé de deux éléments principaux :

  • Le cadre dormant et sa partie fixée au mur, qui est, elle-même composée d’une traverse haute et d’une traverse basse.
  • Le cadre ouvrant, qui est mobile. Aussi appelé battant, qui permet l’ouverture. Cette partie de la menuiserie permet une bonne ventilation ainsi qu’un accès à la lumière dans votre logement.

Le châssis de fenêtre a pour objectif d’être stable et robuste. Il se doit de porter le poids du vitrage et des éventuels vantaux. Il a également comme rôle d’assurer l’isolation thermique et phonique.

Sa coloration permet aussi de la personnaliser. Voici la composition d’un châssis de fenêtre, considérée comme étant standard :

  • Il possède un dormant fixe
  • Il peut également avoir un ouvrant ou un vantail mobile
  • Il est composé d’une parclose
  • Il a aussi un vitrage, double ou triple

Quels sont les différents matériaux d’un châssis de fenêtre ?

Quels Sont Les Différents Matériaux D’un Châssis De Fenêtre

Votre châssis de fenêtre peut être constitué d’un ou de plusieurs matériaux. Nous allons passer en revue les 3 matériaux principaux ainsi que leurs avantages et inconvénients. Cela vous aidera à déterminer lequel des 3 est le plus adapté à votre projet de construction.

Le bois

  • Avantages : il s’agit là du matériau le plus écologique des 3. Très isolant, que ce soit d’un point de vue thermique que phonique, il absorbe et évacue facilement l’humidité dans la pièce et propose une bonne sécurité contre les cambriolages ainsi qu’une longue durée de vie. Son aspect naturel est très esthétique et chaleureux.
  • Inconvénients : c’est un matériau exigeant qui demande un entretien régulier et qui ne résiste cependant pas très bien aux intempéries. Il est également plus coûteux que ses concurrents.

L’aluminium

  • Avantages : résistant aux intempéries et fort robuste, ce matériau est facile d’entretien et de nettoyage. Il est notamment possible de l’obtenir sous divers coloris.
  • Inconvénients : extrêmement polluant, il n’offre pas une véritable protection thermique. Son isolation laisse donc à désirer et son aspect n’est pas des plus chaleureux. De plus, sa sécurité n’est pas réellement avérée et sa stabilité n’est pas très développée.

Le PVC

  • Avantages : simple à nettoyer, ne demandant que peu d’entretien, le PVC propose également un excellent rapport qualité/prix. Il possède une grande durée de vie et une isolation thermique et phonique optimale, à l’aide du système multi-chambres. Il est possible de créer une imitation bois ou encore de le colorer grâce à la coloration par film en couleur de la gamme RAL.
  • Inconvénients : ce matériau est aussi polluant car issu du pétrole, ce qui signifie que son impact écologique est plutôt négatif. De plus, son aspect artificiel et sa sensibilité aux rayures le rendent tout sauf chaleureux et esthétique. Par ailleurs, son niveau d’isolation n’est atteignable qu’avec le système multi-chambres.

A lire : Fenêtre alu ou PVC ?

Le type d’ouvrant

Un autre élément à considérer dans votre choix de châssis est le type d’ouvrant. Cela influe sur votre isolation. Voici les éléments à considérer dans votre choix d’ouverture :

  • Le nombre de frappes entre l’ouvrant et le dormant
  • La présence de joints
  • Les précautions prises pour éviter la déformation du châssis
  • La continuité des joints dans les angles

Comment poser un châssis de fenêtre ?

Maintenant que vous en savez plus sur les différents matériaux que vous pouvez choisir pour votre châssis de fenêtre, il est fort probable que vous souhaitez installer le vôtre.

Une fois que vous vous êtes procuré votre matériel, voici les différentes étapes à suivre et consignes pour bien installer votre châssis :

  • Choisissez d’abord vos fenêtres. Prenez les mesures en largeur et en hauteur pour choisir votre modèle.
  • Vérifiez également que le châssis est bel et bien étanche au niveau de l’emboîtement du cadre.
  • Comment faire ? Vous pouvez effectuer un simple test en présentant, juste avant la finition de l’encadrement, une flamme. Avancez-la à proximité du raccord-mur châssis pour vérifier qu’il n’y a pas de souffle d’air. Si votre flamme ne s’éteint pas, vous pouvez être sûr de l’étanchéité. L’épaisseur de la vitre constitue, par ailleurs, un bon isolant.

Partagez votre avis